London Calling (Part 2)

A peine rentrée d’Ajaccio, je repars pour quelques jours de vacances dans le sud de la France. Rassurez-vous, j’ai bien prévu de vous raconter en photos mon séjour en Corse. Pour l’instant, ce que vous devez retenir est que cette première fois en Corse ne sera pas la dernière, le séjour entre la mer et la montagne sur l’île de beauté était fantastique et que j’ai fait le plein de vitamines D !

Au moment où vous lirez ce billet sur la seconde partie de mon séjour à Londres, je serai dans le train en direction de Valence. Si vous n’avez pas suivi la première partie de ce carnet de voyage à Londres, direction ICI ! Pour les autres, je vous raconterai mon expérience dans un salon de thé, vous recommanderai une comédie musicale et continuerai de vous faire découvrir les jolies rues londoniennes !

Day 3: Buckingham Palace, sans la reine Élisabeth

Nous avons débuté la semaine par la visite de l’Abbaye de Westminster à l’architecture renversante, ce lieu chargé d’histoire puisque c’est là qu’a eu lieu le couronnement de presque tous les souverains britanniques et le prestigieux mariage du prince William et Kate Middleton. Nous avions eu un audio guide pour la visite de l’Abbaye, mais nous étions assez pressés par le temps, car nous devions nous rendre au Buckingham Palace pour contempler la célèbre relève de la garde. Elle commence à 11h30, mais je vous conseille vivement d’arriver au moins vers 10h45 pour réussir à vous placer devant les grilles du palais. Ainsi, vous pourrez admirer la troupe de gardes accompagnée d’une fanfare militaire, et la cérémonie qui a lieu dans la cour avant du palais.

Relève de la garde - Buckingham Palace

Relève de la garde - Buckingham Palace

Après la relève de la garde, direction Oxford Street pour un traditional English Breakfast et une après-midi shopping. Nous avons mangé ce petit déjeuner anglais à 13h, mais savez-vous que les vrais Anglais le prennent vers 9h avant d’aller travailler. C’était dans un petit café à l’abri du vacarme d’Oxford Street : l’Euro Coffe House. Nous avons été servis avec soin et très rapidement dans une ambiance conviviale, et le repas était tellement copieux que j’ai eu beaucoup de mal à le finir…

Pour éliminer tous ces calories, rien de mieux qu’une après-midi shopping sur Oxford Street et Regent Street. Topshop, Miss Selfridge, Hollister, Primark… Je me suis faite plaisir, tout en réussissant à contenir mon addiction au shopping.

Rue Londres

Cabine téléphonique typically british

British cab

Après cette journée bien remplie, nous avons dîné à Abeno Too, un restaurant japonais situé à Leiceister Square, en plein cœur de Soho. Là-bas, pas de sushi, mais des spécialités délicieuses du centre du Japon à découvrir absolument : des okonomi-yaki (entre l’omelette et la crêpe) préparés avec des produits frais et cuisinés sur une plaque chauffante devant nous, et des om-soba (des nouilles enveloppées d’une omelette).

Okonomi-yaki Abeno Too

Om-soba Abeno Too

Day 4: Une journée de reine (afternoon tea et comédie musicale)

La matinée s’est déroulée tranquillement ; nous avons fait le Musée des Sciences. Il était gigantesque, et je dois avouer que ce n’était pas mon attraction préférée : il y avait beaucoup d’écoles, et c’était donc difficile de profiter des animations.

Puis, vers 16h, c’était l’heure du tea time ! J’avais réservé une table « royale » à la maison de thé Fortnum and Mason (181 Piccadilly, Londres W1A 1ER). Et il semblerait que Sa Majesté la Reine s’y est rendue en 2012. Alors, nul doute sur la qualité de service ! Nous avons accompagné notre tasse de thé de petits sandwichs, de scones anglais à la crème et à la confiture et de pâtisseries variées. C’est une expérience très agréable à vivre quand on est à Londres, mais c’est quand même un budget et il faut bien compter deux bonnes heures pour l’apprécier.

Salon de thé Fortnum and Mason

Salon de thé Fortnum and Mason

Salon de thé Fortnum and Mason

Après ce savoureux moment, direction le théâtre Druly Lane, situé près de Covent Garden, pour une aventure spectaculaire : la comédie musicale Charlie and The Chocolate Factory. La seule comédie musicale que j’ai pu voir dans ma vie était le Roi Lion au théâtre Mogador à Paris ; j’avais donné une note de 23/20. Mais là, la comédie musicale Charlie et la Chocolaterie a dépassé mes attentes, et si je devais lui donner une note, cela serait 1000/20 ! Je me suis laissée transporter par le cadre magique, les décors et costumes somptueux et le jeu d’acteur époustouflant des enfants ! Je vous la recommande vivement ; un retour à l’enfance garanti qui vous donnera des étoiles plein les yeux ! Vous avez jusqu’au 7 janvier 2017 pour suivre les aventures de Charlie Bucket dans la plus grande chocolaterie du monde détenue par l’excentrique Monsieur Willy Wonka.

Comédie Musicale Charlie and The Chocolate Factory

Day 5: Londres vue d’en haut & Notting Hill

Mon séjour à Londres touche bientôt à sa fin. Pour le clore comme il se doit, rien de plus beau qu’une vue panoramique de Londres ! Pour cela, on monte à bord du London Eye et on admire Londres paisiblement d’en haut ! Je vous conseille d’arriver à l’ouverture, autrement vous perdrez beaucoup de temps à faire la queue.

Londres vue du London Eye

London Eye

On profite ensuite des dernières heures pour se balader dans les jolies rues de Notting Hill ; on apprécie le petit marché d’antiquités, les façades colorées et l’architecture des maisons de Portobello road.

façades colorées de Notting Hill

façades colorées de Notting Hill

Architecture Notting Hill

Notting Hill

Bientôt l’heure de prendre le train pour rentrer à la maison… Un dernier arrêt à Pierre Victoire pour le déjeuner, un restaurant traditionnel français en plein cœur de Soho. Je me fais plaisir avec un confit de canard sauce à l’orange. L’estomac bien rempli, je me dirige ensuite vers la gare St Pancras Intl prendre l’Eurostar.

Confit de canard Pierre Victoire Londres

Ce fut un séjour court, mais intense et riche en émotions. Un coup de cœur pour cette capitale, un coup de cœur que j’ai été ravie de partager avec vous.

Next stop: mon carnet de voyage sur l’île de beauté, entre mer et montagne.

Alors, à bientôt ! Xxx (and don’t forget to smile)

Share

You May Also Like

6 comments on “London Calling (Part 2)

  1. the clothes paper
    18 août 2016 at 11 h 24 min

    Ah Londres… j’ai tellement envie d’y retourner !

    • Mademoiselle Lilly
      18 août 2016 at 12 h 04 min

      A qui le dis-tu :)
      Une ville très dynamique et vraiment belle ! Bisous

  2. Chronique Bordelaise
    19 août 2016 at 20 h 17 min

    Et j’ai tellement envie d’aller à Londres !
    Ton article est très inspirant.
    Les photos sont magnifiques surtout celles à Nothing Hill :).
    Je t’embrasse et je te souhaite une bonne continuation.
    Axelle de Chronique Bordelaise

    • Mademoiselle Lilly
      20 août 2016 at 23 h 00 min

      Merci Axelle pour ces jolis mots. Londres – France, tout est possible :) j’espère que tu pourras visiter cette autre capitale de la mode prochainement. Si jamais tu y vas, n’hésite pas à me contacter pour les bonnes adresses et tips. Je t’embrasse et à très vite !

  3. Anaïs
    29 août 2016 at 8 h 56 min

    Je retourne à Londres le 9 septembre, je garde précieusement ton guide. Question : où avez-vous logé ? Des baisers.

    • Mademoiselle Lilly
      4 septembre 2016 at 12 h 59 min

      Oups! Désolé Anaïs, je ne vois que maintenant ton commentaire. Nous avons logé au Novotel (prix assez cher pour la nuit) http://www.novotel.com/fr/hotel-1785-novotel-londres-waterloo/index.shtml mais la bonne nouvelle c’est qu’on était tout près de Southbank, du Big Ben et du London Eye.
      Je te recommande quand même un Airbnb :)
      Bon weekend et bon séjour à Londres !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *