bientôt une exposition sur l’icône mexicaine au Palais Galliera

Cet automne, le Palais Galliera présente « Frida Kahlo, au-delà des apparences ». L’exposition événement du musée de la mode de la Ville de Paris rendra hommage à l’icône mexicaine avec plus de 200 objets dont certains proviennent de la Maison Bleue.

« Entrer dans l’intimité de l’artiste », dites-lui telle est la promesse de la prochaine grande exposition du Palais Galliera (Paris, XVIe arrondissement). Du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023, le Musée de la Mode de la Ville de Paris présente « Frida Kahlo, au-delà des apparences », en collaboration avec le Musée Frida Kahlo. Près de 10 ans après « Frida Kahlo/Diego Rivera : L’Art en fusion » au musée de l’Orangerie, ce nouvel événement parisien dédié à la peintre réunia plus 200 objets pour « constituer un récit visuel de sa vie hors-norme » et comprendre comment Frida Kahlo (1907-1954), aujourd’hui icône mexicaine, a intégré sa légende à travers ses œuvres, ses vêtements et son histoire.


Une image nourrie par son héritage culturel, son genre et son handicap

Pour comprendre la manière dont l’artiste a façonné son image, l’exposition laissera de côté les clichés autour de la personnalité de Frida Kahlo pour s’intéresser à son héritage culturel, son genre et son handicap, des éléments clefs de son identité artistique . De plus, l’apparence de l’artiste n’était pas anecdotique, celle-ci sera mise en lumière au fil de la déambulation. En effet, à la suite d’un accident de bus en 1925, Frida Kahlo se consacre à la peinture et adopte la vieille tradition pour affirmer sa mexicanité. Tout au long de sa vie, ses tenues deviennent alors un moyen d’expression de ses préoccupations identitaires et politiques, telles des manifestes.

Châle, huipil en coton, jupe en soie brodée de motifs floraux en velours © Museo Frida Kahlo – Collection Casa Azul – Javier Honojosa, 2017

« Frida Kahlo, au-delà des apparences » rassemblera dans un parcours biographique et thématique des vêtements, correspondance, accessoires, cosmétiques, médicaments, prothèses médicales… tout autant d’effets personnels qui ont été mes sous scellés au décès de l’artiste en 1954 par Mari Diego Rivera et redécouverts en 2004, des robes encore plus traditionnelles Tehuana, des colliers précolombiens que Frida collectionnait, des corsets et prothèses peints, des films et photographies ainsi que des œuvres de l’artiste. Parmi celles-ci, les visiteurs pourraient contempler Cadre (1938), chef-d’œuvre conservé au Centre Pompidou. Ce petit autoportrait témoigne du passage de l’artiste à Paris et de ses réalisations avec le groupe des Surréalistes. J’ai été invité par André Breton en 1939 dans la capitale, le tableau a été exposé à la galerie Renou et Colle avant qu’il soit acquis par le Jeu de paume. Ce cadre destiné à avoir un tableau pieuse traditionnelle mexicaine, dans lequel Frida Kahlo à insérer son portrait encerclé de fleurs, c’est le seul tableau de l’artiste de tous les musées européens.

L’influence de Frida Kahlo sur la mode contemporaine

En plus de “Frida Kahlo, au-delà des apparences”, du 15 septembre au 2 janvier, une exposition-capsule aborde l’influence de Frida Kahlo sur la mode contemporaine et la mode qui demeure une icône et une source d’inspiration pour les créateurs, Alexander McQueen pour Jean Paul Gaultier, en passant pour Karl Lagerfeld pour Chanel (mécène de l’exposition), Riccardo Tisci pour Givenchy, Maria Grazia Chiuri pour Dior ou Rei Kawakubo pour Comme des Garçons.

Frida Kahlo par Antonio Kahlo, 1946. © Archives Diego Rivera et Frida Kahlo, Banque du Mexique, fiduciaire du Frida Kahlo and Diego Rivera Museums Trust

Frida Kahlo par Antonio Kahlo, 1946. © Archives Diego Rivera et Frida Kahlo, Banque du Mexique, fiduciaire du Frida Kahlo and Diego Rivera Museums Trust

« Frida Kahlo, au-delà des apprences »
Palais Galliera

10, Avenue Pierre Ier de Serbie, 75016 Paris
www.palaisgalliera.paris.fr
Du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023

Leave a Comment