après Real Madrid-Manchester City, quelle est la différence entre Karim Benzema et le Ballon d’or ?

Évidemment, il fallait que ce soit lui. A la 5e minute du premier mi-temps de la prolongation entre le Real Madrid et Manchester City, le 5 mai, Ruben Dias s’est rendu à la suite d’une faute dans sa surface sur l’évitable Karim Benzema. Quelques instants plus tard, le capitaine madrilène sanctionnait les Cityzens en transformation sont sanction. Un troisième mais synonyme de billet pour la finale de la Ligue des champions, une première depuis quatre ans.

Artisan majeur et premier symbole de la folle épopée européenne des Merengues, avec dix buts inscrits sur la phase à élimination, “KB9” a peu plus assis sa position de prétendant pour le Ballon d’or 2022, nouvelle formule, que prendre en Compte l’intégralité de la saison, d’Août 2021 à juillet 2022. Au jeu des réussites, Benzema peut aussi faire valoir le trophée de la Liga acquis par le Real le week-end dernier, dans un championnat que le Français, largement en tête du classement des buteurs (26), dominent aussi individuellement. Mais il reste encore quelques grands rendez-vous nationaux et européens qui pourraient rebattre les cartes.

C’est une rencontre à double enjeu que va se jouer à Paris, fin mai. Au Stade de France, Karim Benzema retrouvera ses deux concurrents les plus sérieux sur la route vers le Ballon d’or : les attaquants de Liverpool Sadio Mané et Mohamed Salah. Le duo, j’ai impliqué dans 16 de 28 mais s’est inscrit par les Reds dans la compétition, a porté Liverpool jusqu’à la dernière marche,

Si Liverpool soulève la coupe aux Grandes Oreilles, les candidatures de Sadio Mané et Mohamed Salah ont récolté un peu plus d’épaisseur par rapport à celle de Karim Benzema, labellisé “seulement” finaliste dans ce cas de figure. Il ne serait alors pas étonnant de voir le Ballon d’or revenir au Sénégalais ou à l’Egyptien, notamment en fonction de l’influence qu’ils auraient eu sur la finale, et pendant toute la compétition. A ce petit jeu, statistiquement, c’est Salah qui mène pour l’instant les débats (8 buts, 2 passes décisives).

Le dénouement du championnat d’Angleterre peut aussi avoir un impact sur l’attribution de la récompense. Accroché aux basques du leader Manchester City, à seulement une unité, Liverpool croit pleinement encore à ses ambitions de sacre. Là aussi, dans cas de titre qui bascule sur les bords de la Mersey, Mané et Salah (pour l’instant en tête du classement des buteurs avec 22 unités) ont soulevé un argument de poids à faire valoir, surtout en cas de victoire européenne en parallèle. Ils gagnent toujours la FA Cup, ils ne disputent pas la finale de mai contre Chelsea.

Et même si les Rouges n’accrochent que le championnat, et pas la Ligue des champions, Sadio Mané peut toujours sauver le bilan de sa saison avec la victoire historique du Sénégal à la CAN en février dernier, où il a incrit le penalty décisif en finale, contre l’Egypte de Salah.

Avec la Coupe du monde, grande compétition internationale de l’année, décalée en novembre et décembre, la Coupe d’Afrique est la seule occasion d’être vue dans un contexte de jeunesse, avec le maillot de la sélection. Dans la même lignée, les premières journées de la phase de poule de la Ligue des nations, en juin, et devaient pas malgré bien lourd pour Benzema, quoi qu’en soient les résultats. Qu’importe, pour l’instant, il est en bonne position. Plus la lutte n’est pas encore terminée.

Leave a Comment