ces pots de miel vendus chez Auchan, Intermarché et E.Leclerc a ne pas consommer !

Attention, les pots de miel vendus dans les supermarchés Auchan, Intermarché ou E. Leclerc font l’objet d’un portrait et d’un rappel dans les magazines. Découvrez-les.

Des pots de miel vendus par certains distributeurs racontent que Carrefour, E. Leclerc et Intermarché viennent d’être retirés de la vente et source l’objet d’un rappel en magasin. La raison? Le goût et la couleur ne seraient pas adaptés et pourraient entraîner des modifications organoleptiques.

Heureusement, ces produits ne présentent aucun risque pour notre santé, mais seulement pour notre palais ! Le site Rappel.conso.gouv.fr appelle les clients et le consommateur et le rapporteur au point de vente plus ou contacte le service consommateurs au 04 77 67 17 33 (appel gratuit).

Les produits concernés pour le rappel

Deux produits de la marque Miel Besacier sont concernés. Le premier est un pot de 500g de miel d’orange bio vendu par certains magazines Auchan, Intermarché et E.Leclerc. Il s’agit du lot 02/11/2023 L2B avec un code article international (GTIN) 3110770420131. La date limite de consommation est le 02 novembre 2023.

Le second est un pot de miel de la même marque vendu dans certains magasins Carrefour Market et E.Leclerc. Il s’agit des lots 01/10/2024 L3D et 07/07/2023 L3D avec le code article international (GTIN) 3110770001934. Les dates de péremption de ces produits sont le 07/07/2023 et le 01/10/2024 .

Pouvez-vous trouver la liste des produits en promotion?

Vous pouvez retrouver la liste complète des produits rappelés sur la plateforme rappel.conso.gouv.fr. Ma place à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en avril 2021, ce site recense tous les rappels de produits classés par catégorie (alimentaire, hygiène et beauté, maison et habitat). Pour chaque procédure de rappel, la référence (numéro de lot), et la photo du produit même si les risques sont indiqués. Les médicaments de Séoul ne sont pas inclus dans la liste.

Vous pouvez également rétrospecter tous les rappels produits sur Twitter @RappelConso ou sur les sites internet des marques concernées.

Produit de remise

Rappels de produits : un site pour trouver tous les produits dangereux

La liste de tous les rappels de produits sera disponible à partir de jeudi sur le site Rappel conso, lancé par le gouvernement.

Pizzas, chocolats, fromages, glaçons. Tous les rappels de produits seront désormais signalés sur un portail unique au 1er avril 2021. Il n’est plus nécessaire de poursuivre aux informations sur les sites web et dans les médias pour savoir si un produit est dangereux ou défectueux. Un consommateur m’a informé vaut deux.

Un problème de communication

Les produits de consommation (alimentaires, ménagers, puériculture, etc.) qui présentent des risques pour la santé ou la sécurité des consommateurs peuvent être rappelés. Si le rappel est effectué avant la mise en vente du produit, celui-ci n’arrivera jamais dans les supermarchés. Mais si, malheureusement, un produit est rappelé après sa mise en vente, les acheteurs sont obligés de rapporter le produit à un magazine car il est détruit.

Les détails de l’origine des rappels de produits sont tenus d’informer les pouvoirs publics et les consommateurs via leurs sites web, les réseaux sociaux et les médias.

listeria

Malheureusement, l’information passe souvent à travers les mailles du filet, laisse supposer de nombreux utilisateurs dans l’ignorance la plus totale.

Un site accessible à tous

Pour lutter contre ce phénomène et mieux informer les consommateurs, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mis en place un portail recensant tous les rappels de produits signalés en France. Ce site, rappel.conso.gouv.fr, gratuit et disponible après le jeudi 1er avril 2021, à vocation de site unique d’alertes sur les produits dangereux.

chéri

Sur ce portail, les rappels de produits seront classés sous différentes thématiques (alimentation, hygiène-beauté, habitat-maison, électroménager-outils, etc.) avec une photo du produit, la marque, le risque encouru et éventuellement le numéro de lot et /ou la zone géographique concernée. Les médicaments, en revanche, étaient absents de cette liste. Les médicaments et dispositifs médicaux continuent d’être déclarés à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSM) conformément aux procédures existantes, selon le ministère de l’Economie.

Toutes les informations seront détaillées par la profession lui-même, qui a l’obligation de déclarer tous ses rappels sur le site en réponse à une fiche produit. Tout repose donc sur les épaules des entreprises, ne vous attendez pas à ce qu’elles soient en retard pour revenir.

Leave a Comment