Karim Benzema attaqué en justice le militant de la Reconquête Damien Rieu

Il a brillé en Ligue des champions, ou il a participé mercredi soir mais contre Manchester City (3-1, ap) à l’imbattable qualification du Real Madrid pour la finale. Mais Karim Benzema ne délaisse pas le terrain judiciaire pour autant. L’attaquant international français de 34 ans a carrément porté contre le militant de Reconquête, partie d’Éric Zemmour, Damien Rieu. Une procédure pour diffamation publique, liée à deux tweets de celui qui était auparavant membre du Rassemblement national (RN).

La première date du 23 octobre 2020, ou l’ancienne porte-parole du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire dissoute en 2021 avait mentionné le joueur sur le réseau social. Je publie maintenant une photo de l’ancien avant-centre lyonnais posant à côté de l’imam de Meaux (Seine-et-Marne) Nourdine Mamoune. « Intéressant de découvrir que @benzema fréquemment l’imam Nourdine Mamoune qui vient d’être perquisitionné (une opération menée trois jours après l’assassinat de Samuel Paty qui n’a pas débouché sur aucune poursuite). Vivement que la justice s’intéresse aussi au financement des mosquées de Bron (ville du Rhône d’où est originaire Benzema) », avait-il publié.

Un mois plus tard, le 22 novembre 2020, Damien Rieu avait de nouveau l’interrogeait sur Twitter avec une photo du joueur l’index en l’air, signe de foi dans l’islam, mises à côté de cellules de djihadistes effectuant le même geste « Je crois que @benzema veut nous faire passer un message », avait-il publié. Un an et demi plus tard, les deux tweets sont encore en ligne.

L’avocat du joueur, Me Sylvain Cormier, s’était à l’époque indigné de cette publication et avait mentionné sur le même réseau social Emmanuel Macron et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. « Le militant d’extrême droite multirécidiviste Damien Lefèvre (le vrai nom de Damien Rieu) nourrit la haine, son dernier tweet assimile Karim Benzema à un terroriste. Faut-il attendre un nouveau drame pour réagir ? », avait-il publié.

Damien Rieu évoque “une procédure classique de l’intimité”

Le représentant des téléphones portables qui sont revenus chez les Bleus juste avant l’Euro 2021, après, amender l’affaire de la justice et une plainte pour diffamation publie ce déchu. Damien Rieu est convoqué le 23 mai devant son tribunal de Lyon (Rhône) dans mon affaire sous examen, une procédure habituelle dans ce genre d’affaire. J’ai contacté l’ancien attaché parlementaire du député, Gilbert Collard, qui évoque « une procédure de classe pour intimidation ». Mardi, la convocation judiciaire a été publiée sur Twitter. « Karim veut me faire taire… Dites-lui que j’ai gagné tous mes procès », at-il lancé.

« Je ne veux pas encore parler du fond de l’affaire pour l’heure, mais de ce que j’en vois sur la convocation, la diffamation me semble très difficilement caractérisable dans ce cas-là », explique son avocat, Me Pierre -Vincent Lambert, qui assiste à un match sur le fond avant le début de l’année 2023. Instruction.

Très actif sur les réseaux sociaux où il a multiplié les messages pour soutenir la campagne présidentielle d’Éric Zemmour, Damien Rieu a été condamné en première instance pour s’être introduit sur le toit d’une mosquée de Poitiers en 2012 avec d’autres militants et pour avoir ont participé à l’opération anti-migrants dans les Alpes en 2018. Deux affaires pour demander il a été relaxé en appel.

De son côté, Karim Benzema n’a pas que cette affaire à gérer dans son agenda judiciaire. L’attaquant du Real Madrid a été condamné pour complicité de tentative de chantage dans une affaire d’arrêté avec sursis et 75 000 euros pour l’affaire de la sextape de son ancien co-dirigeant Mathieu Valbuena. La défense du joueur a fait appel, et il est appelé à comparer devant la cour d’appel de Versailles le 30 juin et le 1er juillet.

Leave a Comment