le père de Joel mont au créneau

Une fois évidemment passé le cap, la potentielle naturalisation de Joël Embiid et l’événement arrivé en Equipe de France est le grand sujet du moment en marge des Playoffs NBA. Un sujet qui a évidemment provoqué beaucoup de réactions ces derniers jours et ce mercredi, c’est le papa de Joel en personne qu’est venu s’exprimer pour indiquer que l’initiative ne provenait pas de son fils, mais des autorités françaises. On fait le point sur les dernières infos.

Avant de s’intéresser aux propos de Thomas Embiid, le père de Joel, petit rappel nécessaire pour bien avoir toutes les idées en place. Lundi soir, une véritable bombe est tombée sur la planète panier quand CMR Sports J’ai annoncé que la star pivot des Sixers accomplira les démarches administratives pour obtenir la nationalité française, et portera potentiellement le maillot des Bleus pour les grands événements à venir (Coupe du Monde 2023, Jeux Olympiques 2024 de Paris). Le sujet, qui avait déjà fait débat en 2018 lorsque l’hypothèse était apparue publiquement pour la première fois, a sans surprise immédiatement fait causer. Plusieurs joueurs de l’Équipe de France ont notamment partagé leur avis sur la question, comme Nicolas Batum par exemple que s’est exprimé sur le côté éthique de cette possible naturalisation du pivot camerounais né à Yaoundé, tandis que le manager général de l’EDF Boris Diaw a confirmé via l’Équipe que Joël avait bien effectué les démarches de naturalisation dans le mais de porter le maillot bleu-blanc-rouge un jour. Tout cela pouvait donc nous laisser Penser que c’est le camp Embiid qui frappe à la porte de l’EDF dans le but de pouvoir contester de grandes compétitions internationales avec le groupe de Vincent Collet, compétitions que Joel a beaucoup moins de chances de contester avec le Cameroun (pas de participation au Mondial ou aux JO dans son histoire).

Sauf que ce mercredi, on eu un autre son de cloche. Il n’y a pas si longtemps je pense que je suis donc le père de Joel Embiid, Thomas, qui monte un créneau pour proposer une autre version de base celle-là. Voilà ce qu’il a déclaré selon RFI.

« Joel n’a pas engagé de démarches de naturalisation. Ce sont les autorités françaises qui sont lieu vers lui. »

oh Tout de suite c’est pas le même discours. Comme on l’a souligné dans l’Apéro du jour que revient sur l’ensemble du dossier, cela ne remet pas en question le fait que ces démarches administratives sont bien en cours, et ça ne change pas non plus la teneur de débat concernant le côté éthique de la naturalisation potentielle d’Embiid dans le but d’intégrer les Bleus. plus de vigueur, si l’initiative provient du camp français au lieu du camp de Joel, on n’est pas vraiment sur la même dynamique. On sait que plus de jeunes français sont opposés à l’arrivée d’Embiid à EDF il y a quatre ans, Evan Fournier en tête, ce dernier déclarant notamment que “jouer pour un pays sans avoir d’attaches était dérangeant”. C’est un discours que je comprendrai mal ces temps-ci, même si j’essaie de rappeler que les attachements d’Embiid à la France sont inexistants, lui qui a notamment de la famille en France et sait parler français. Bien que ce soient effectivement les autorités françaises qui aient contacté Joël lors du premier dans le mais d’intégrer un joueur calibre MVP en vue des grosses échéances à venir, il a été dit que l’hypothèse de voir Embiid en Bleu un jour est peut-être encore plus plausible qu’à l’accoutumée. Car on ne prend pas ce genre d’initiative sans avoir eu en interne une vraie réflexion en amont.

Que ces démarches sollicitées de Joel ou des autorités françaises, la fédération camerounaise voit quant à elle force d’un mauvais œil l’hypothèse d’une naturalisation d’Embiid malgré ses faibles attachés avec la France. Le Cameroun aimerait évidemment voir son plus grand talent de tous les temps défendre les couleurs de sa nation afin de l’emmener vers des hauteurs encore jamais utilisées.

«J’ai été choqué, j’ai trouvé que c’est le plus précieux pour lui d’aller dans un challenge où le Cameroun n’a jamais participé à la Coupe du Monde ou aux Jeux Olympiques, que d’aller dans une équipe que est capable de tout gagner sans lui. »

Yves Tsala, patron de la Fédération camerounaise de basket

La situation est complexe et ce n’est pas facile à voir. En revanche, il est sûr que Joel Embiid sera pressé sur la question, qui ferait une déclaration après l’opposition Heat – Sixers en Playoffs seul. RFI. Cette même source a également indiqué que la fédération camerounaise allait «prendre acte» du futur choix de Jojo. Bref, échouera ça surveiller de très près dans les jours à venir.

Texte source : RFI

Leave a Comment