on joue à quoi en mai?

Au rayon jeux vidéo, ce mois de mai marque l’arrivée de quelques nouveautés que sont faites attendre. commencer la paire Tireur d’élite élite 5, qui pourrait compléter les fans de tirs longue distance et d’infiltration. Cinq ans après le quatrième opus, ce jeu de tir tente de raviver le coeur des gamers avec une formule plus classique. On signe aussi le retour en jeu de la saga cinématographique : Evil Dead : le jeu, un jeu d’action 3D porté sur la coopération et le multijoueur. Véritable cadeau pour les cinéphiles, l’oeuvre marquera aussi l’arrivée de Bruce Campbell en personne, acteur principal de trois films Evil Dead, prêtant sa voix à son personnage. Tour d’horizon des nouveautés du mois.

“Wildcat Gun Machine”, une bête de guerre

Dédalique Entertainment a décidé de fêter son 15e anniversaire de façon explosive avec la sortie de chat sauvage mitrailleuse. Un jeu de tir en vue isométrique sur vitaminé qui mêle décors de science-fiction, gentils chatons et monstres d’inspiration “Lovecraftienne”.

Le studio allemand a promis un défi relevé aux accros de donjons labyrinthiques qui aiment faire le ménage en défouraillant à tout va. Vous aurez à votre disposition un arsenal plutôt complet avec 40 types d’armes même si vous avez les améliorations nécessaires pour devenir une grande bataille. Attention, les hordes d’ennemis arrivent au hasard et il faut prévoir un minimum de stratégies pour éviter les embuscades meurtrières.

Pistolet Wildcat / Éditeur : Chunkybox Games DaedalicDivertissement / disponible sur PS4 – Xbox One – Switch et PC à partir du 4 mai

“Sniper Elite 5”, la chasse aux nazis

La France est en ligne de mire dans le 5e opus de la simulation de tir Tireur d’élite. Je me suis infiltré derrière les lignes en 1944, il va failir faire preuve d’audace et de discrétion pour déjouer les plans des nazis et changer le cours de la guerre. Vous avez incarné Karl Fairburne, un soldat américain chargé des défenses de l’océan Atlantique et qui a découvert, grâce à la résistance, un projet secret des Allemands pour empêcher le débarquement : l’opération Kraken.

La série studio Rebellion est en progression constante après les années et si c’est encore loin des standards techniques d’un AAA dont les budgets sont largement supérieurs, le titre n’a plus à rougir et est désormais très attendu par les amateurs de tirs longue distance et d’infiltration. Les fameuses « Kill-cams » qui proposent un ralentissement de la traversée de la ballet dans le corps de vos adversaires sont toujours présentes et vous permettent de réviser vos cours d’anatomie appliqué. Bref, vous savez que la campagne n’est tout à fait possible qu’à deux en coopération en ligne et qu’un mode multijoueur sera bien compris par la sortie.

Tireur d’élite élite 5 / éditeur: Rebellion / disponible sud PS5 et PS4, Xbox One et Série et PC à partir du 26 mai.

“Evil Dead : The Game” : le bain de sang

Evil Dead, la célèbre saga horrifique de Sam Raimi a débuté en 1981 pour marquer les esprits par leur humour noir et les hectolitres d’hémoglobine qu’il révélait aux personnages maléfiques de ses films. Evil Dead : le jeu vous proposez de prendre leur place et d’affronter des entités démoniaques bien décidées à vous noyer dans votre propre sang. Tronçonneuse, haches, armes improvisées, vous aurez de quoi vous défendre contre ces hordes qui peuvent émerger de partout et à tout moment. L’action deroule au milieu de sombres forêts et de décors glaçants dans une ambiance très années 80, vous pourrez également incarner Bruce Campbell, l’acteur culte de la série de films.

Le jeu est clairement orienté multijoueur, en coop ou en versus et promet de parties franches de rigolade entre sursauts de frayeur et éliminations improbables. Attention, les esprits démoniaques peuvent prendre possession de votre avatar et être accueillis par taper sur vos co-équipiers ce qui pourrait rendre les légèrement moins coopératifs. Ceci dit, ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose puisqu’il sera possible de jouer un personnage diabolique aux pouvoirs alléchants pour celui qui l’incarne mais moins pour ceux qui l’entourent. Le titre semble bourré de surprises, bonnes ou mauvaises et devrait éveiller la curiosité malsaine de tous ceux qui aiment jouer à se faire peur.

Evil Dead : le jeu / éditeur : Boss Team Games et Saber Interactive / disponible sur PS5 et PS4 – Xbox One et Series – Switch et PC à partir du 13 mai

“Vampire : The Masquerade – Swansong” : bois sans soif

Affûtez vous les canidés ! Danse Vampire : la mascarade vous allez incarner un buveur de sang aux pouvoirs mystiques. I pull my jeu de rôle papier éponyme, le titre du studio bordelais Big Bad Wolf vous plongez dans les méandres d’un Boston sombre et mystérieux où la communauté secrète des vampires est sur le point d’être découverte et potentiellement anéantie. Allez devoir enquêter pour découvrir ce que se trame et tenter de sauver les apparences de la Mascarade : la loi vampirique que dissimule l’existence des créatures de la nuit aux humains.

Le jeu de rôle se veut très proche de la version papier qui est devenue une référence dans le petit monde des rôlistes. Axé sur la narration et les choix, le titre reste linéaire mais offre de nombreuses possibilités de fins distinctes. Les trois vampires que vous jouez alternativement sur des fiches de personnages très différents et donc des pouvoirs variés mais ils sont tous soumis à la même soif de sang. Cette soif viscérale et la gestion que vous avez en ont ses caractéristiques essentielles du jeu et influent grandement sur l’histoire et le déroulement des événements. Il se nourrit de sucer le sang des humains à un coût mais permet de disposer de pouvoirs extrêmement puissants qui seront indispensables à la résolution des enquêtes, à vous de voir jusqu’où vous êtes prêts à aller pour sauver votre communauté.

Vampire : La Mascarade – Swansong / éditeur : Grand méchant loupF bigben / disponible sur PS5 et PS4 – Xbox One et Series – Switch et PC à partir du 19 mai

“Souldiers” : le 2D sur la cote

Après l’indéniable succès du dernier métroïdeles jeux en 2D ont repris des couleurs et n’ont plus peur de se montrer. Souldiers Il étale ses assiettes dans un univers médiéval fantastique en pixel art et se permet de proposer un monde gigantesque en apparence. Guerrier, mage ou archer, le choix de personnage est assez court mais les différences de gameplay sont drastiques et incitent à tout essayer pour découvrir les facettes du jeu.

Combats intenses et énigmes se succèdent dans ce titre qui fait la part belle à l’exploration. Passages cachés ou uniquement accessibles grâce aux talents obtenus en cours de jeu, il faut fouiller chaque recul et savoir revenir en arrière pour espérer trouver des récompenses légendaires. Attention, la 2D ne rime pas avec facilité. Les embûches sont nombreuses, souvent létales et font de Souldiersà l’arrivée, un jeu plutôt exigeant que pourrait être une des belles surprises de ce printemps.

Souldiers / éditeur : Forge rétro / disponible sur Switch et PC à partir du 19 mai

“Dolmen” : peur sur la mine

Dolmen est un nouveau venu dans la longue liste des “Souls like” c’est-à-dire des jeux qui, s’inspirant de la série des âmes, vous obligeant à bien maîtriser votre personnage en vous calant notamment sur les attaques des ennemis et en réalisant des parades et des contres dévastateurs. Dans cet univers de science-fiction, vous débarquez sur une planète minière en proie au chaos le plus total. Les fouisseurs ont visiblement creusé trop profond et réveillé des entités peu inclinées à la discussion.

Il va donc échouer à faire un brin de ménage et enquêter sur les origines du mal. Malgré une direction artistique assez pauvre, il a intitulé tout de même quelques atouts comme un système de Craft assez évolué, des énergies à utiliser à bon escient et un bestiaire varié. Les apprentis nettoyeurs devront compter une quinzaine d’heures pour arriver au bout du tunnel.

Dolmen / éditeur : Studio de travail massif / disponible sur PS5 – PS4 – Xbox One et Series et PC à partir du 20 mai

“MX vs ATV Legends” : place aux motards

après un épisode tous dehors peu réussi, la simulation de véhicules tout terrain MX contre VTT remets les gaz avec légendes. L’automobiliste a changé cela et le studio THQ Nordic a promis une nouveauté mode de carrière qui serait la beauté de la personnalisation et a permis de retrouver les podiums dans le coeur des motards.

Pour l’instant, on sait surtout qu’on pourra faire des tours de piste en supercross, en Motocross et en Trial et qu’il y aura un mode multijoueur à 16 participants. Les premières images dévoilées sont plutôt agréables et laissent penser que l’on pourra faire également de belles balades en bord de mer.

Légendes MX contre VTT / Editeur : Rainbow Studios THQ Nordic / Disponible sur PS5 – PS4 – Xbox One et Series et PC à partir du 24 mai

“Pac-Man Museum +” : de l’arcade en pac

Musée Pac-Man + Il s’agit d’une version améliorée de la compilation déjà sortie en 2014 qui regroupe quatorze jeux de la célèbre boule affamée. En plus de jouer à Pac-Man, Bandai Namco vous propose de devenir gérant de votre propre salle d’arcade en laissant entendre votre créativité la plus débridée pour décorer de façon unique ce lieu si emblématique des fans de la licence.

Si vous n’économisez pas pour le début, voici les titres originaux que vous pourrez retrouver dans la compilation : Pac-Man, Super Pac-Man, Pac & Pal, Pac-Land, Pac-Mania, Pac-Attack, Pac-In-Time, Pac-Man Arrangement Arcade version, Pac-Man Arrangement CS version, Pac-Man Championship Edition , Pac Motos, Pac’N Roll Remix, Pac-Man Battle Royale, Pac-Man 256.

Musée Pac-Man + / éditeur : bandai namco / disponible sur PS4 – One – Switch et PC à partir du 27 mai

Leave a Comment