Thymesia : Après Elden Ring, le futur Bloodborne du PC ? Notre avis sur la démo de ce Souls like

Jeu de nouvelles Thymesia : Après Elden Ring, le futur Bloodborne du PC ? Notre avis sur la démo de ce Souls like

Edité par Team 17, parallèlement à la série Worms, Thymesia est un Souls like three inspiré de Bloodborne développé par le studio taïwanais OverBorder. Bien qu’il soit tôt pour la majeure partie de l’année, une démo est laissée à disposition et vous donne nos impressions après la fin de l’année.

Dans Thymesia, OverBorder nous présentons un royaume dans lequel la mort se répand à cause d’une étrange maladie. Le joueur y incarne alors un mystérieux personnage connu sous le nom de Corvus, au visage caché par son masque pointu, qui doit découvrir la vérité en explorant ses propres souvenirs qui constituent les niveaux du titre. L’aventure a pris la forme d’un Action-RPG dans lequel on progresse d’un groupe d’ennemis à l’autre, jusqu’à faire face à un boss particulièrement difficile à affronter.

Du Bloodborne dans le texte

Bon, disons-le tout de suite : oui, Thymesia ressemble énormément aux productions From Software, notamment Bloodborne. Que ce soit dans le style de jeu, dans l’ambiance, et même dans des détails comme le message de mort, difficile de passer à côté du sentiment de déjà-vu. Cependant, on notera tout de même quelques différences. Tout d’abord, le titre ne possède pas une jauge d’endurance, qui permet à un joueur d’enchaîner les coups et d’esquiver à volonté. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’on peut frapper sans s’arrêter sans danger, car il faut en prendre compte que les ennemis ne sont pas de force interrompus lorsqu’ils prennent des drogues. D’un autre côté, le jeu pousse à être agressif puisque les adversaires peuvent récupérer de la vie si vous ne les frappez pendant un certain temps. Concrètement, les bénédictions de vos adversaires sont représentées par l’œil vert sur leur barre de santé.

Thymesia : Après Elden Ring, le futur Bloodborne du PC ?  Notre avis sur la démo de ce Souls like

Manette en main, on peut donc attaquer à l’aide de son épée, dévier les coups des ennemis, mas surtout se pouvoirs de notre personnage que tire sa force de la maladie que se répand dans l’univers du jeu. Ainsi, Corvus peut frapper à l’aide d’une griffe qui, une fois chargée, lui permet de copier la capacité d’un adversaire pour faire apparaître des armes “spectracles” comme des épées ou des haches. D’ailleurs, cette même griffe permet aussi de consommer les parties vertes sur la jauge de vie de vos opposants, c’est-à-dire leurs blessures, pour qu’ils ne se régénèrent pas. De plus, votre personnage peut aussi lancer une plume pour interrompre l’attaque critique d’un ennemi.

Thymesia : Après Elden Ring, le futur Bloodborne du PC ?  Notre avis sur la démo de ce Souls likeThymesia : Après Elden Ring, le futur Bloodborne du PC ?  Notre avis sur la démo de ce Souls like

Un gameplay plus nerveux que celui des Souls aime ?

Grâce à ces deux options, le gameplay que paraît classique en apparence gagne en profondeur. Malgré tout, la prise en main de notre héros amnésique reste assez particulière, notamment à cause des esquives qui ne sont qu’un pas de côté, du moins dans cette démo. En effet, face aux premiers retours des joueurs, les développeurs ont précisé sur leur compte Twitter que les capacités d’évitement du personnage sont très basiques dans cette version d’essai, mais qu’elles pourraient être améliorées tout au long du jeu grâce à un arbre de compétences.

Thymesia : Après Elden Ring, le futur Bloodborne du PC ?  Notre avis sur la démo de ce Souls like

Après cette courte démo d’à peine une vingtaine de minutes, Thymesia semble avoir un certain potentiel qu’il ne nous présente pas dans cet extrait. Si la possibilité de copier le pouvoir de leurs adversaires est sympathique, Le prix dans la main du personnage est pour le moment assez particulier mais devrait s’affiner dans la version finale grâce aux différents arbres de compétences. Cependant, si le grand titre à venir avec Bloodborne pourra plaire aux derniers fans, le manque d’originalités flagrantes pourra ne pas plaire à tout le monde et en rebutter plus d’un. Dans tous les cas, il ne reste plus qu’à attendre la sortie du jeu en août prochain pour voir si l’expérience complète sera à la hauteur de sa promesse.

Profil de TheXsable, Jeuxvideo.com

Paire L’XsableJournaliste jeuxvideo.com

Leave a Comment