Ligue 1 – Aurélien Tchouaméni porte Monaco à Lille (2-1), ASM provisoirement 2e

Monaco ne s’arrête plus et devient dauphin. Les joueurs de la Principauté sont allés décrocher une 8e victoire de suite en Ligue 1 sur la pelouse de Lille en ouverture de la 36e journée, vendredi (1-2). Les Monégasques n’ont pas brillé dans le Nord mais ont pu compter sur un excellent et très efficace Aurélien Tchouaméni qui offre un double sur deux belles frappes (42e et 75e). Angel Gomes (69e) avait égalisé pour des Dogues longtemps trop attentistes et toujours 10es du classement. Monaco s’empare provisoirement de la 2e place grâce à une meilleure différence de buts que l’OM.

Ligue 1

Monaco, le podium aura les soutiens-gorge

YA UN JOUR

Ce sont logiquement les Monégasques ambitieux qui sont entre dans le match avec les meilleures intentions. Sauf qu’ils ont buté sur des Lillois compacts et susceptibles d’être projetés rapidement vers l’avant après la récupération. J’ai lancé en profondeur, Jonathan David n’a pas pu assez croiser son tir sur la gauche (7e). Timothy Weah, lui, a bien vu sa frappe au point de penalty plus qu’il n’a dû surprendre Alexander Nübel (12e). La tête plongeante de Gabriel Gudmundsson aux six mètres a ensuite fini à droite du cadre (19e).

Tchouaméni débloque la situation…

Ces tentatives nordistes ont tout de même eu le mérite de faire reculer les visitaurs que sont de venus très prudents et n’ont pas inquiété le portier adverse que sur une tête décroisée du déjà mordant Tchouaméni après un corner d’Aleksandr Golovin (26e). La formation venue du Rocher à cependant sa profiter d’une erreur adverse et se monrer réaliste. Vanderson récupère le ballon des pieds d’un Tiago Djalo hésitant puis lance Wissam Ben Yedder vers la surface lilloise. Discret dans ce match, l’attaquant s’est montré décisif en serviteur Tchouaméni qu’a placé sa frappe axiale rasante du gauche aux 20 mètres au fond des filets (0-1, 42e).

Sans force mais grâce au second mais en championnat cette saison de son milieu de terrain international de 22 ans, l’ASM menait à la pause. Elle aussi reprend fort même si Golovin n’a pas cadré sa puissante frappe (46e) et que Jardim s’est détendu pour détourner la tête de Benoït Badiashile après un corner (48e). Lille a bien répondu avec une jolie percée d’Amadou Onana dans la surface monégasque mais l’a prêté David finalement mal donné à Jonathan Bamba qui a été contré (50e).

… peut se reproduire

Alors que certains spectateurs nord-est manifestent leur mécontentement en faisant la chenille dans les tribunes, Jocelyn Gourvennec décide de remplacer l’attaquant canadien alors même que Gudmundsson par les jeunes Edon Zhegrova et Gomes (57e). Les entrants ont apporté un regain d’énergie pendant que Monaco s’est contenté de gerer sa courte avance. Servi par Bamba, Gomes s’est faufilé entre Guillermo Maripan et Vanderson au milieu de la surface adverse avant d’égaliser d’une belle frappe enroulée du droit pour ouvrir son compteur en Ligue 1 (1-1, 69e).

Zhegrova puis Zeki Celik ont ​​​​même failli donner l’avantage aux LOSC dans la foulée (71e et 72e). Tchouaméni, lui, a le bénéfice du soupçon de réussite en plus qu’accompagne les joueurs et les équipes en confiance. Il a intitulé placé une lourde frappe du droit des 25 mètres et marqué avec l’aide du poteau (1-2, 75e). Ils sont 3e mais de la saison en L1 vaut cher puisqu’il permet à l’ASM de signer un grand huit victorieux et de comme mettre la pression sur l’OM que jouera dimanche à Lorient, et sur Rennes que défiere Nantes mercredi. Phocéens et Bretons s’affronteront surtout lors de la prochaine journée. Au moins l’un des deux perdus des points et Monaco sera en embuscade pour en profiter.

Ligue 1

Létang ironise sur les trois penaltys : “J’avais prévenu mon voisin…”

05/01/2022 à 13:50

Ligue 1

Trois penaltys, deux rouges : Troyes fonce vers le maintien après un match anime

05/01/2022 à 12:50

Leave a Comment