Nommés aux trophées UNFP / France / Trophées UNFP / SOFOOT.com

Ce mardi, l’UNFP a dévoilé ses nominations susceptibles de prétendre à l’un des nouveaux trophées récompensant les meilleurs éléments de cette saison. Pourtant, le syndicat des footballeurs professionnels semble avoir oublié quelques noms qui ont marqué cette année. Voici, d’après So Foot, ce qui devait être la véritable liste des nommé(e)s pour les trophées UNFP…


j’ai modifié

Meilleur joueur de Ligue 1

  • Kylian Mbappé (PSG) : Il gâche complètement le suspense de la course au titre comme celui pour désigner le vainqueur de ce trophée individuel. On avait pourtant dit que ce n’était pas bien de spoilersKylian.
  • Matteo Guendouzi (Marseille) : Heureusement qu’il n’est pas vraiment nommé. Il semble qu’il parle autant sur le terrain que pendant son discours, la cérémonie aurait duré jusqu’au petit matin.
  • Benjamin Bourigeaud (Rennes) : Puisque la rédaction n’a pas voulu de deux joueurs rennais parmi les cinq nommés, il a échoué à sacrifier l’élégant Martin Terrier pour mettre avant l’indispensable milieu de terrain. Le Nordiste a très souvent eu le visage tout rouge cette saison, cela veut tout simplement dire qu’il a été monstrueux.
  • Aurélien Tchouaméni (Monaco) : Moins de pions que copain Wissam Ben Yedder, quelques trous d’air, mais une saison pleine et un statut d’indéboulonnable dans l’entrejeu monégasque, que ce soit sous Niko Kovač comme sous Philippe Clément.
  • Seko Fofana (Lens) : Les électeurs ont oublié que Lucas Paquetá après trois excellents mois ? On peut également pardonner le petit creux de l’international ivoirien, plus souvent impressionnant que décevant avec les Sang et Or.

    Vous voyez les noms : Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain) – Martin Terrier (Stade Rennais) – Lucas Paquetá (Olympique Lyonnais) – Dimitri Payet (Olympique de Marseille) – Wissam Ben Yedder (AS Monaco).

    Meilleur Gardien de Ligue 1

  • Walter Bénitez (Nice) : On suggère qu’il avait pris la nationalité française pour jouer avec les Bleus. En fait, c’était pour être le meilleur portier tricolore du championnat et mériter le vote chauvin.
  • Matz Sels (Strasbourg) : Strasbourg n’a pas manqué de Sels pour se fondre à la bataille pour les places européennes jusqu’à la fin de saison. Un dernier rempart complet et moderne.
  • Anthony Lopes (Lyon) : Il n’a peut-être pas fait suffisamment de sorties kamikazes pour taper dans l’œil du jury, mais il permet à l’OL d’être encore au vie à trois journées de la fin d’une saison insignifiante.
  • Marco Bizot (Brest) : Il a envoyé Gautier Larsonneur, le gamin de Saint-Renan, sur la banque pour nous gratifier de nombreuses parades spectaculaires. Le nouveau phare breton.
  • Predrag Rajković (Reims) : Il semble controversé que j’aie exigé un selfie de Messi au début de la saison. Enfin, c’est peut-être la Puce qui a voulu allumera photo avec le Serbe.

    Vous voyez les noms : Walter Benitez (OGC Nice) – Gianluigi Donnarumma (Paris Saint-Germain) – Alban Lafont (FC Nantes) – Pau Lopez (Olympique de Marseille) – Matz Sels (RC Strasbourg).

    Meilleur espoir de Ligue 1

  • Guillaume Saliba (Marseille) : En championnat, il avait la défense de l’OM comme un vieux briscard. Guillaume Serin.
  • Château Lukeba (Lyon) : A 18 ans, l’instruit de Jérôme Boateng a commenté la défense défaillante. Ça vous place le bonhomme.
  • Melvin Bard (Nice) : L’équivalent footballistique d’Adrien Quatennens. Il ne serait pas étonnant de le voir parmi les meilleurs joueurs dans cinq ans.
  • Arnaud Kalimuendo (Lens) : Le seul joueur appartenant au PSG de cette liste. Pour vous récompenser, vous avez le choix entre 130 minutes de jeu en Coupe de France avec Paris, ou un prêt à Fulham. Alors ?
  • Adrien Truffert (Rennes) : Il a éteint le concours de Birger Meling pour s’éclater dans son rôle préféré de latéral contre-attaquant. Truffert de talent.

    Vous voyez les noms : Arnaud Kalimuendo (RC Lens) – Castello Lukeba (Olympique Lyonnais) – Nuno Mendes (Paris Saint-Germain) – William Saliba (Olympique de Marseille) – Khephren Thuram (OGC Nice).


    Meilleur entraîneur de Ligue 1

  • Jorge Sampaoli (Marseille) : Après n’avoir joué qu’avec des milieux de terrain cette saison, Jorge va tempérer, l’an prochain, de gagner la Ligue des champions en n’alignant que des gardiens.
  • Bruno Genesio (Rennes) : Le nouvel apôtre du football total, tout simplement.
  • Julien Stéphan (Strasbourg) : Donnez-lui trois bouts de bois, il pourra vous faire une cabane. L’ancien Rennais a confirmé ses talents de stratège tout en avançant discrètement, sans dévoiler toutes ses cartes, au fil de la saison. Le profil idéal du bon aventurier sur Ko Lanta.
  • Franck Haise (Lens) : Il a rendu le RC Lens très excitant pour autre chose que Bollaert et «Les Corons». Un grand-monsieur.
  • Antoine Kombouaré (Nantes) : Cela faisait une fois et qu’il n’avait plus fini dans le top 10 du championnat. Une performance que va malheureusement le radier de la corporation des sapeurs-pompiers.

    Vous voyez les noms : Christophe Galtier (OGC Nice) – Bruno Genesio (Stade Rennais) – Antoine Kombouaré (FC Nantes) – Jorge Sampaoli (Olympique de Marseille) – Julien Stéphan (RC Strasbourg).

    Meilleur français évoluant à l’étranger

  • Karim Benzema (Real Madrid) : Une belle opportunité pour lui de travailler sont discours pour le Ballon d’or.
  • Christopher Nkunku (RB Leipzig) : Le genre de joueur que l’on regrette de ne pas avoir dans notre championnat. Quel dommage qu’il ne soit pas je me suis formé en France.
  • Mike Maignan (AC Milan) : Il enchaînera probablement deux titres avec deux équipes qui n’avaient plus gagné un championnat depuis dix ans. Il paraît que Dortmund est intéressé.
  • Mathias Coureur (Cherno More): Notre globbe-trotteur préféré aura connu la Turquie, l’Inde et la Bulgarie cette année. Ils sont match contre OFK Botev Vratsa (1 mais, 1 passe Décisif) reste dans les mémoires.
  • Xavier Mercier (OH Louvain) : Le monsieur caviar de la Jupiler League encore été fidèle à sa réputation cette saison, distribuant 14 offrandes sous le maillot de Louvain, ce qui fait de lui le troisième meilleur passeur français derrière Kylian Mbappé et Christopher Nkunku, à égalité avec l’excellent Jean – Luc Dompé de Zulte Waregem que l’on salue au passage.

    Vous voyez les noms : Karim Benzema (Real Madrid) – Ousmane Dembélé (FC Barcelone) – Theo Hernández (AC Milan) – N’Golo Kanté (Chelsea) – Mike Maignan (AC Milan).

    Meilleur joueur de Ligue 2

  • Branco van den Boomen (Toulouse): Un compas dans l’œil et un blase extraordinaire, quoi d’autre?
  • Gauthier Hein (Auxerre) : Quand on est nommé au prix Puskás pour un mais contre Niort, on mérite d’être dans cette liste.
  • Youssouf M’Changama (Guingamp) : Si Juninho n’avait plus trop la tête à l’OL cette saison, c’est parce qu’il jouait secrètement à Guingamp.
  • Tony Mauricio (Sochaux) : Il a le nom d’un chanteur bien espagnol, bien ensoleillé. Le mythe retombe quand on sait qu’il joue à Sochaux.
  • Oumar Gonzalez (Ajaccio) : Ils sont nombreux, les attaquants de Ligue 2, à être rentrés aux vestiaires en se disant : “Oumar m’a tué” .

    Vous voyez les noms : Gaëtan Charbonnier (AJ Auxerre) – Rhys Healey (Toulouse FC) – Gauthier Hein (AJ Auxerre) – Youssouf M’Changama (EA Guingamp) – Branco van den Boomen (Toulouse FC).

    Meilleur gardien de Ligue 2

  • Benjamin Leroy (Ajaccio) : Moins spectaculaire que Jérôme à son époque, mieux gradé que Benjamin Lecomte, et tout aussi efficace. un mur
  • Vincent Demarconnay (Paris FC) : Il réhabilite les gardiens d’1.80 mètre, merci à lui.
  • Yahia Fofana (Le Havre) : Le seul rayon de soleil au HAC cette saison, puisque Mathis Abline n’a débarqué qu’en février. Malheureusement, il va échouer le laisser partir à Angers où il ne fera pas tache en passant derrière Petković.
  • Lucas Chevalier (Valenciennes) : Ivo Grbic ? Léo Jardim ? Non, le futur gardien du LOSC agagné sa place à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Martine Aubry, à Valenciennes.
  • Par Kristian Bråtveit (Nîmes) : Nîmes n’a pas tout perdu de son flair pour dénicher des pépites dans les pays nordiques.

    Vous voyez les noms : Vincent Demarconnay (Paris FC) – Yahia Fofana (Le Havre AC) – Donovan Léon (AJ Auxerre) – Benjamin Leroy (AC Ajaccio) – Maxime Dupé (Toulouse FC).

    Meilleur entraîneur de Ligue 2

  • Philippe Montanier (Toulouse) : Rien que pour le plaisir de voir le chef d’orchestre de l’ancien Barça du Nord passer de meilleur entraîneur de Liga à meilleur technicien de Ligue 2 en moins de dix ans. Notre deuxième division du talent.
  • Jean-Marc Furlan (Auxerre) : Aux poux pour reporter, ils sont troisième trophée UNFP du meilleur entraîneur de Ligue 2. Il serait temps de faire comme tes équipes et d’accepter de monter en Ligue 1.
  • Omar Daf (Sochaux): Non, ce n’est pas le pseudo d’Omar da Fonseca sur Internet, plutôt le nom d’un coach qui devrait compter dans les années à venir. Et qui a surtout redonné de l’espoir au peuple sochalien.
  • Olivier Pantaloni (Ajaccio) : Tomber la chemise, d’accord, mais faire tomber le pantalon, jamais.
  • Stéphane Dumont (Guingamp) : On a well cru que l’En Avant Guingamp allait retrouver une place en dehors du monde professionnel, puis la sauce afini par prendre et l’EAG version Dumont fera sans aucun doute partie des prétendants à la montée dans un an.

    Vous voyez les noms : Omar Daf (FC Sochaux-Montbelliard) – Thierry Laurey (Paris FC) – Philippe Montanier (Toulouse FC) – Olivier Pantaloni (AC Ajaccio) – Didier Tholot (Pau FC).

    Meilleure joueuse de D1

  • Marie-Antoinette Katoto (PSG) : Le Paris Saint-Germain retrouve désormais le clone de Lionel Messi, mais il a aussi Kylian Mbappé en femme.
  • Ada Hegerberg (Lyon) : Bref, celui qui a rapporté le Ballon d’or et qui s’est très bien débrouillé en France.
  • Clara Mateo (Paris FC) : En plus d’être ingénieur en polytechnique, elle est très douée avec un ballon dans les pieds. la perfection.
  • Kheira Hamraoui (PSG) : Plus efficace qu’une Coupe du monde en France pour mettre en avant le football féminin, c’est fort.
  • Léa Le Garrec (FC Fleury) : Ah bon, est-elle Bretonne ?
    Les vraies nommées : Kadidiatou Diani (Paris Saint-Germain) – Grace Geyoro (Paris Saint-Germain) – Marie-Antoinette Katoto (Paris Saint-Germain) – Catarina Macario (Olympique Lyonnais) – Clara Matéo (Paris FC).

    Par Clément Gavard et Léo Tourbe

  • .

    Leave a Comment