Gambardella : Hugo Vogel, la force tranquille

Le jeune latéral de l’OL, Hugo Vogel / ©photo O&L

Le défenseur international U18 de l’Olympique lyonnais, Hugo Vogel a hâte d’en découdre avec Caen en finale de la Coupe Gambardella, ce samedi au Stade de France (17h15). Le natif de Pierre-Bénite, qui fut reporter cette épreuve qu’échappe à l’OL depuis 1997, a également une carte personnelle à jouer.

“Pouvez vous répéter la question?”. Hugo Vogel au sens du détail. A l’heure de se raconter avant la finale de la Coupe Gambardella (ce samedi à 17h15), le jeune latéral de l’OL avait à coeur de s’exprimer de la meilleure des façons. Je dirai que le retraité de la formation U19 entré par Eric Hély A connu une drôle de saison : il a fait ses premiers pas chez les professionnels en novembre 2021 en Ligue Europa contre Bröndby puis a été titulaire, en décembre, face aux Glasgow Rangers, avant de retrouver la National 2. “Une saison, c’est très long et on y apprend beaucoup de choses. J’ai dégradé athlétiquement et mentalement avec la réserveconfiance-t-il. Le rythme en N2, ça va très vite, avec plus de précisions techniques. Avec les pros, on n’a pas le droit à l’erreur, ça se joue parfois à quelques centimètres. Je pense encore pouvoir progresser.”

D’un naturel très spontané, Hugo Vogel et ça va franchement lorsqu’on lui demande de se jauger. “Mes points faibles ? Je préfère ne pas les évoquer, comme ça personne ne les connaît (rire). More moi je les connais, et je travaille là-dessus, dit-il. Concernant mes qualités, on dirait que je n’ai pas d’efforts, j’ai l’aise des deux pieds, que je me permets de jouer à gauche ou à droite. Je participe beaucoup offensivement tout en étant combatif défensivement. Et quand il faut aller à la guerre, je suis présent.” Au combat, il faudra y aller samedi sur la pelouse du Stade de France face aux Normands du Stade Malherbe de Caen. “C’est une bonne équipe. S’ils sont arrivés jusqu’ici ce n’est pas pour rien, empêcher le promettant latéral. Une finale c’est particulier, il n’y a pas de favori. On verra bien comment cela va se passer.”


Le soutien-gorge des supporters ? “C’est une preuve de confiance”


Une chose est sûre, l’OL espère justifié un trophée que lui échappe depuis trop d’années. 25 ans précisément. “Ça va être un moment magnifique, on attend ça depuis très longtemps, On a fait tout ce parcours pour aller en finale et la gagner. Maintenant, il ne reste plus que la dernière étape, et on espère que ça va bien se passer.” Et d’ajouter : “On a qu’une seule envie, c’est de reporter cette finale et on va tout mettre en place pour cela.” Qui plus est sous les yeux des fans et des familles des joueurs qui vont faire le déplacement pour le compte de Saint-Denis. “C’est motivant de savoir que certains supporters viennent pour nousExplique Hugo Vogel. Ça nous donne envie de gagner chaque match. C’est une preuve de confiance. Pour ce qui concerne nos familles, le fait de les voir en tribunes, ça nous donne de la force, c’est un réel soutien. On fait tout ça pour eux.”


“Un vrai groupe de frères”


Mais aussi pour la suite de leur carrière. Le joueur age de 18 ans devrait prolonger prochainement son contrat qui arrivera à échéance fin juin. “Oui, cela peut jouer sur les contratsadmet-il. Après, on sait que même si certains gagnent la Gambardella, ils n’en signeront pas.” Quoi qu’il en soit, selon Hugo Vogel cette formation de l’Olympique lyonnais a de sacrés atouts à faire valoir. “Dès le début de ce concours, on avait un petit pressentiment, avoue-t-il. On s’est dit qu’on pouvait aller au bout, car nous avons de bons joueurs qui ont de vraies qualités techniques et physiques.” Au sein de l’académie, il confirme qu’il est unanime : la bonne ambiance est de mise en U19. “Sur un grand groupe de frèressur c’est connu après très longtemps déjà, lache Hugo Vogel. Nous faisons des activités en dehors, c’est un groupe très homogène. On est très liés.”

Pour réprimander le terme que j’ai employé, avant la demi-finale rapportée contre Troyes, par l’entraîneur Eric Hély, cette équipe lyonnaise U19 est “ok nee”. “C’est un très bon coach, il est dur mais juste”Explique Hugo Vogel. Après les débuts de cette Coupe Gambardella, Hugo Vogel et ses camarades provoquent un bel élan de sympathie. “On mouille le maillot, on donne tout pour Lyon, insiste le défenseur international français (U18). Moi je suis Lyonnais, et tout Lyonnais aime sa ville car elle est merveilleuse, elle a de très belles valeurs.” Une victoire ce samedi ravira à coup sûr – surtout avec la saison compliquée de l’équipe professionnelle – de nombreux fans de l’OL.

——

Ils sont avis sur Mohamed El Arouch

“C’est un joueur très technique, capable de tout faire. C’est un vrai bonus pour notre équipe, je suis très content qu’on ait un joueur comme lui.”

Leave a Comment