Genshin Impact à l’arrêt : Comment la politique chinoise « Zero Covid » affecte-t-elle la vidéo ?

Jeu de nouvelles Genshin Impact à l’arrêt : Comment la politique chinoise « Zero Covid » affecte-t-elle la vidéo ?

Depuis en France, la pandémie de Covid-19 a laissé des airs de souvenirs lointains, la situation est plus qu’inquiétante en Chine. Le pays fait aujourd’hui face à sa pire flambée épidémique depuis deux ans, déployant des mesures sanitaires extrêmement strictes dans les villes les plus touchées. A Shanghai, la quasi-totalité des 25 millions d’habitants est confinée. Les entreprises en font aussi les frais. Parmi elles, MiHoYo, studio derrière le carton en ligne « Genshin Impact ».

Pour la première fois de son histoire, Genshin Impact n’accuillera pas sa mise à jour mensuelle. pourquoi? La raison n’est pas à chercher du côté d’un contenu ambitieux que demanderait plus de temps ou d’un problème technique que requiert quelques mois de réglage. La raison est encore et toujours la pandémie de Covid-19. Le virus est un beau désormais quasi-invisible en France, il fait un retour très inquiétant en Chine, avec une situation comparable aux débuts de l’épidémie. La semaine dernière, le ministère de la Santé locale l’a annoncé plus de 15 500 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures. La ville de Shanghai, qui compte 25 millions d’habitants, sera la plus touchée. Une métropole qui compte des sociétés de jeu vidéo comme Tencent, Electronic Arts, Ubisoft. Aussi HoYoverse, anciennement MiHoYo, qui a développé Genshin Impact.

« Notre équipe à Shanghai main d’œuvre maintient à domicile et fait de son mieux pour organiser tout le travail en ligne » Explique le studio, chez Kotaku. “Nous fournissons aussi des ressources aux membres de cette équipe pendant ce moment complexe”. Pour contrer le retour du coronavirus, les autorités chinoises ont opté pour lui une politique Zéro-Covid particulièrement sévère. Elle s’applique à toutes les grandes villes du pays ou le risque sanitaire est grand, n’en déplaise à Shanghai. Il s’agit d’un confinement drastique pour la quasi-totalité de la population après un mois et d’un strict des personnes exposant au virus. Une tactique ayant déjà porté ses fruits en 2020 mais qui pèse très lourd sur le quotidien des habitants, induite à manifester depuis leurs fenêtres. Pire, il est même compliqué de se procurer la nourriture. Sans oublier l’impact économique global, le pays étant encore souvent considéré comme “l’atelier du monde”.

Impact de Genshin (HoYover)

Genshin Impact à l'arrêt : Comment la politique chinoise « Zero Covid » affecte-t-elle la vidéo ?Genshin Impact à l'arrêt : Comment la politique chinoise « Zero Covid » affecte-t-elle la vidéo ?

faire face à la crise

Bien sûr, les sociétés de jeu vidéo installées en Chine ne sont pas épargnées. À commencer par HoYovere donc, contraint début avril de fermer ses bureaux à Shanghai pendant quelques jours, écrit Kotaku. C’est sans doute encore le cas actuellement. Il y a quelques jours, l’équipe l’annonçait sur Twitter le rapport de sa version 2.7 sans date preciser. En cas, « l’avancement du projet ». Les rumeurs parlent de difficultés pour enregistrer de nouveaux doublages, surtout avec le confinement en vigueur. J’ai retardé la mise à jour serait de 4 semaines.

C’est certain, pour un studio de jeu vidéo, passer au télétravail d’un jour au lendemain n’est pas choisi aisée. Au-delà des problèmes logistiques qui vont de soi, les développeurs travaillent très souvent sur des projets confidentielsmanger Explique Masahiro Sakurai, créateur de Super Smash Bros, les seigneurs de la première pandémique (Mars 2020). Les hommes et leurs équipes préparent de nouveaux personnages à destination du célèbre jeu de combat : « C’est un travail très confidentiel, et ce n’est pas comme si les gens pouvaient le ramener chez eux et apporter du matériel de développement avec eux ; honnêtement, le travail ne peut pas progresser ».

Dans l’un de nos articles sur le sujet, des développeurs évoquaient aussi des problèmes plus terre-à-terre, comme les délais pour se connecter à son ordinateur professionnel depuis chez soi et faire des essais dans un moteur de jeu, par exemple. “Le problème, c’est qu’en tant que Level & Mission Designer, je suis amené à tester pas mal de choses dans le moteur” expliquait à l’époque Pierre Berruer d’Ubisoft. Les complications peuvent varier selon les postes. De plus en teletravail, l’intrigue d’un développement est donc impactée. À part pour les équipes qui s’organisent de cette manière depuis toujours, comme Moon Studios (Ori and the Blind Forest).

De bric et de broc

Ce n’est pas un hasard si, sur 3 000 sociétés de jeu vidéo interrogées par la Game Developers Conference en 2021, 44% ont affirmé avoir signalé leur titre à cause de la pandémie. Mais pour Genshin Impact, même s’il s’agit « que » d’une mise à jour, l’enjeu reste important. Ce jeu d’action aventure gratuit avec du bouillie – tirer au sort an item ou un héros jouable – puise toute sa force dans un suivi exemplaire. Il reçoit en général une mise à jour majeure tous les mois et demi. Une stratégie payante. Après le lancement du soft (septembre 2020), les joueurs ont dépensé 3 milliards de dollars dans les chats En jeusur mobile, à mesure d’un milliard tous les six mois.

HoYoverse le sait mieux que pourrait : c’est grâce aux joueurs que Genshin Impact en est là aujourd’hui, loin devant la concurrence. Et le studio chinois a d’ailleurs prévu une compensation pour s’excuser du retard pris pour la version 2.7, bien que cela ne soit pas de son ressort. Du 11 mai à la chaîne, les fans ont également bénéficié d’un taux de bonus. Un rustine bienvenue, propre au jeu video. Mais il déjà un autre domaine du secteur qui ne pourra pas profiter d’une telle aide. Celui des puces électroniques, où la pénurie revient de plus belle, notamment chez Intel. L’un dans l’autre, ce n’est pas demain que nore industrie favorite reviendra vraiment à la normale.

Genshin Impact nous guide

Profil de Indee, Jeuxvideo.com

Paire en effetJournaliste jeuxvideo.com

PM

Leave a Comment