“Il ne faut pas être dans le calcul”: les Girondins au pied du mur avant d’affronter Angers

Le match de toutes les peurs. Dimanche, les Girondins de Bordeaux ont joué une belle partie de leur survie en Ligue 1 en déplacement sur la pelouse du SCO d’Angers. Les Bordelais, 19 du championnat, n’ont plus que trois matches à disputer pour tenter d’éviter une relégation en Ligue 2 qui se rapprochera de match en match.

“Il ne faut pas être dans le calcul, on se doit de ramener impérativement des points”, certifié par l’entraîneur bordelais David Guion lors de la conférence de presse du match, à la suite de la défaite face à Nice (0-1) dimanche.

Dans une confrontation à distance avec les Girondins, l’AS Saint-Etienne (18e) a eu une partie de leur sort entre ses principaux. Car, si les Verts rendus à s’imposer lors de leur déplacement à Nice, et si les Girondins ne parvenaient pas à l’importer contre Angers, alors la descente des Maritimes en deuxième division serait scellée. Comment, dès lors, les Girondins peuvent-ils tirer d’une fin de saison piégée dans laquelle ils sont eux-mêmes empêtrés ?

Ligue 1

Et si les droits d’images capoteront l’arrivée de Mbappé au Real ?

J’AI DÉJÀ 2 HEURES

Pire défense de Ligue 1 (et de loin)

“Je pars du principe que pour gagner un match, il faut marquer des buts. Contre Nice, Bordeaux a joué derrière”, j’ai prévenu l’ancien défenseur du Bordelais Nordine Kourichi sur radio ARL. Si le style du jeu des hommes de David Guion lors du dernier match n’a pas paru porté vers l’offensive, selon l’ex-joueur, les Bordelais pointent pourtant à la 10e place du classement des meilleures attaques de Ligue 1, avec 47 buts de marquis.

On a l’impression que c’est une équipe qui joue le bas de tableau en Ligue 2

Un nom plus qu’honorable qui n’explique donc pas leur mauvais bilan général. Pour cela, il faut plutôt chercher du côté de la défense de l’ancien club champion de France. Spécialiste du secteur, Nordine Kourichi n’est pas tendre avec les Bordelais: “Il déjà quelques années, les Girondins de Bordeaux avaient une équipe qui comprenait la route, qu’était partie pour être dans les cinq premiers. Là, quand on regarde les avantages de chaque match des Girondins, on a l’impression que c’ C’est une équipe qui a joué le tableau en Ligue 2. Et ça y est, c’est ça qui me donne… ».

Avec 85 buts encaissés, Bordeaux est en effet la pire défense de tout le championnat. Le club n’est même pas proche du total de Saint-Etienne, pourtant avant-dernier du classement de la spécialité avec 70 buts pris.

Les chiffres en disent beaucoup, autant que la qualité du jeu développée par les Girondins sur le terrain. Comme le rappelle leur entraîneur David Guion, il ne suffit pas d’être dans le rythme par moment, mais lors d’un match entier pour se sauver.

Il n’y a pas d’abattement mais on est très déçus

“Pour gagner des matchs, il va fallair être capable de montrer du caractère. On l’a déjà fait, il faut que tout soit bien accordé, que le puzzle soit complet, pour qu’on puisse avoir des résultats”consultez le technicien, en ajoutant : “A Angers, on n’a pas le choix d’aller chercher des points, donc j’espère qu’ils vont regagner de la confiance et j’espère que cet objectif va le rendre beaucoup plus efficaces.”

Car sur le papier, Bordeaux na plus gagné après quatre matches et une victoire face à Metz, 20e et dernier de Ligue 1. Surtout, l’équipe de David Guion est restée sur un carton de Nantes (5-3) et un perdu contre Nice (0- 1).

“Il n’y a pas d’abattement mais on est très déçus, a concédé l’entraîneur. Il reste trois journées, on compte bien exist, sauter cette dernière place et aller chercher le maintien.” Il faudra pour cela distribuer vainqueur au moins une fois contre Angers, Lorient ou Brest.

Ligue 1

Messi enfin présenté au groupe du PSG pour Troyes

J’AI DÉJÀ 2 HEURES

Ligue 1

Le PSG en 3-5-2, c’est vraiment mieux ?

DEJA 14 HEURES

Leave a Comment