Jardin idéal, château fort et forêts tropicales

Le jardin idéal à Chaumont-sur-Loire

La directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire, Chantal Colleu-Dumond, et l'Américaine Kathryn Gustafson ont imaginé le canapé minéral du jardin imaginé par le paysagiste.  Un jardin nommé...

Pour sa 30et édition, le Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire – créé par Jean-Paul Pigeat (1946-2005), sous l’impulsion de Jack Lang – a pour thème le « jardin idéal ». Chantal Colleu-Dumond, la directrice du domaine, qui comprend le château, le parc historique et ses extensions les plus récentes (dont un hôtel, qui devrait bientôt ouvrir), a présidé un choix des projets de jardins éphémères. Ceux-ci ont été créés par de jeunes équipes internationales concourant autour du thème de l’année. Des « cartes vertes » ont également été attribuées à des paysagistes reconnus : le Malais Inch Lim, la Française Jacqueline Osty – avec son lumineux jardin marocain –, le génial botaniste aux… cheveux verts Patrick Blanc – qui intervient dans le Vallon des brumes – ou l’Américaine Kathryn Gustafson – qui a conçu un très sobre et très beau jardin aux formes elliptiques. L’emblème du jardin méditerranéen a été créé ancien nihilo dans les prés du Goualoup par Jean Mus, « star » des jardins de la Côte d’Azur, sera conservé, avec ses cyprès, ses oliviers centenaires et sa fontaine rafraîchissante. A signaler, parmi les créations de l’actuelle édition, le jardin d’une équipe italienne : « De la nature », une mise en scène en trois dimensions « reproduisant » la fresque de la Villa Livia, à Rome, elle-même image d’un jardin… idéal.

« Jardin idéal. Trente ans d’utopie verte », Festival international des jardins, jusqu’au 6 novembre 2022, domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher). Renseignements pratiques sur domaine-chaumont.fr

Les « Histoires naturelles » de Lalanne aux Arts décoratifs

Le Musée des arts décoratifs présente jusqu’au 29 mai la dation des sculpteurs François-Xavier et Claude Lalanne, inspiré tout au long de leur longue carrière par les animaux, mais aussi par les végétaux. Ils sont également exposés des choux pas si bêtes, une pomme bien rouge ou des meubles-gingkos en bronze doré.

Exposition « Histoires naturelles », dation François-Xavier et Claude Lalanne, jusqu’au 29 mai, Musée des arts décoratifs, 107, rue de Rivoli, Paris (1euh). Renseignements pratiques sur madparis.fr

« Le Jardin, miroir du monde », une exposition au Château du Rivau

Vue du Château du Rivau, à Léméré, en Indre-et-Loire.

Le château du Rivau, situé avant Chinon, au sud de la Loire, sur les allures d’un château de conte de fées, joyau trônant au milieu d’un ensemble de jardins éclectiques. Sa propriétaire, Patricia Laigneau, s’emploie à rénover ceux-ci et à les embellir, à créer des ambiances inspirées des légendes médiévales ou de la littérature classique – Rabelais lui-même citant Le Rivau comme cadeau fait par Gargantua à l’un de ses officiers. Aujourd’hui, des sculptures ou des installations d’art contemporain captent le regard des visiteurs au détour d’un chemin ou dans les branches d’un arbre. Les salles du château, elles, sont animées par des présentations qui évoquent l’histoire du domaine, le rôle du cheval dans cette histoire ou l’art traditionnel de la chasse. Une exposition temporaire d’artistes contemporains – peintres, photographes ou plasticiens – décline, jusqu’à l’automne, le thème du « jardin, miroir du monde » avec des motifs de fleurs, d’oiseaux ou de chimères, qui dialogue avec la collection permanente réunie par une passionnée.

Exposition « Le Jardin, miroir du monde », jusqu’au 13 novembre 2022, château du Rivau, rue du Château, Lémeré (Indre-et-Loire). Renseignements pratiques sur chateaudurivau.com

L’ikebana, l’art floral japonais, à la Maison de la culture du Japon

L’ikebana, l’art floral traditionnel japonais, sera à l’honneur à la Maison de la culture du Japon, à Paris, du 17 au 21 mai. Le grand maître Riou Udagawa, de l’école Koryu Rion-kai, sera l’invité d’honneur. Le programme comprend des expositions, des projections, des ateliers ainsi que des démonstrations.

« Ikebana, art floral japonais : le pouvoir des fleurs », du 17 au 21 mai 2022, Maison de la culture du Japon, 101 Bis, quai Jacques Chirac, Paris (15et). Renseignements pratiques sur ikebana-international-paris.com

Lire aussi Une démonstration éblouissante

L’art des «jardins de papier», au Salon du dessin

Pendant le Salon du dessin – qui se tiendra à Paris du 18 au 23 mai, dans l’ancienne Bourse –, un colloque ouvert au public et placé sous la direction scientifique de l’historienne Monique Mosser sera consacré à « l’art des jardins de papier ».

« De l’art des jardins de papier : concevoir, projeter, représenter », colloque organisé les mercredi 18 et jeudi 19 mai, dans le cadre du Salon du dessin (18-23 mai), Palais Brongniart, place de la Bourse, Paris (deuxet). Programme sur salondudessin.com

« La Préséance du vivant » au Potager du roi, à Versailles

Paillage d'une planche de culture du futur « Potager des autres », dans le Jardin Hardy du Potager du roi, à Versailles.

Pour les différentes propositions de la Biennale d’architecture et organisée de paysage por la région Ile-de-France à Versailles du 14 mai au 13 juillet, le «jardinier» et paysagiste Gilles Clément et les fondateurs de l’agence je place une présentation , à l’Ecole nationale supérieure de paysage, une exposition-jardin, « La Préséance du vivant ». La plantation d’un jardin collaboratif, « Le Potager des autres », prolonge cette initiative dans le jardin Hardy, au cœur du Potager du roi.

« La Préséance du vivant », exposition de Gilles Clément et de l’agence Coloco (avec le président de la Biennale d’architecture et du paysage organisée à Versailles par la région Ile-de-France), du 14 mai au 13 juillet 2022, au Potager du roi, Ecole nationale supérieure de paysage, 10, rue du Maréchal-Joffre, Versailles (Yvelines). Renseignements pratiques sur potager-du-roi.fr

« Esprit jardin », rendez-vous annuel autour du jardin et du jardinage, animera Versailles, les 14 et 15 mai, dans le quartier de la cathédrale Saint-Louis, même si Potager du roi et ses abords. Renseignements pratiques sur esprit-jardin.fr

Une nouvelle exploration botanique par Patrick Blanc

A l’occasion du Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire, le botaniste Patrick Blanc réalise des murs végétaux sur des batiments imaginés pour l’architecte Jean Nouvel. Ou bien il explore des forêts tropicales, j’ai filmé paire son compagnon, Pascal Héni. Ces incroyables explorations botaniques, commentées en direct (en anglais), sont ainsi l’occasion de découvrir d’“espèces incroyables” dans leur habitat naturel, comme ici en Papouasie – Nouvelle-Guinée.

Exploration botanique avec Patrick Blanc dans les forêts tropicales de Papouasie – Nouvelle-Guinée.

Leave a Comment