Quels sont les véritables arguments pour imposer Apple, Samsung et Oppo ?

Le géant chinois Xiaomi veut s’imposer face à Apple et son iPhone 13 Pro Max, Samsung et son Galaxy S22 Ultra, ou encore Oppo et son Find X 5 Pro. outre de l’ambition, des arguments. Sur le papier, le Xiaomi 12 Pro ressemble à un challenger parfait face aux mastodontes de la concurrence. Mais fait-il le poids ? Pour le savoir, « 20 Minutes » j’ai testé pendant plusieurs semaines. jugement !

Ecran et son frisent la perfection

Il ne fait aucun doute que Xiaomi, réputé pour ses smartphones bien équipés à tarif serré, veut aussi jouer dans la cour des très grands. Ce sont des Xiaomi 12 Pro en temoigne, qui aligne avec enthousiasme un dossier technique.

Une fois en main, on est séduit instantanément par la qualité de l’impressionnant écran de 6,73 pouces de ce smartphone 5G. WQHD+ (3200 x 1440 pixels), il est aussi adaptatif. Cette spécification permet à l’adaptateur de streamer l’affichage de 60 Hz à 120 Hz : plus un contenu vidéo dynamique, plus la fréquence de l’affichage augmente. Conséquence : une fluidité accrue, ce qui est important pour les jeux vidéo.

Le Xiaomi 12 Pro est l’un des smartphones 5G les plus puissants en 2022. – XIAOMI

Trois lumineux, offrant des couleurs toniques, l’écran du Xiaomi 12 Pro double le support de quatre haut-parleurs. Rien que cela… Après les yeux, ce sont les oreilles qui sont sous le charme. La restitution audio proposée gagne en ampleur. Plus que jamais, la qualité des basses développées est aussi bonne pour ceux qui ont un smartphone… Du coup, on se passe volontiers d’un casque audio ou d’écouteurs Bluetooth pour visionner sa série TV préférée . La compatibilité Dolby Atmos est assurée.

50 millions de pixels et quelques insuffisances

Plus est évident dans la photo et la vidéo qu’il assiste à la nouvelle fleur de la firme chinoise. Alignant un trio de matrices de capteurs de 50 mégapixels *, le Xiaomi 12 Pro est placé au-delà de la barre ainsi que de ce qu’il pourrait imaginer. Beaucoup prédit qu’ils sont le capteur principal de 108 mégapixels.

Soustraire un attelage paré pour la plupart des situations. Si le manque d’agilité en ultra-grand-angle (avec des photos souffrant parfois d’un manque de détails), également en mode Portrait (avec des détourages parfois aléatoires), le dernier joujou de Xiaomi satisfait la plupart des attentions.

Il se démarque notamment en basse lumière, ou en cœur avec le zoom optique 2x pertinent, bien qu’il soit arrivé (et pour cause) à la cheville de l’incroyable zoom optique 10x du Samsung Galaxy S22 Ultra. De leur côté, les selfies gratuits en 32 mégapixels sont précis avec une infinité de détails dans les chaveux, les poils de barbe… Pour la vidéo, le 12 Pro filme jusqu’en 4K à 60 images par seconde et en 8K à 24 images/ seconde. La qualité n’est pas appréciée, même si le Xiaomi 12 Pro ne semble pas concurrencer directement.

Le trio de tireurs de 50 mégapixels chacun du Xiaomi 12 Pro.
Le trio de tireurs de 50 mégapixels chacun du Xiaomi 12 Pro. – XIAOMI

Moins de 30 minutes pour faire le plein

Le smartphone est alimenté par le processeur Snapdragon 8 Gen de Qualcomm. Ce monstre de puissance semble cependant un peu gourmand. Malgré sa batterie de 4600 mAh, le 12 Pro ne passe pas le cap de la journée d’utilisation (une dizaine d’heures d’utilisation, tout au plus). Consolation : il est compatible avec la charge filaire 120 Watts et quatre avec le chargeur ad hoc. Résultat : il faut 30 minutes pour recharger complètement le smartphone, ce qui le distingue de tout le monde. Avec un chargeur de 80 watts, l’Oppo Find X5 Pro était entièrement fonctionnel, lui, en 35 minutes.

Une bonne alternative

Sur le ring, le « vaisseau amiral » de Xiaomi n’a pas à rougir, moi si le diable se loge parfois dans les détails. Le smartphone est également présent avec l’indice de protection IP à la poussière et à l’eau. Et les choses qui sont protégées par le Gorilla Glass Victus qui garantissent leur résistance, ce sont deux tapis de satin qui se rayent facilement comme nous l’avons trouvé, des choses que nos avions ont connectées au smartphone avec une poche de pantalon avec… une chose simple.

Vendu 1 099 euros (12 Go + 256 Go), le Xiaomi 12 Pro est disponible en alternative aux plus grands. Le concurrent saura sans nul doute tirer son épingle du jeu avec des potentiels commerciaux ponctuels et agressifs, comme dunt les French Days jusqu’au 9 mai dunt, il est possible de l’offrir en promotion à 949 euros.

* 50 mégapixels grand angle (f/1.9) ; Ultra grand angle 50 mégapixels (f/1.9) ; Téléobjectif 50 mégapixels, avec zoom optique 2x.

Leave a Comment