Luka Doncic et Dorian Finney-Smith portent les Mavericks vers l’égalisation !

Tout est à refaire pour les Soleils. Avant le début de la série concernant les deux premiers matchs, il vient de mettre en ligne une nouvelle défaite dans le Texas, synonyme d’égalisation. Mais également d’une dynamique clairement en faveur de Jason Kidd et de sa troupe.

In decidant de réduire les minutes de Dwight Powell, handicapé par les fautes, Jason Kidd n’a pas tardé à faire encore attaquant Pendentif une partie du match.

Cette a réussi à payer rapidement les Mavs, portés par un létal Luka Doncic et une série de défaites de Davis Bertans, qui a mis 37 points de retard sur la défense des Suns dans le premier quart-temps (37-25). Alors que les Mavs font de gros dégâts de longe, les visiteurs en font autant, mais en pénétration. Devin Booker a également inscrit 19 points dans une première période offensive dominée par Dallas (68-56).

Les visiteurs, malgré les soucis de fautes de Chris Paul, sont revenus du vestiaire avec de meilleures intentions, notamment défensives. Un temps fort de courte durée puisqu’après avoir raté sept tirs de suite, les Mavs ont repris leur marche en avant après un revirement improbable assez de Jalen Brunson en fin de possession (70-63). Puis Luka Doncic a abusé à plusieurs reprises de son avantage de taille sur Cameron Payne tandis que Frank Ntilikina a loué un tir, toujours à 3-points, pour redonner de l’air à Dallas (87-78) avant l’entame de la dernière période .

J’ai spoilé le chantier de Devin Booker, au cœur d’une partie qui a connu une baisse de rythme en seconde période, les Soleils n’ont pas été en mesure de se rappeler davantage, du fait de l’absence de défenses «stops».

Dorian Finney-Smith a profité d’oublis défensifs dans leur jeu en transition pour envoyer deux missiles décisifs à six minutes de la fin (97-83). Cameron Johnson et Jae Crowder n’ont pas bien tenté de ramener Phoenix, les Mavs ont toujours trouvé un moyen de répondre. À l’image de deux nouveaux tirs primés signés Reggie Bullock et Jalen Brunson, toujours servis par Luka Doncic.

Ce dernier a signé un superbe “spin move” devant Cam Johnson pour s’imposer au poste et Dallas pouvait s’offrir de rinières minutes de jeu assez tranquilles.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le cauchemar de Chris Paul avec ses fautes. Lorsque Monty Williams a renvoyé son meneur à une quarantaine de secondes de la fin de la première mi-temps, « CP3 » avait déjà trois fautes personnelles au compteur. Il a eu la mauvaise idée d’aller jouer son propre rebond devant Luka Doncic sur la toute dernière action avant la pause. Quatrième faute, du jamais vu pour lui sur une première mi-temps mais Monty Williams a assuré qu’ils étaient vétérans suffisamment intelligents pour jouer avec. Il a toutefois pris sa 5e assez rapidement dans le troisième quart-temps, une qu’il n’a donc pratiquement pas contesté. Idem pour la période suivante puisqu’il a laissé traîner une main devant Jalen Brunson. Avec neuf minutes encore à jouer, les Suns allaient devoir faire sans leur maître à jouer, déjà «fouled out» sans vraiment contester les décisions arbitrales.

Le déluge texan à 3 points en mi-temps première. Luka Doncic portant tellement d’attention sur lui, les shooteurs des Mavs n’ont qu’à attendre leur tour, et la bonne passe du Slovène, dans les corners. C’est ce que Dorian Finney-Smith et Davis Bertans, auteurs d’une première rentrée de feu, ont fait de manière spectaculaire en première période. Les Texans ont en effet inscrit 68 points dans ces 24 minutes avec un quasi irréel 14/24 derrière l’arc. La réussite a été moins au rendez-vous pour la suite puisqu’ils n’ont signé qu’un 2/11 de loin dans le quart-temps suivant. Ils ont toutefois inscrit 20 premiers paniers, soit le double que leurs adversaires.

TOPS/FLOPS

Luka Doncic. Il a clairement abusé du tir à 3 points (1/10 !), ce qui a fait chuter son pourcentage de réussite global. Pour le reste, pas grand chose à jeter dans le match du Slovène qui a encore été capable de sanctionner facilement près du cercle et a trouvé ses shooteurs grâce à ses bonnes lectures dans la fixation, avec ou sans prise à deux. Il a par ailleurs passé une bonne partie de sa soirée au sol, en raison de contacts subis.

Dorian Finney Smith. Il a été le joueur le plus récompensé par Luka Doncic. L’ailier fort a signé est le meilleur match après le début des playoffs. Il a inscrit l’ensemble de ses points derrière l’arc et planté deux paniers primés consécutifs très importants à six minutes de la fin.

Devin Booker. Match solide pour le porteur des Suns qui a pris un peu plus les clés de l’attaque de son équipe, en l’absence de Chris Paul. Il s’est monté très agressif au cercle et un gacha de lancers-francs.

cameron payne. Sentiment inverse pour le rapport à Devin Booker avec l’homme de remplacement. Celui-ci avait pourtant une belle occasion de se montrer avec le titulaire habituel sur le banc. Il n’en a pas vraiment profité et d’ailleurs subi en défense face au plus costaud Luka Doncic. Monty Williams a également préféré être passeur de meneur de jeu pour la dernière période.

LA SUITE

Jeu 5 : à Phoenix, dans la nuit du mardi 10 mai au mercredi 11 mai.

Non-conformistes / 111 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS la source entier pb TDM +/- points Évaluer
D. Finney-Smith 38 8/13 8/12 0/0 5 3 8 une deux 0 0 0 +11 24 28
R. Bullock 39 2/6 2/5 1/1 0 deux deux deux 3 0 une 0 +9 7 6
D. Powell dix 0/0 0/0 0/2 0 une une 0 3 0 0 0 -3 0 -une
J. Brunson 38 7/17 1/3 3/4 une 3 4 4 deux 0 deux 0 +16 18 13
L.Doncic 37 9/25 1/10 7/8 0 7 7 Onze 4 4 4 0 +14 26 27
M. Kléber 3. 4 4/7 1/3 2/2 deux 5 7 0 3 0 deux une +16 Onze 14
D.Bertans 13 4/6 4/6 0/0 0 une une 0 0 0 0 0 -3 12 Onze
S. Marron une 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -4 0 0
M.Chriss une 0/0 0/0 0/0 0 une une 0 0 0 0 0 -4 0 une
S.Dinwiddie 19 3/10 2/4 2/2 une 3 4 4 une 0 0 0 -deux dix Onze
F. Ntilikina 9 1/1 1/1 0/0 une une deux 0 3 une deux 0 +4 3 4
J.Green une 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -4 0 0
Total 38/85 20/44 15/19 dix 27 37 22 vingt-et-un 5 Onze une 111
du soleil / 101 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS la source entier pb TDM +/- points Évaluer
J. Crowder 36 6/13 2/7 1/2 une 5 6 une 4 une 4 une -16 quinze 12
Ponts M 32 3/9 0/2 0/0 une 3 4 deux 4 une 0 0 -7 6 7
D.Ayton 33 7/12 0/0 0/2 6 5 Onze deux une 0 4 deux -quinze 14 18
C. Paul 23 2/4 1/1 0/0 0 5 5 7 6 une deux 0 -3 5 14
D-Booker 43 10/22 3/6 12/13 une 3 4 7 4 0 5 une -12 35 29
I.Wainright deux 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +4 0 0
C.Johnson 30 4/10 3/7 0/0 une 4 5 deux une 0 0 0 -13 Onze 12
J.McGee dix 3/5 0/0 1/1 deux 4 6 0 4 0 deux 0 +1 7 9
B. Biyombo 5 1/1 0/0 0/0 0 une une 0 0 0 0 0 +7 deux 3
C. Payne 16 1/5 0/2 0/0 0 deux deux 5 une 0 0 0 -une deux 5
Un jour férié deux 1/1 0/0 0/0 0 0 0 une 0 0 0 0 +4 deux 3
L. Shamet 9 1/2 0/0 0/0 0 0 0 0 0 une 0 0 +1 deux deux
Total 39/84 9/25 14/18 12 32 44 27 25 4 17 4 101

Leave a Comment