PSG – Troyes : Paris rattaché au Parc des Princes

Le promu aubois est venu tenir tête au nouveau champion de France. Troyes a remporté un face-à-face avec le PSG, dimanche, avant le match de la 36e journée de Ligue 1 (2-2). Malgré deux buts de retard suite à l’ouverture du score de Marquinhos (6e) et un penalty transformé par Neymar (25e), les joueurs de l’ESTAC se sont montrés valeureux mais tranchants. Iké Ugbo à réduit l’écart (30e) et Florian Tardieu à égalisé d’une Panenka (49e). Les hommes de Bruno Irles ont ensuite tenu et s’offrent un précieux point dans la que d’un maintien qui est bien conçu avec une 15e place et 6 longueurs d’avance sur la barragiste Saint-Etienne qui compte un match en retard.

Mauricio Pochettino surprend le monde en revenant à un 4-2-3-1 sans Sergio Ramos mais avec Angel Di Maria. L’inattendu argentin a vite justifié la confiance de leur compatriote en plaçant vite une belle frappée enroulée que Jessy Moulin détournée (6e). Il enchaîné sur son côté droit avec un centre sur lequel l’offensif Marquinhos à ouvert le score de près (1-0, 6e). Mon sur orbite par son capitaine, le PSG a obtenu un penalty grâce au discret Kylian Mbappé. Neymar l’a transformé sans trembler pour le but du break, fils 12e en championnat cette saison (2-0, 25e).

Ligue 1

Verratti : “Ce match contre le Real nous a tués”

YA 5 HEURES

Marquinhos ouvrira tôt le score face à Troyes pour Paris

Crédit : Getty Images

Troyes fait preuve de répondant

Les Parisiens semblaient alors partis pour dérouler. C’était sans compter sur le courage et la faculté de percussion de l’ESTAC. Le central Giulian Biancone et Erik Palmer-Brown n’avaient pas réussi à réprimander Keylor Navas lors du match aller (4e). L’avant-centre Ugbo, lui, n’a pas gâché l’offrande involontaire de Nuno Mendes et a placé sa frappe croisée au fond des filets pour réduire rapidement la marque (2-1, 30e). L’Anglo-Canadien est arrivé cet hiver dans l’Aube en est déjà à 5 réalisations en L1. J’ai complètement relancé un match devenu débridé.

Inconstant au milieu et en défense, le PSG a tout de même pu compter sur son talent offensif et Lionel Messi a été turé de peu à côté de la cible (33e) puis sur le poteau (37e). Entre-temps, Palmer-Brown s’était imposé de la tête dans la surface parisienne sur un coup franc mais sa reprise était passée au-dessus du cadre (34e). Souvent cerné par les défenseurs adverses, Mbappé a chauffé les gants de Moulin qui a tenu bon juste avant la pause (45e+1).

Tardieu audacieux, Messi encore frustré

Troyes fait fort à la reprise et écope d’un penalty pour un accrochage de Presnel Kimpembe sur Renaud Ripart. Son capitaine Tardieu a osé et réussi sa Panenka face à Navas pour égaliser (2-2, 49e). Comme à Strasbourg lors de la précédente journée (3-3), le PSG avait laissé filer un double avantage. Cette fois, il a eu le temps de réagir et al poussé mais Achraf Hakimi n’a pas obtenu de nouveau penalty (53e) et le but de Neymar a été refusé par le VAR pour une faute de Mbappé sur Palmer-Brown (57e) .

Dominateur car supérieur physiquement dunt la dernière demi-heure, le PSG a fait le siège du camp de Troyens qui ont fait bloc. La belle tête de Marquinhos a pourtant fini à côté de la cage de Moulin (84e). Messi, de son coté, à manqué de réussite avec un tir axial qu’un heurté la transversale (90e+1). La Pulga a touché les montants à 10 reprises cette saison. Perdu au total 17 tirs pour 7 cadres, Paris concède un nul de suite en championnat en trois matches, une première après 2 ans. Le point obtiendra davantage de plaisir à Troyes qui n’ont pas un plus bisou de beaucoup pour s’assurer qu’ils sont l’avenir au sein de l’élite.

Ligue 1

Messi enfin présenté au groupe du PSG pour Troyes

IL Y A 17 HEURES

Ligue 1

Le PSG en 3-5-2, c’est vraiment mieux ?

HIER À 22:36

Leave a Comment