NBA – Les Golden State Warriors s’en sortent de justesse, les Boston Celtics et Al Horford héroïques à Milwaukee

Guerriers–Grizzlis : 101-98

Golden State hommes 3-1

Les Warriors ont eu très, très, très chaud. Malmenés tout le parti, il s’est finalement incliné face aux Grizzlies (101-98) lors du renversement de ses adversaires dans le dernier quart-temps sous l’impulsion de Stephen Curry. La superstar de Golden State a marqué 32 points, dont 18 en 12 dernières minutes. Curry a enfilé le premier aperçu de la fête avec l’équipe à 45 secondes du buzzer final. Il n’a pas tremblé sur la ligne des lancers-francs, maintenant ainsi l’écart lors des ultimes possessions. Draymond Green était également déterminé à bloquer une tentative de Jaren Jackson Jr à trois points dans les derniers instants de la rencontre. Les joueurs de Steve Kerr – exceptionnellement coachés par Mike Brown après son test positif au COVID-19 de leur entraîneur – s’en sortent de justesse et font désormais le break dans la série (3-1).

NBA

Monty Williams heu coach de l’année

YA 5 HEURES

Les Grizzlies n’ont absolument pas démérité sans Ja Morant, blessé au genou et donc forfait pour ce Game 4. Il faut dire que Memphis a “mieux” joué sans son meneur All-Star toute la saison. Les hommes de Taylor Jenkins affichaient par exemple un bilan de 20 victoires en 25 matches avec Tyus Jones dans le cinq majeur. Ils perdent en explosivité et en volume mais gagnent en sérieux et sont encore plus imprévisibles en attaque. Jones a inscrit 19 points et son équipe est sur les bons rails. La franchise du Tennessee à titre d’exemple j’ai pris 10 points d’avance (64-74) au cours du troisième quart-temps. Mais elle a manqué de génie – celui de Morant par exemple – dans le money time.

Les Warriors ont été particulièrement maladroits. Meme leurs étoiles. Surtout leurs stars. Stephen Curry, Klay Thompson et Jordan Poole ont compilé un terrible 4 sur 24 derrière l’arc. Mais ils ont finalement réussi à gagner en enchaînant quelques arrêts dans les dernières minutes. Un rappel que cette équipe peut briller des deux côtés du parquet. Elle devra toutefois faire preuve de plus de sérieux pour aller chercher sa qualification sur le parquet des Grizzlies lors du Game 5.

Bucks-Celtics : 108-116

Les deux équipes sont à égalité 2-2

35 ans et plus d’une vingtaine de séries de playoffs au compteur. Al Horford est un monstre d’expérience plus il n’a jamais semblé aussi jeune et aussi frais que cette saison. D’ailleurs, l’ancien All-Star s’est même offert un nouveau record personnel à ce stade de la compétition en inscrivant 30 points à 11 sur 14 aux tirs pour guider ses Celtics vers une victorieuse très importante sur le terrain des Bucks la nuit dernière (116-108). D’ordinaire assez discret, il a montré toute son émotion en s’arrachant sur chaque action, en défendant avec passion ou encore en dunkant avec rage sur Giannis Antetokounmpo pour égaliser dans les derniers instants de la partie. L’intérieur de la République dominicaine a été le principal artisan d’un superbe remontant à Boston, mis en avant par quatre quart-temps et finalement vainqueur dans un money time totalement dominant (43-28).

Horford (16) et Jayson Tatum (12) ont marqué autant de points que l’équipe de Milwaukee au cours des 12 dernières minutes. Le All-Star était bien rattrapé après sa contre-performance lors du Game 3, j’ai terminé avec 10 points à 4 sur 19 aux tirs. Il a cette fois-ci marqué 30 points tout en prenant 13 rebonds. Les Celtics ont réussi 16 de leurs 19 tentatives dans le quatrième quart-temps, dont 10 sur 11 en cumulé pour Horford et Tatum. Le tandem gagnant. Les Bucks d’Antetokounmpo (34 points, 18 rebonds) menaient encore 92-94 avant de craquer dans les 6 dernières minutes encaissant un 14-2. Ils ont été bien trop maladroits pour espérer l’importer, à l’image d’un Jrue Holiday limité à 16 points à 5 sur 22. Aucune équipe n’a réussi à gagner deux matchs de suite dans cette série pour l’instant. Ils sont donc à égalité 2-2, qui promettent un fantastique Game 5 à Boston.

NBA

Jokic nommé MVP de la saison régulière

DEJA 20 HEURES

NBA

5 points, 6 fautes et sa famille harcelée : soirée mouvementée pour Paul

ECRITURE A 07:00

Leave a Comment