Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l’aile ?

Nouvelles affaires Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l’aile ?

Il fut un temps où les ventes « en dur » encadraient la quasi-totalité des revenus des géants du jeu vidéo. Le monde était si simple. Le client allaitait dans une boutique, il achetait son jeu en boîte, et il y jouait dans la joie et la bonne humeur. De plus avec les connexions Internet plus rapides, même si les disques sont arrivés sur les consoles, les comportements des consommateurs ont évolué en même temps que les modèles économiques. Nous nous sommes mis à acheter des DLC, des season pass, puis des jeux 100% numériques. Aujourd’hui, la partie du dématérialisé est indispensable à la bonne santé financière de nos géants. L’aperçu avec les récents rapports publiés par Sony et Nintendo.

Les bons chiffres du 100 % numérique s’ancrent dans la durée

Ce matin, Sony et Nintendo ont chacun publié leurs bilans financiers pour l’année fiscale 2021. Des chiffres sortis le même jour révélant quelques similarités, à l’image d’une légère baisse des ventes de la PlayStation 5 et de la Switch . Ce que les démontrent une nouvelle fois, c’est que les revenus générés par le dématérialisé sont devenus vitaux pour les constructeurs.

Chez Sony, le fan qui comprend les ventes des jeux au format numérique et des cellules du DLC vaut 1 424 millions de yens (10,3 millions d’euros), en clair, pour le bilan de l’exercice précédent, il a perdu un dernier trimestre qui l’a précédé Les venus générés par la stricte vente de jeux au format numérique sont conservés en augmentation, 570,842 millions de yens (4,1 millions d’euros) contre 542,484 millions de yens (3,955 millions d’euros) pour l’exercice 2020. La partie numérique (jeux + DLC) représente 53% du chiffre d’affaires du segment Game & Network Services. Il est supérieur à 62 % si l’on exclut les revenus de la branche Network Services. En termes de logiciel, le dématérialisé représente désormais 66% des ventes de jeux chez PlayStationcontre 65% l’année dernière.

Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l'aile ?Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l'aile ?

Du côté de Nintendo, on reconnaît les “vents forts“Les versions téléchargeables de nombreux autres jeux Switch incluent également l’augmentation des ajouts de contenu, et notamment l’extension Happy Home Paradise d’Animal Crossing : New Horizons et le Mario Kart 8 Deluxe Booster Course Pack. Les parents de Mario ont expliqué que le grand nombre d’enfants, allié à la bonne santé de Nintendo Switch Online, a contribué à augmenter les résultats de perte matérielle de 4,5 % sur l’année écoulée, à 359,6 millions de yens (2,6 milliards d’euros). Chez Nintendo, le 100% numérique (microtransactions, jeux dématérialisés, etc.) représente plus 42% des revenus liés au logiciel. Un résultat globalement stable pour rapport à celui de l’année dernière. Cependant, le nom des téléchargements de jeux sortis en version boîte est en augmentation au quatrième trimestre et atteint presque le niveau du premier trimestre 2021 (66,8 milliards de yens, 487 millions d’euros).

Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l'aile ?Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l'aile ?

Le dématérialisé plus fort que jamais ?

Sony, Nintendo : Des ventes en boîte qui ont du plomb dans l'aile ?

Ces résultats du dématérialisé, s’ils sont assez proches de ceux qui l’ont été l’année dernière, sont en réalité plutôt impressionnants lorsque nous prenons le temps de contextualiser. Les histoires de l’année fiscale précédente (FY20) sont basées sur une période allant du 1er avril 2020 au 31 mars 2021. . Cela j’ai engendré un éclater de la consommation du format jeux au numérique. Certains analystes prévoyaient un fort recul de ce chiffre lors du retour à la normale. Bien qu’il existe certaines restrictions au moment de l’enregistrement des résultats (du 1er avril 2021 au 31 mars 2022), elles ne sont pas comparables à celles constatées dans une nouvelle année. Ce que commence à prouver ces résultats, c’est que Covid ou pas Covid, les joueuses et les joueurs semblent avoir véritablement adopté le dématérialisé dans leur manière d’accéder aux jeux vidéo.

À propos de la Nintendo Switch

Profil de Carnbee, Jeuxvideo.com

Paire abeille à viandeJournaliste jeuxvideo.com

Leave a Comment