Anne-Sophie (Koh-Lanta) : Ce gros mensonge à propos de son mari footballeur… (EXCLU)

Avant même le coup d’envoi de Koh-Lanta, Le Totem Maudit Sur TF1, Anne-Sophie a attisé la curiosité des téléspectateurs. En réalité, elle est présente en tant que femme de footballeur dans son portrait. Depuis une dizaine d’années, elle partage la vie d’Anthony Mounier et ensemble le couple à deux enfants, Malo et Tom. Sur le camp, la jolie blonde a préféré le métier de son époux, pour éviter d’être victime de préjugés. Elle a également balancé un message à ses camarades avant de finalement révéler la vérité ! L’aventurière, éliminée lors du dernier épisode, s’explique auprès de purepeople.com.

Comment avez-vous rencontré votre mari ?

J’étais étudiante à Montpellier. Il y avait une soirée au mois de juin, à la fin de l’année. On est sortis un peu avec ma promo. Et lui était en vacances à ce moment-là, on s’est retrouvé à la même soirée. Amour de vacances au début, puis relation à distance puisqu’il était à Lyon. C’était difficile, mais on a décidé de continuer à voir un petit peu les week-ends, puis on s’est attaché l’un à l’autre. On a passé deux ans comme ça, le temps que je finis mes études pendantes que lui consacre à son pied. Puis il signe à Nice, je le rejoint tout en continuant mes études. Puis il y a eu une demande en mariage et des enfants ! Je me suis consacré à sa vie avant de m’émanciper quelques années plus tard.

Pourquoi avoir fait le choix de ne pas révéler l’identité de votre époux à vos camarades ?

Il y a beaucoup de préjugés par rapport à ce statut. Donc ce n’était pas quelque chose que je voulais crier sur tous les toits. On it was said that peut-être je n’ai pas ma place dans le jeu, je ne sais pas… Et puis, je voulais faire cette aventure en tant qu’Anne-Sophie et pas “femme de”. Au départ, je sais que je suis préparateur physique pour le sport et la fourrure et la mesure, les langues se meurent. Je n’arrive pas à mentir en plus dans la vie. Et puis je rencontre Ambre qu’arrive chez les violettes. Elle parle d’être une mari qui est une volleyeuse professionnelle et me fait réaliser qu’elle est faite à la même vie. Et je lui dis que le mien est aussi sportif. Ça fait du bien de voir qu’elle aussi est seule les week-ends, qu’elle le suit aussi.

Votre père est également sportif de haut niveau. Le sport, c’est un peu une histoire de famille pour vous…

Totalement. Ma maman est aussi sportive, elle a fait les championnats de France d’athlétisme. Mon papa a été lutteur professionnel. Après, il a été dans l’armée, il a été légionnaire. Donc du sport, il en fait tous les jours. Moi j’ai eu cette éducation sportive, et puis j’ai fait un lycée militaire. J’avais des compétitions tous les week-ends. J’ai été élevé avec beaucoup de discipline, de rigueur. Dans la famille, le principal ce n’était pas de participer mais de gagner. J’ai toujours eu cet esprit de compétition, de toujours me surpasser, découvrir de nouveaux sports. Et puis, mon époux est également sportif, mes enfants aussi. On se balance des défis en famille. Et pareil, que le meilleur gagne, même s’ils ont 5 et 10 ans, on s’en fiche (rires). Tout le monde se donne à fond.

Vous êtes maman de Malo (10 ans) et Tom (5 ans), envisagez-vous d’agrandir la famille ?

Absolument passé. Ils sont déjà pleins d’énergie, je suis à 2000 tous les jours entre mon travail, le travail d’Antho, les activités sportives des enfants, l’école… Je pensais que si je mettais au monde un bébé, je ne ‘t know how où je trouverais le temps. J’ai envie de profiter à quatre, partir en vacances. Les enfants ont grandi, ils sont autonomes. Ce n’est pas du tout un sujet d’actualité.

Contenu exclusif et pouvant être repris sans la mention de purepeople.com.

Leave a Comment