Final Fantasy 14 : Naoki Yoshida sensibilise les joueurs contre les outils externes – Actu

Comme précisé dans les conditions d’utilisation de FINAL FANTASY XIV, il est strictement interdit de revenir sur des outils externes. Si nous détectons l’utilisation de ces outils, vous pourriez être suspendu, banni en cas récidive, ou relever d’autres sanctions“, lance le communiqué de Naoki Yoshida, dont l’avertissement s’adresse donc présenté aux joueurs PC.

Il convient de définir ce qu’est un outil externe et les raisons pour lesquelles certains joueurs utilisent ces méthodes. Si Square Enix n’a pas besoin de passer en revue tous les outils externes disponibles sur internet, l’équipe de développement est en train de détecter l’utilisation de programmes facilitant l’expérience de jeu, qui permettent de changer l’ATH, d’ajouter des éléments sur l’interface. ou de modifier les paquets d’informations.

Réputé plutôt calme pour un MMO lorsqu’on ne se préoccupe que des quêtes principales, Final Fantasy 14 possède une autre face spécialement destinée aux équipes les plus volontaires et acharnées. Celles-ci se rassemblent autour des Raids fatals, des batailles aux mécanismes si complexes que même les équipes les plus soudées et available peuvent mettre des jours avant de vaincre leur cible, non sans avoir échafaudé des stratégies pendant des jours, voire des semaines. Ici, la moindre erreur entraîne la mort de tout le groupe de huit joueurs qui n’ont aucune chance de réussir sans une communication totale.

Avec la mise à jour 6.1, Square Enix à mon online le plus redoutable des Raids fatales jamais créé dans l’histoire du jeu, bien qu’il ait failli presque une semaine entière d’acharnement à l’équipe Neverland pour décrocher le d’abord clair face à ce raid baptisé Guerre du chant des dragons. C’est donc ce parcours à la réussite et cette difficulté pour les contenus à l’élévation qui ont généré l’utilisation d’utilitaires permettant de faciliter le jeu. “Notre souhait est de garder cette compétition équitable pour tous, et c’est pourquoi nous demandons aux joueurs de ne pas utiliser d’outils externes qui pourraient les avantager. Sachez que les équipes de développement et d’équilibre des contenus sont assurées avant le tri que les missions sont difficiles à mener à bien et sont finies avec les fonctionnalités présentes dans FFXIV, et sans le support d’extérieurs“, rappelle Naoki Yoshida.

Eh bien, ce cours à la réussite et soit pas mise avant dans la communication de Square Enix, l’équipe de développement a pris l’habitude de laisser des commentaires sur les réseaux sociaux pour féliciter les premières équipes qu’au bout de ces contenus infernaux. De plus Yoshida estime que ces messages ont contribué à galvaniser l’esprit de compétition et encouragé l’utilisation d’outils défensifs. “Cependant, ces commentaires ont aussi pour effet d’intensifier l’esprit de compétition, poussant de nombreux joueurs à avoir recours à des outils externes pour augmenter leurs chances de réussite. Par conséquent, et pour éviter le nouveau tout effet boule de neige, nous pensons nous abstenir de tout commentaire officiel à l’avenir.

De façon encore plus sérieuse, Naoki Yoshida a envoyé un message tout sauf amical aux personnes que, en explorant les données de la version PC du jeu, sont à l’origine de fuites sur ces contenus hautement protégés. “J’aimerais rappeler que l’analyse des données par des moyens illicites, dans le but de dévoiler des ressources, qu’elles soient visuelles ou de toute autre nature, peut être punie par la loi“explique Yoshida pour qui”toute fuite volontaire d’informations” c’est t “absolument inacceptable“Tellement pour le rapport aux efforts des développeurs qu’il semble qu’ils gâchent le plaisir des joueurs. Des mesures judiciaires ont d’ailleurs été prises à l’encontre de la personne responsable de la fuite de grande ampleur avant la sortie de l’extension Porteurs d’ombres.

Leave a Comment