Preview #2 – F1 22 – Les nouveautés dévoilent un petit plus (F1 Life, supercars…) | Xbox One

En début de semaine, nous avons publié un premier aperçu du nouveau F1 22 officiel. Il s’agit principalement de la nouvelle scène à Miami et du ressenti des voitures après la mise en place de la nouvelle règle de 2022. Aujourd’hui, c’est avec un second aperçu que nous avons l’occasion de reparler du titre. Cette fois-ci nous nous concentrons sur les nouveautés de cet opus, le premier jeu de la franchise développé par Codemasters après leur rachat par Electronic Arts.

A lire aussi : Preview – F1 22 – Nous impressions après les premiers road tours de Miami !

La F1 pour tous

Comme nous l’avons vu récemment, la F1 est devenue plus populaire que jamais et continue d’attirer de nouveaux spectateurs depuis un an. La saison 2021 et le dénouement du champion à Abu Dhabi ont notamment réuni plus de 100 millions de téléspectateurs à travers le monde.

Cet engouement est principalement dû aux différents diffuseurs qui mettent un point d’honneur à nous faire vivre la course dans ses moindres détails. F1 22 n’échappe pas à la règle et continue, lui aussi, à proposer une émission authentique, comme si vous avez pensé devant votre téléviseur. Plusieurs nouveautés permettent de renforcer encore un peu plus l’immersion cette année avec par exemple de nouvelles cinématiques animant les Grands Prix.

Pour la France, Julien Fébreau est clairement versé dans les commentaires d’autant que Natalie Pinkham, Sascha Roos et Alex Jacques ont également rejoint le casting international. Lors de la présentation du jeu à celui que nous avons pu assister, j’ai aussi remarqué que Jacques Villeneuve avait été ajouté au jeu, mais il ne semble pas destiné au marché français.

Tout est une nouvelle fois fait pour renforcer l’immersion pendant les cours et aider les néophytes à bénéficier de toute l’excitation d’un week-end GP. Par exemple, il est étonnamment possible de profiter de la tournée de formation telle qu’elle est diffusée à la télévision, sans avoir à toucher la manette. Cette option s’étend aux phases de Safety Car même qu’aux arrêts au stand.

Toujours dans le but d’accompagner au mieux les nouveaux joueurs, on note cette année l’arrivée d’une IA adaptiva que s’ajustement en temps réel sur nos performances. Globalement, si on est parti, ils seront rythmés pour nous permettre de rappeler au paquet et inversement. Il est évident qu’il existe une option qu’il est possible de désactiver au profit d’adversaires au comportement racé. Ces derniers sont d’ailleurs très agressifs pour le moment.

More aussi (et surtout) pour les amateurs

Que les puristes se rassurent, si le studio a travaillé à rendre les cours plus enthousiasmants pour les nouveaux arrivants, plusieurs ajouts visant à renforcer le contrôle du joueur sont également présents. A l’issue du tour de formation, qui peut être réalisé en intégralité, il est possible de maintenir une position soi-même sa voiture sur la grille. Cela permet par exemple d’adopter une posture offensive ou défensive au départ.

Des manuels d’arrêts aux stands sont également introduits dans lesquels il faut soigner son entrée au stand. En pratique, il est simplement demandé d’appliquer sur une touche au moment d’entrer dans un garage ; une bonne réactivité aura une incidence sur le temps de votre arrêt. C’est plutôt sympa, mais cela aurait pu être approfondi et étendu, notamment jusqu’à la phase de freinage.

Les plus attentifs ont souligné la mise à jour des circuits à Melbourne, Catalunya et Abu Dhabi qui n’ont pas mis en ligne ces changements cette année. Les quelques pistes à disposition de notre build étaient plutôt réussies et relativement fidèles aux tracés réels. Le Grand Prix de Miami, qui vient de s’achever, nous a permis de voir que le travail avait été soigné. Les nouvelles règles de la saison 2022 sont accessibles notamment avec les parcours Sprint qui rythment les Grands Prix d’Imola, Spielberg et Sao Paulo.

Quoi qu’il en soit, cela annonce qu’un nouvel ingénieur de cours avancé fait son apparition pour remplacer le fameux Jeff. C’est Marc Priestley, ingénieur chez McLaren, qui a mi sa voix et ses compétences au service du jeu. Ce nouvel ingénieur paraît en revanche réservé aux marchés anglo-saxons, puisque nous n’avons remarqué aucun changement en français, que ce soit dans les dialogues ou la voix.

Vivez la vie de pilote

La grosse nouveauté de cet opus est l’introduction du mode F1 Life. Exit l’aventure narrative Breaking Point de F1 21, ce nouveau mode de jeu inédit doit permettre de se plonger dans la vie de pilote et offrir la possibilité de conduire des supercars ou personnaliser son avatar avec des vêtements et divers accessoires, tels que des montres ou des lunettes de luxe.

F1 Life se déroule dans un hub central pour le multijoueur qu’il est également possible de personnaliser à son goût. Les supercars s’accompagnent quant aux nouveaux événements et autres défis associés au mode carrière ; on parle par exemple de drift ou de duels. Il sera néanmoins aussi possible de conduire contre-la-montre.

La personnalisation se fait aussi dans le mode My Team qui nécessite un éditeur de livre ainsi que de nouvelles options. Les maintenant ont aussi la possibilité de choisir la place hiérarchique de leur équipe (fond de grille, milieu de peloton ou tête d’affiche), ce qui influence notamment le budget. Le mode carrière subit également quelques changements, mais nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de nous y essayer.

Nous impressions sur My Team et le mode F1 Life, devront d’ailleurs aussi attendre le test final. Notre principale crainte est évidemment que ce dernier ne serve de prétexte pour vendre des cosmétiques et autres bijoux du genre à gogo.

Globalement, il semblerait que nous nous dirigions vers un opus une nouvelle fois solide, mais assez sage. Les changements énormes au niveau du règlement et des voitures ne sont pour le moment pas flagrants manette en main. Gardons en tête que nous avons l’occasion d’essayer un titre encore en cours de développement et que la sortie du jeu final est prévue pour le 1er juillet prochain.

Leave a Comment