Biathlon | Ski de fond : les gagnants et les perdants de la sélection des équipes de France 2022/2023 | NordicMag | N°1 Biathlon

Biathlon | Ski de fond : les nouvelles équipes de France font des heureux et des malheureux

Venez tous les printemps, la publication des collectifs nationaux par la Fédération française de ski (FFS) est a relâchement pour les sélectionnés et un moment j’ai compliqué pour les écartés et les oubliés.

Cette année ne coupe pas à la tradition avec l’absence remarquée de la Haut-Savoyarde Coralie Bentz des équipes de France de ski de fond.

Coralie Bentz (FRA) – Leo Authamayou/NordicFocus

Laisser boutée hors du cadre fédéral il déjà an, la fondeuse d’Argentière (Haute-Savoie) était parvenue à surmonter sa déception en passant l’été au sein du Equipe Nordique Haute-Savoie. Le tout jusqu’à obtenir sont ticket pour les Jeux Olympiques de Pékin 2022. Verser Revue nordique, elle ne cache pas sa déception d’être de nouvelle écartée : « Je pensais qu’en allant aux Jeux olympiques, moi si je n’y ai pas fait les résultats souhaités, cela l’aurait fait pour ma sélection… C’est leur choix, je le respecte et, maintenant, mon regard est tourné vers les championnats du monde, avec une nouvelle préparation au sein du Haute-Savoie Nordic Team. »

La surprise Julie Marciniak

Parmi les autres perdants des sélections ski de fond, on retrouve alexiane gauthier et Tania Kureken équipe de France B la saison passée, mais aussi Antoine Héricher, Simon Chappaz et Julien Thoven. Tom Mancinilui, a fait le choix de quitter les collectifs fédéraux pour vivre une aventure américaine, et pourquoi pas skieur pour une université. Valentin Chauvinaprès qu’ils soient grillés, j’ai aussi retiré la liste du FFS, tout comme Juliette Ducordeauqui le rejoint Equipe Vercors Isère. Martin Colettelui, n’est pas parvenu à accrocher sa place malgré un bel hiver.

Julie Marciniak, Prémanon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Julie Marciniak (FRA) – Jolypics

Du côté des fondeurs qu’ont vu un sourire se dessiner sur leur visage à la lecture des listes, Julie Marciniak en bonne place. Transfuge du biathlon ce printemps, il s’intègre directement aux collections nationales ! « C’est une belle surprise », confie-t-elle à Revue nordique. Mélina Berthet, Léonie Perry, Neil Allemand, Ivan Esssonnier, Romain Gallois, Nathan Marseille et Constant Missillier intègrent également les collectifs fédéraux pour la première fois.

Mélissa Galqui débarque dans le groupe A aux côtés de Flore Dolci, Delphine Claudel et Léna Quintinest également une des gagnantes des arbitrages printaniers du FFS.

L’article continue sous la publicité

Cinq nouveaux venus dans le groupe A de biathlon, Hugo Rivail écarté

en biathlon, les grands gagnants des listes fédérales se nomment Paula Botet, Lou Jeanmonnot, Caroline Colombo et Emilien Claude. Tout est effectivement incorporé au groupe coupe du mondeen compagnie des étoiles de l’équipe de France.

« Avec le portrait de Simon Desthieux, j’espère y être, mais, tant qu’on n’a pas son nom sur la liste, on n’est jamais sûr de rien, explique le Vosgien, qui va s’entraîner tout l ‘été avec son frère Fabienun Revue nordique. C’est un grand relâchement parce que cela fait deux, trois saisons que je tourne autour. J’avais été déçu de ne pas y être l’année passée, mais là, c’est top ! »

Emilien Claude, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Émilien Claude (FRA) – Manzoni/NordicFocus

Chloé Bened, nouvelle venue dans le groupe B, connaît également un intense moment de joie. Il faut dire que, non vaccinée, elle avait dû arrêter son hiver très tôtaprès la fin des championnats d’Europe juniors de Pokljuka (Slovénie). Sa sélection montre à quel point la FFS lui accorde du crédit.

Paul Fontainede son côtéintègre le gouvernement fédéral, après un an passé au sein du Equipe Nordique Haute-Savoie. Théo Guiraud-Poillot compte également parmi les nouveaux venus, comme la Jurassienne Coralie Langel. « C’est ma première sélection chez les Bleus ! C’est une grande joie et une fierté », lance-t-elle à Revue nordique.

Hugo Rivail, Prémanon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Hugo Rivail (FRA) – Jolypics

En fin, Sébastien Mahonactivé deux fois du dos en quelques mois, conserve tout de même sa place en équipe de France, à la différence d’Hugo Rival, principal perdant des listes fédérales. Une sélection dont Ève Bouvard, Ambroise Meunier, Maya Chloétens et Mathieu García ont également fait les frais. Bref, la disparition du groupe jeunes/juniors est à signaler.


a lire aussi


Les cinq dernières infos

Leave a Comment