Boston — Milwaukee : ne jamais sous-estimer le cœur du champion !

A 2-2, le match 5 est généralement d’une importance capitale, avec 82% des équipes qui ne les ont pas toutes engagées gagnant la série ensuite. Autant je dirai que l’avant-garde du match entre Boston et Milwaukee s’est retrouvée dans une position idéale. D’autant plus s’il s’agissait des champions en titre, car ils auraient la possibilité de boucler l’affaire à domicile, lors du Game 6…

Etcette nuit, les Bucks ont juste eu la très bonne idée de venir s’imposer (110-107) sur le parquet des Celtics, à l’issue d’une superbe rencontre et d’un incroyable retournement de situation ! Le tout dans le sillage de Giannis Antetokounmpo (40 points, 11 rebonds), Jrue Holiday (24 points, 8 rebonds, 8 passes), Bobby Portis (14 points, 15 rebonds) et Pat Connaughton (13 points), tous extrêmement décisifs en fin de fête !

Un succès impressionnant de la part des hommes de Mike Budenholzer, qui sur sa résistance à la paire Jayson Tatum (34 points) — Jaylen Brown (26 points, 8 retours, 6 passes), a perdu un déficit d’une bonne dizaine de points pendant la moitié du quatrième quart-temps. Laissant ainsi les joueurs d’Ime Udoka, désormais dos au mur, nourrissent d’immenses regrets, après leur fin de match ratée.

CE QU’IL FAUT RETENIR

L’expérience du champion a parlé. Incroyable! Quel retour d’entre les morts des Bucks, a marqué moins de 14 points à dix minutes de la fin (93-79) et qui ne parvenaient pas à trouver des solutions en attaque, outre Giannis Antetokounmpo et Jrue Holiday. Jusqu’à ce que Wes Matthews et surtout Pat Connaughton ne plantent quelques paniers primés, que Bobby Portis batte un boulot monstre sous les panneaux et que le duo Antetokounmpo — Holiday continue d’appuyer sur la défense des Celtics. L’écart ainsi fondu et Milwaukee a pu achever Boston dans le «money time»…

Un “money time” de folie. Les stars ont assumé leur statut dans les cinq dernières minutes de ce Game 5. D’un coté, Jayson Tatum a fait parler la poudre à mi-distance. De l’autre, Giannis Antetokounmpo lui a répondu dans la peinture et à 3-pts. Quant à Jrue Holiday, parfois frustrant avec sa tendance à force ses tirs, sont des activités incessantes afini par payer des deux côtés du terrain. Notamment en défense, où il a signé contra puis une interception XXL, à chaque fois sur Marcus Smart, tandis que Giannis a aussi réussi une interception précieuse sur Smart. Ensuite, le genre de rencontre est décidé par les lanciers…

Le duo Holiday/Antetokounmpo plus fort que le duo Brown/Tatum. Toujours sans Khris Middleton, les deux autres membres du « Big Three » des Bucks ont sorti le grand jeu pour reprendre l’avantage du terrain dans cette série. A l’expérience, ils sont joliment relayés pour produire un “money time” de grande qualité et validé ce revenir de dingue, alors que Jayson Tatum et Jaylen Brown n’étaient pas en reste pendant le match, dans le camp adverse. Plus à l’inverse du tandem de Milwaukee, le tandem de Boston n’a pas le vécu d’un titre, et c’est caractérisé dans ces moments que l’on s’en aperçoit.

TOPS/FLOPS

Bobby Portis. S’il s’adressait aux 3-pts (3/5) de Pat Connaughton pour permettre aux Bucks de repartir de 93-79, il travaillerait avec la raquette de Portis pour également le faire bien paraître en tant que champion en titre. Auteur d’un gros double-double en sortie de banc, et particulierement present au rebond offense (7 prix!), l’interieur de Milwaukee s’est surtout permis d’register le panier de la gagne, pres du cercle, apres a ballon gratté en seconde chance sur un taux lancer-franc de Giannis Antetokounmpo. Une interprétation majuscule du rôle de “Bobby Buckets”, toujours parfait dans son rôle de lieutenant.

Le duo White/Theis. En sortie de banc, Derrick White (9 points, 5 rebonds, 6 passes) et Daniel Theis (11 points, à 5/5 aux tirs) ont tous deux apporté de bonnes choses aux Celtics, tant offensivement que défensivement. Actifs et combatifs au possible, ils ont ainsi proposé de belles minutes en relais de leurs titulaires et on retiendra que leur solide passage en première mi-temps à lance Boston dans cette rencontre. Juste regrettable qu’ils n’aient pas pu continuer sur les mêmes bases après la pause, con Jayson Tatum et Jaylen Brown en auraient parfois eu besoin.

Grant Williams. Toujours chargé de remplacer Robert Williams dans le cinq de départ des Celtics, l’autre Williams de la franchise n’a pas eu le moindre impact sur la partie aujourd’hui, sur ses 31 minutes de temps de jeu. Si vous continuez, certes, d’être envoyé en mission défensive sur Giannis Antetokounmpo, qui a commencé néanmoins à ne plus vraiment avoir de mal à défaire de sa défense (contrairement à celle d’Al Horford), l’intérieur de 23 ans I did pas contribué en attaque : 0 point, 0/3 aux tirs et 0/2 à 3-pts. Assez problématique, quand il dit que les Bucks lui laissent pas mal d’espace pour qu’il puisse tenter sa chance.

George Colline. Une entrée dans un match insignifiant : 0 point, 2 retours, 0 passes, 0 interceptions, 0 contres, 2 échecs et aucune tentative. Voilà comment résumer le bénéfice du jour du meneur vétéran des Bucks, qui n’a absolument pas cotisé en 13 minutes. Aussi bien en attaque qu’en défense. Surtout, c’est quand c’est sur le parquet que les Celtics ont profité pour construire leur avance de plusieurs points en première mi-temps, à l’exemple de Jaylen Brown qui l’a mené offensivement. Le genre de match qu’il vaut mieux oublier au plus vite, donc…

LA SUITE

Jeu 6 dans la nuit de vendredi à samedi (01h30), du côté de Milwaukee.

Celtics / 107 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
G Williams 31 0/3 0/2 0/0 une une deux une 4 0 deux 0 -Onze 0 -deux
J. Tatum 42 29/12 2/11 8/9 une 5 6 4 3 une une une -4 3. 4 27
A.Horford 41 4/7 0/2 0/0 une 7 8 6 3 3 une une -5 8 22
m.intelligent 38 6/11 3/5 0/0 0 4 4 une deux deux 3 une -6 quinze quinze
J.Brown 35 19/09 3/7 5/6 deux 6 8 6 3 0 deux une -7 26 28
D. Théis Onze 5/5 1/1 0/0 0 une une 0 deux 0 0 une +7 Onze 13
D. Blanc 32 4/5 1/2 0/0 0 5 5 6 deux 0 une deux +8 9 vingt
P.Pritchard dix 23 0/1 0/0 0 deux deux une 0 0 0 0 +3 4 6
Total 42/82 31/10 13/15 5 31 36 25 19 6 dix 7 107
chevreuils / 110 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
G. Antetokounmpo 40 16/27 2/5 6/10 deux 9 Onze 3 4 une 7 une +7 40 3. 4
B.Lopez vingt 1/4 0/2 0/0 deux une 3 deux une 0 0 0 -3 deux 4
J. Vacances 41 9/24 4/7 2/2 une 7 8 8 deux une deux deux +14 24 26
W. Matthews 37 3/9 3/6 0/0 3 4 7 deux 0 une 0 0 +6 9 13
G.Allen 30 3/7 1/2 1/1 une une deux 5 deux 0 3 une +5 8 9
B.Portis 28 4/14 0/2 6/6 7 8 quinze deux 3 une 0 0 +2 14 22
G. Hill 13 0/0 0/0 0/0 0 deux deux 0 deux 0 0 0 -quinze 0 deux
P Connaughton 31 4/7 3/5 2/2 une 0 une 0 0 une une une -une 13 12
Total 40/92 13/29 17/21 17 32 49 22 14 5 13 5 110

Leave a Comment