si Coinbase échoue, les clients pourraient bien être ruinés

La plateforme d’échange de crypto Coinbase ne va pas bien. En cas d’échec, les clients pourraient bien et peuvent récupérer de l’argent.

Coinbase va mal. Mardi, la plateforme de crypto trading sur le Nasdaq a publié ses états financiers pour le premier trimestre de l’année 2022. Le moins qu’ils puissent dire, c’est que les résultats ne sont pas si géniaux. Alors que la société enregistre un Bénéfice net de 1,60 million de dollars l’année dernière, les chiffres sont tombés à seulement 1,17 million de dollars entre janvier et avril. Le nombre de transactions a également fortement augmenté, avec un volume total estimé à 309 milliards pour 9,2 millions d’utilisateurs actifs, contre 335 millions et 11,4 millions d’utilisateurs en 2021.

Coinbase va-t-il faire faillite ?

Selon l’entreprise, ces en Berne s’expliquent par plusieurs chiffres corrélés, allant d’entrée au Nasdaq en avril 2021, dans un contexte économique qui complique les cryptomonnaies, n’a bien sûr pas été fortement impacté par la guerre russo-ukrainienne. Dans son communiqué, la firme explique : «Ces conditions de marché ont eu un impact direct sur les résultats du premier trimestre. More nous avons abordé les conditions du marché avec voyance et préparation, et nous restons plus excités que jamais quantà l’avenir des cryptomonnaies ».

Du haut de ses 10 ans d’existence, Coinbase n’envisage donc pas de faire faillite. La société considère que ses excellents résultats trimestriels sont «passe permanent“, et qu’elle envisage un plan de croissance sur le long terme, notamment basé sur son arrivée récente sur le marché des NFT, avec le lancement il y a moins d’un mois de sa place de dédié aux jetons non fongibles.

Les clients envisagent-ils la faillite ?

Outre la possible dégringolade de Coinbase, les clients de la plateforme s’inquiètent de l’avenir de leur portefeuille crypto en cas de panne. Je dirai que ce sont des rapports trimestriels détenus par la SEC, la firme n’est pas particulièrement claire. Il indique notamment à propos que les activités détenues par ses clients : « seraient considérés comme des biens pertinents de la procédure de faillite et les clients pourraient être traités comme des créanciers généraux non garantis ».

Concrètement, cela signifie que si Coinbase est déclaré en faillite, l’argent de ses clients pourrait lui aussi tirer. Dans le cadre d’un redressement judiciaire, les cryptoactifs présents sur les comptes utilisateurs pourraient en effets servir à rembourser les créanciers de l’entreprise. Une situation troublante, qui a logiquement mis certains à retirer les actifs de la plateforme. De son côté, le patron du cabinet Brian Armstrong à pris la parole sur Twitter pour rassurer les foules, en assurant : « Vos fonds sont en sécurité chez Coinbase, comme ils l’ont toujours été. (…) Nous ne courons aucun risque de faillite ».

Malgré ses propos rassurants, la société avoue cependant avoir J’ai mal expliqué les mesures de protection liées à une panne potentiellece qui a impacté certains usages et bénéfices pour un service premium au large de solides assurances juridiques. « Nous devons mettre à jour nos conditions de vente au détail plus tôt », concède Brian Armstrong.

Leave a Comment