Ray, la nouvelle barre de Sonos est compacte et “abordable”, c’est officiel

3

Après plusieurs semaines de fuètes, Sonos lève en fin officieusement le voile sur son tout nouveau produit audio, la barre de son Ray. Un modèle voulant à la fois simple d’utilisation, compact, pratique et surtout abordable, à 299 €.

Sonos Ray

Prix ​​de lancement 300€

En l’absence d’offres découvertes


Face au large plébiscite soulevé par les Beam et Beam Gen 2, Sonos souhaite désormais s’adresser aux utilisateurs souhaitant faire un tout premier pas dans le home cinéma sans pour autant leur tirelire dès le premier investissement. Le Ray arrive à remplir cette mission, tout en préservant la simplicité d’installation, d’utilisation et la force des fonctions connectées qui font la force des produits Sonos.

© Sonos

A l’instar des différentes sources disponibles pour l’indication, Sonos Ray a reproché trois grossièrements à l’amour de base pour les deux versions différentes de la Beam, toujours dans l’idée de proposer un produit tout-en-un compact à base de fondant facilement dans le décor. La Ray pousse le concept avec un gabarit encore globalement réduit (559 x 71 x 96 mm et moins de 2 kg) pour faciliter son intégration, le fabricant insistant d’ailleurs sur la possibilité même de plaisir de balayer directement dans un meuble TV… Eh bien dont on pense que ce positionnement ne sera clairement pas idéal pour la restitution des basses fréquences, on a donc rencontré tout de même en avant deux arguments dans ce cas d’usage : la présence du calibrage TruePlay, tous disponibles pour les heureux possesseurs de smartphones sous iOS, et une conception acoustique”spécifiquement étudié“Avec tous les éléments qui la composant sont placés sur la face avant.

La Ray peut être placée sur un meuble ou monter sur un mur grâce au système de fixation murale intégré.

La Ray peut être placée sur un meuble ou monter sur un mur grâce au système de fixation murale intégré.

Publicité, votre contenu continuer ci-dessous

Il n’y a pourtant rien de sorcier en regardant de plus près l’architecture acoustique de cette barre, si ce n’est une optimisation potentielle du placement des deux événements bass-reflex à l’avant de la barre. Le Sonos Ray est d’ailleurs assez différent de la Beam sur ce point lorsqu’on inspecte ses entrailles : les radiateurs passifs sont donc remplacés par deux évents bass-reflex, les deux haut-parleurs dédiés à la reproduction des médiums (toujours légèrement ovoïdes ) sont heureux de voir le centre de la barre, tant de tweeters couplés aux guides d’ondes (visant vers l’extrémité de la barre pour tenter de récréer la meilleure largeur de scène possible) sont posés entre ces haut-parleurs et les événements bass-reflex. Sonos nous promet ainsi un son équilibré, des basses percutantes et des voix claires.

La Ray repose sur un système 3.0 et ne propose pas de système de virtualisation surround, avec prise en charge des flux audio multicanaux Dolby Digital et DTS Digital Surround (uniquement en stéréo pour PCM).  Comme toutes les autres barres Sonos, elle peut en revenge être parfaitement Couplée av...

La Ray repose sur un système 3.0 et ne propose pas de système de virtualisation surround, avec prise en charge des flux audio multicanaux Dolby Digital et DTS Digital Surround (uniquement en stéréo pour PCM). Comme toutes les autres barres Sonos, elle peut en revenge être parfaitement Couplée avec deux enceintes surround et un caisson de basse en sans-fil. © Sonos

Côté connectique, la Sonos fait encore plus dans l’épure que ses comparaisons : une entrée optique, un port RJ45, une connectique pour l’alimentation et ça suffit ! Sur ce donc assez surprenant que le constructeur n’ait pas laissé le même système de connexion que ces autres barres aient une possibilité de connexion HDMI, si largement acceptée. Du côté des contrôles, pas de changement, la nouvelle barre de son de Sonos dispose toujours des commandes les plus basiques sur sa face supérieure (contrôle du volume, gestion de la lecture et navigation entre les pistes), tout le reste de l’interaction Il passe via l’application Sonos. Le système connecté à Sonos (multiroom, accès aux services de streaming, webradio et Sonos Radio, support d’AirPlay 2) est aussi bien évidemment de rigueur. Il n’est en revanche pas question de commande vocale en direct puisque la Ray passe des micros.

Le Sonos Ray accompagné d'un des nouveaux coloris de la Sonos Room présenté lors de son annonce

Le Sonos Ray accompagné d’un des nouveaux coloris de la Sonos Room présenté lors de son annonce

Le Sonos Ray a fait ses débuts sur le marché le 7 juin 2022 en deux couleurs, blanc ou noir, au prix de 299 €, soit à peine 200 € de moins que le Beam 2.

Publicité, votre contenu continuer ci-dessous

Publicité, votre contenu continuer ci-dessous

Leave a Comment