Test MSI GE76 Raider : un PC gamer portable bâti sur RTX 3080 Ti et Core i9

Construction

MSI a conservé le même design qu’en 2021 et avec retrouvé donci le châssis métallique, solide et décoré sur le capot du dragon de la marque. Le RGB est aussi toujours à l’honneur avec un bandeau de leds à l’avant du châssis, qui apporte un peu de couleur à l’ambiance, plus ne fera pas que des fans.

Les leds sont à l'honneur.

Les leds sont à l’honneur.

Si le pavé tactile est minuscule et franchement anecdotique — le PC est clairement destiné aux joueurs qui utiliseront nécessairement leur souris préférée ou une manette —, il y a bien plus de choses à dire sur le clavier. Bien réactif et paré d’un revêtement rugueux pour bien accrocher les dosigts, il affiche quelques raccourcis intéressants au niveau des touches de fonction (modifier le profil de performances, couvrir la webcam ou changer de profil RVB, par exemple). Il est évidemment personnalisable si vous l’envoyez avec un rétrograde RVB touch-by-touch. Le logiciel SteelSeries GG permet à l’effecteur toutes les variations de la couleur du bandeau de leds comme du clavier, et leur affectant des effets lumineux au besoin.

Le rétroéclairage est personnalisable touche par touche
Le clavier est efficace

Comme souvent sur les modèles jeu vidéo, la connectique est assez complète et le GE76 Raider peut servir de modèle de couverture : sur découvertes de trois ports USB-A, un port USB-C, un lecteur de carte SD, une prise jack ; à l’arrière du PC, la prise propriétaire pour le chargeur, un port Ethernet, un Mini DisplayPort, un port USB-C Thunderbolt 4 et un port HDMI. Le Bluetooth 5.2 et le Wi-Fi 6E font partie de la connexion rapide et la webcam filme en Full HD à 30 i/s. Ils ne sont pas compatibles avec Windows Hello, mais ils fonctionnent plutôt bien en pleine lumière. En condition d’éclairage faible, le rendu est bien plus bruité, mais l’image reste exploitable.

La connectique est ultra-complète.

La connectique est ultra-complète.

L’un des 13 cruciformes à la retraite, avec accès aux modules de RAM et aux SSD M.2 qui sont tous interchangeables. Pratique pour faire évaluer sa configuration et remplacer un élément qui ne fonctionne plus.

La RAM et le SSD ne sont accessibles que par de simples caches.

La RAM et le SSD ne sont accessibles que par de simples caches.

Malgré l’épaisseur du châssis et les deux ventilateurs installés dedans, ce PC chauffe. L’enveloppe thermique du processeur et de la carte graphique est franchement élevée, ce qui est logique. Si le PC règle le mode souffle tranquillement à 38,5 dB en jeu, les performances du mode seront à 50,8 dB, ce qui donne l’impression d’un véritable contrôle sur le bureau. En bureautique sous CineBench, ce n’est pas beaucoup mieux puisque nous avons révélé 48,3 dB. Côté chauffe en jeu, le PC en un revendeur avec des pics à 65 °C au niveau des sorties d’air, et un clavier à 41 °C vers le centre. En traitement lourd sous CineBench, c’est cependant beaucoup mieux avec seulement 34 °C relevés au centre.

En jeu, le PC chauffe et ventile beaucoup.

En jeu, le PC chauffe et ventile beaucoup.

Note éditoriale : 5 sur 5

les performances

Le MSI GE76 Raider est équipé d’un des meilleurs processeurs du moment : l’Intel Core i9-12900HK. Cadencé à 2,9 GHz, je revendiquais un TDP de 45 W qui pouvait monter un impressionnant 200 W sur de longues durées (56 s). La fréquence en mode turbo est fixée à 5 GHz, mais le suffixe HK n’indique pas que le CPU est overclockable. Dans notre modèle de test, il est accompagné de deux SSD avec 1 à 32 Go de RAM DDR5, mais il est à noter que le modèle vendu en magasin est équipé de 64 Go de RAM.

Avec un indice CPU de 168, le MSI GE76 Raider fait partie des PC les plus performants de notre comparatif. Il a largement dépassé l’excellent Ryzen 7 5800H d’AMD et le plus récent Ryzen 9 6900HS. Le Core i9-12900H de l’Asus Strix Scar 17, que nous avions testé, avait tout de moi un peu mieux avec un score de 176. Il est effectivement possible de maintenir régulièrement les fréquences de fonctionnement à 4 GHz en encodant la vidéo sous HandBrake , alors que le Core i9 de notre MSI s’est stabilisé à 3,8 GHz ces derniers temps.

Les SSD sont plus que trois rapides, accélérés des débits en lecture consécutive de 6,8 Go/s et 5 Go/s en écriture.

Note éditoriale : 2 sur 5

Mobilité / Autonomie

Avec un écran de 17,3 pouces et un châssis massif (39,7 x 28,4 x 2,6 cm), le MSI GE76 Raider peut être qualifié d’ordinateur transportable, plutôt portable. Il rentre d’ailleurs difficilement dans un sac à dos classique, et ce ne sont pas ses 2,9 kg qu’arrangeront les choses. Il faudra en outre ajouter le chargeur de 1 kg, porant le tout à près de 4 kg !

Le bloc d'alimentation est énorme.

Le bloc d’alimentation est énorme.

Lors de notre test vidéo Netflix sous Chrome, écouteurs branchés et volume réglé à 50%, le PC a dim 4 h 11 min. C’est peu et d’autres concurrents font mieux, mais cela reste dans la norme pour un PC jeu vidéo. Il faudra de toute façon rester branché au secteur pour jouer dans de bonnes conditions. Une fonction sur la batterie affecte grandement les performances.

Forts de pointe

  • Performances de la carte graphique et du processeur.

  • Connectique très complète.

  • Donnez-lui trois bien calibrés.

  • Taux de rafraîchissement énorme de l’écran.

  • SSD et RAM remplaçables.

  • Personnalisation RVB avancée.

Points faibles

  • PC peu portable.

  • Bruit et chauffe importants.

  • Luminosité de l’écran un peu faible.

  • Chargeur de 1 kg.

Conclusion

sur un testé sur un aimé
note globale

Note éditoriale : 4 sur 5

Fonction de commentaire la notation ?

Le MSI GE76 Raider est certainement un meilleur PC jeu vidéo du moment Avec la GeForce RTX 3080 Ti et l’Intel Core i9, il est capable de fonctionnalités équitables quel que soit le maximum de ses capacités, du moment que le logiciel exigeant a pour effet de nombreux moyens rapides et fluides. Sa qualité de construction et son écran 360 Hz ne sont pas parfaits, mais de très bonne facture, et ce ne sont de menus détails que venennent s’entacher. Si cette machine rate la plus haute marche, c’est essentiellement à cause de son autonomie limitée — quoique les joueurs restent de toute façon branchés au secteur.

Leave a Comment