Devin Booker prêt à se frotter à la première de Game 7

Pour ses premières éliminatoires en carrière, en 2021, Devin Booker fut gâté avec une participation aux Finales. L’arrière de Phoenix était passé directement des vacances prématurées chaque saison aux sommets (ou presque, il n’a manqué que la victoire finale contre les Bucks) de la liga. Le tout, sans passer par la case Jeu 7.

Ce sera pour dimanche, contre les Mavericks. Le quatrième aux votes du MVP 2022 n’a par séquent qu’une connaissance lointaine de ce match si spécial. En spectateur.

« C’est une bête bien différente de ce que je pourrais imaginer », raconte-t-il à l’Arizona Republic, lorsqu’il a participé au match 7 de la finale 2013 entre Miami et San Antonio. « C’est excitant. Je n’ai jamais connu ça, un Game 7, ça va être fun. Après, j’aurais préféré les balayer. »

Cela aurait été moins stressant, c’est évident. Car là, les finalistes 2021 sont en danger. De son côté, plus expérimenté, Chris Paul est heureux d’avoir deux jours de repos avant cette rencontre, ce qui n’était pas encore arrivé dans cette demi-finale de conférence. Et aussi de la disputer devant son public de l’Arizona.

« On gagne ou on rentre à la maison »résume le meneur de jeu, qui a joué sept Game 7 dans sa carrière. « On a bossé pendant toute la saison pour avoir l’avantage du terrain. Ça suffit ne pas pour s’assurer de gagner, mais je préfère jouer chez nous que là-bas. Et croyez-moi, je prends aussi ce jour de repos en plus. »

Juste avant que je survole la saison régulière (64 victoires), les troupes de Phoenix affrontent leur premier grand test de la saison. Une élimination de ce niveau constituait une énorme déception pour la franchise.

« Ça peut être notre dernier match de l’année », a rappelé Deandre Ayton. « Et la seule fois qu’on a connu cette sensation, c’était l’année passée en finale. Il faut l’accepter et se jeter dans ce match 7. Il n’y a pas de place pour les erreurs dans ce match-là. »

Soif Rebonds
Joueurs MJ min Soif 3pts LF Désactivé Déf tout PS pb entier TDM La source points
Devin Booker 68 34,5 46,6 38.3 86,8 0,7 4.4 5.0 4.8 2.4 1.1 0,4 2.6 26,8
Deandre Ayton 58 29,5 63.4 36,8 74,6 2.6 7.7 10.2 1.4 1.6 0,7 0,7 2.4 17.2
Chris Paul 65 32,9 49.3 31,7 83,7 0,3 4.0 4.4 10.8 2.4 1.9 0,3 2.1 14.7
Michel Ponts 82 34,8 53,4 36,9 83,4 0,9 3.3 4.2 23 0,8 1.2 0,4 1.8 14.2
cameron johnson 66 26.2 46,0 42,5 86,0 0,6 3.5 4.1 1.5 0,7 0,9 0,2 1.7 12.5
cameron payne 58 22,0 40,9 33,6 84,3 0,4 2.6 3.0 4.9 1.8 0,7 0,3 2.1 10.8
Frank Kaminski 9 20.1 54,5 33.3 90,0 1.2 3.3 4.6 1.4 0,6 0,9 0,8 1.6 10.6
Jay Foudre 67 28.1 39,9 34,8 78,9 0,4 4.8 5.3 1.9 0,8 1.4 0,4 2.6 9.4
Javale McGee 74 15.8 62,9 22.2 69,9 2.2 4.5 6.7 0,6 1.3 0,3 1.1 2.4 9.2
Landry Shamet 69 20.8 39.4 36,8 84,0 0,2 1.6 1.8 1.6 0,6 0,4 0,1 1.3 8.3
Torrey Craig 27 20.8 45,0 32.3 70,6 1.0 3.3 4.3 1.2 1.0 0,8 0,6 2.1 6.9
Vacances d’Aaron 22 16.3 41.1 44.4 93,9 0,7 1.8 2.5 3.4 1.3 0,8 0.0 1.5 6.8
Jalen Smith 29 13.2 46,0 23.1 76,9 1.9 2.9 4.8 0,2 0,8 0,2 0,6 1.8 6.0
Bismack Biyombo 36 14.1 59.3 0.0 53,5 1.8 2.9 4.6 0,6 0,7 0,3 0,7 1.9 5.8
Gabriel Lundberg 4 11.1 26.3 37,5 0.0 0,5 1.3 1.8 2.8 0,8 0,8 0.0 1.8 3.3
Elfrid Payton cinquante 11.0 38.3 22.2 37,5 0,4 1.3 1.8 2.0 0,9 0,5 0,1 0,8 3.0
Basse parisienne deux 3.7 33.3 0.0 100,0 1.0 1.0 2.0 0.0 1.0 0,5 0.0 1.0 3.0
abdel-nader 14 10.4 34.3 28.6 60,0 0,3 1.6 1.9 0,5 0,8 0,6 0,3 1.4 2.4
Ishmail Wainright Quatre cinq 8.0 39.4 32.2 58.3 0,6 0,6 1.2 0,3 0,3 0,4 0,1 1.1 2.4
Justin Jackson 6 5.8 35,7 33.3 0.0 0,2 1.0 1.2 0,3 0,2 0.0 0.0 0,5 2.2
Chandler Hutchison 6 3.7 50,0 0.0 100,0 0.0 0,8 0,8 0,3 0,7 0.0 0.0 0,2 0,7
Emmanuel Terry 3 6.1 0.0 0.0 0.0 2.7 23 5.0 0,7 1.7 0,3 0.0 1.3 0.0
marcheur mj deux 4.2 0.0 0.0 0.0 0.0 0,5 0,5 0,5 0.0 1.0 0.0 0,5 0.0

Leave a Comment