Monaco passe l’OM grâce à Ben Yedder ! – Débrief et NOTES des joueurs (ASM 4-2 Brest) – Football

Triplé pour Wissam Ben Yedder !

Mené 2-0 au premier tour, l’AS Monaco est revenue au Stade Brestois (4-2) grâce à un triplé de Ben Yedder ! Ils ont permis au club de la Principauté de prendre la 2e place suite à la journée de l’OM Rennes (2-0).

Sous la pression de ses concurrents dans la course au podium, et avec la 2e place de l’OM dans le viseur, l’AS Monaco devait enchaner un 9e succès conscutif face à Brest.

More la soirée commenait très mal pour les Mongasques, rapidement men après le but de Duverne (0-1, 10e) sur une combinaison sur corner !

Monaco rate totalement son ename

Tendus, probablement cause de l’enjeu, les hommes de Philippe Clément avaient beaucoup de mal poser leur jeu. Cela n’empêchait pas de se procurer deux normes occasions de la tte, l’une repoussée par la barre et l’autre sauve sur sa ligne par Lasne.

a sentait le mauvais soir pour Monaco, encore surprise par Belali (0-2, 24e) sur une action en solo ! Autant je dirai que la 2ème place s’loignait pour l’ASM. Il fallait un penalty heureux, sur une main de Belali, pour permettre à Ben Yedder (1-2, 44e) de relancer sont quipe dans la partie et dans la course au podium. On peut penser que les Mongasques ont jeté une huile sur les scores la pause, commencer par celui de l’OM qui perdait Rennes.

Ben Yedder imparable !

Un gros coup était donc leur porte condition de renverser Brest. Mission accomplie puisque les locaux, déchainés au retour des vestiaires, ne tarient pas de galiser par l’intermédiaire de Ben Yedder (2-2, 51e). Et c’est encore l’ex-Toulousain que l’avantage l’ASM (3-2, 55e) de la tte après un centre de Tchouamni !

Brest était surclassé dans ce temps faible et craquait définitivement sur le but chanceux de Volland (4-2, 70e). Voil comment Monaco, pendant que l’OM s’inclinait toujours à Rennes (2-0), s’installait la 2e place de Ligue 1 avant la dernière journée, tout simplement grâce à une meilleure différence de buts ! A noter que l’ASM défendra sa position après un prilleux déplacement lensois.

La note du match : 7/10

Malgré le déchet de la technique du début de match, sur une passe finale d’une partie très agréable. Le nom de buts en dit long sur les vellits offensifs des deux quipes. On a mme eu droit un scénario renversant et une ambiance sympathique Louis-II. Oui oui…

Les mais :

– Sur une combinaison sur corner, Belali trouve Magnetti l’entre de la surface. Le milieu manque un peu sa frappe, ce qui permet à Duverne de venir couper sans tre hors-jeu, Vanderson ayant tardé à remonter (0-1, 10e).

– Après une récupération de Duverne dans les pieds de Vanderson au milieu de terrain, Belali réalise une perce en solitaire, limine Disasi dans la surface et frappe en force au premier poteau, non couvert pas Nbel (0-2, 24e).

– Sur un penalty qu’il a lui-même obtenu, grâce au principal de Belali, Ben Yedder décroise légèrement son plat du pied sur le ct droit et prend Bizot contre-pied (1-2, 44e).

– A la réception d’un ballon en hauteur, Volland dvie parfaitement pour Ben Yedder aux 30 mètres. L’international français devance Hrelle, perce plein ax et s’en va tromper Bizot d’un pointu (2-2, 51e).

– Aprs un ballon mal renvoy par Hrelle, Tchouamni hrite du ballon sur le ct gauche dans la surface. Le milieu centre au premier poteau pour la tte dcroise de Ben Yedder (3-2, 55e).

– Après une attaque de Bizot sur une tentative de Ben Yedder, Hrelle a tenté de dégager mais le ballon est contre par Volland dans le but (4-2, 70e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot un attribut une note (sur 10) commentaire chaque joueur.

L’homme du match : Wissam Ben Yedder (9.5/10)

A l’image de son quipe, l’attaquant monégasque a commencé timidement par quelques imprécisions techniques, et une fois il n’a pas pivoté. Mais l’international tricolore a vite retrouv sa complicité avec Volland et surtout sa redoutable efficacité ! Il s’offre un superbe triplé par plaisir son quipe la 2e place de Ligue 1, et aurait même pu se terminer avec un quadruplé. Replac sous une ovation mérite la paire 89e Myron Boadu (non pas).

MONACO :

Alexander Nbel (6) : décisif dans ses deux duels face à Cardona, le gardien de Monaco a empché Brest de creuser un panier plus conséquent en première priode. Certains lui reprocheront tout de même le but de Belali, sur lequel il ne protège pas suffisamment son premier poteau.

Ruben Aguilar (6,5) : Malmen pour Belali à la première place, le latéral droit jusqu’au bout pour inverser la tendance. Il a proposé beaucoup de solutions sur son couloir et aurait dû terminer avec un mais ou une passe décisive. More il rate totalement sa reprise l’entre de la surface, puis voit Jakobs manquer sa tte sur un centre parfait.

Axel Disasi (3,5) : c’est vrai, le défenseur central a manqué de réussite sur ses deux occasions de la tte. Mais on retiens surtout sa navet lorsqu’il s’est fait liminer deux reprises par Belali, notamment sur l’action du but de l’Algérien.

Benot Badiashile (7) : Toujours aussi serein, l’international Espoirs français a enchanté les bonnes interventions sans donner l’impression de force. Il a également brillé la relance, notamment avec une superbe ouverture pour Aguilar.

Caio Henrique (5.5) : discret en début de rencontre, le Brésilien a vite compris pourquoi le récupérateur Magnetti avait t plac sur son couloir. Il a tout de même distribué des centres intéressants. Et peut s’estimer heureux de voir Cardona rater are occasion after a appel dans are two.

Youssouf Fofana (6) : maladroit en première période, l’ancien Strasbourgeois a hauss son niveau de jeu après la pause. Sa puissance à précieuse la récupération et sur certaines perces balle au pied.

Aurlien Tchouamni (6) : l’international tricolore serait-il perturbé par les nombreuses rumeurs sur son avenir ? En tout cas, on l’a déjà vu beaucoup plus inspir. J’ai perdu un nom de ballons insolites à cause du marquage serr d’Agoum. Il finit quand même avec une passe décisive pour Ben Yedder.

Vanderson (3) : capable de faire des différences balle au pied, l’ailier brésilien a surtout t décisif pour Brest… Il remontera plus tard sur le but de Duverne, et perdra le ballon l’origine de l’exploit personnel de Belali. Remplacement de la paire 54e Ismail Jakobs (pas pas)Qui rate une tte quelques mètres de la cage !

Kevin Volland (8) : Lors de l’entente avec Ben Yedder est au point, les Mongasques sont devenus très difficiles à arrêter. Nouvel exemple ce samedi puisque l’Allemand, passeur décisif pour son coéquipier, a su le trouver dans des zones intéressantes. Il s’est lui aussi procuré deux occasions mais il s’est heurté au gardien Bizot. Remplacement de la paire 89e Jean Lucas (pas pas).

Aleksandr Golovin (7) : Hormis une belle frappe tendue sortie par Bizot, le milieu offensif à assez timide en première période. Mais il fait partie des Mongasques qui ont clairement acclr au retour des vestiaires. Sa tendance à repiquer vers l’axe lui a beaucoup de liberté pour orienter le jeu, l’image de son implication sur le but de Volland. Remplacement de la paire 79e Gelson Martins (pas pas).

Wissam Ben Yedder (9.5) : voir commentaires ci-dessus.

BREST :

Marco Bizot (4) : sans tre fautif sur les buts encaissés, le gardien brestois n’est pas non plus décisif. Il n’a pas réussi que des arrêts sur des frappes assez axiales.

Ronal Pierre-Gabriel (4,5) : bien aidé par Magnetti devant lui, et par le positionnement axial de Golovin, le lateral droit n’a pas t mis en danger. Mais son répartit les infractions si elles sont inexistantes.

Lilian Brassier (3) : après avoir présenté Ben Yedder lors du premier match, la défenseuse centrale à sa beauté plus mauvaise lorsque l’attaquant commence à jouer juste. Dépassé, il n’était plus capable de suivre les mouvements mongasques en deuxième période.

Christopher Hrelle (2) : nerveux et la rue, l’ancien Niois est pass ct de son match ! Il aurait déjà pu concder un penalty sur Ben Yedder en début de rencontre et ne passe pas loin d’un mais contre son camp. Il finira quand même par coter un but cause de son mauvais renvoi sur le passeur décidé Tchouamni.

Jean-Kevin Duverne (6) : Si Brest pense à long terme que ce sera Monaco, il semblerait qu’ils soient latéraux gauches au-dessus du score, devant récupérer le ballon qui amène mais du break. More il faut renaître qu’il lui a aussi souffert pendant le gros temps fort mongasque, notamment sur les acclrations de Vanderson.

Hugo Magnetti (5) : attendu dans l’axe, le milieu récupérateur a finalement volé sur le ct droit. Sans doute une manière de contrôler les montes de Caio Henrique, ce qu’il a plutôt bien réussi. Le problème, c’est qu’il n’a pratiquement rien apporté devant si l’on excepte sa passe décisive involontaire pour Duverne. Remplacé le 64e pair Haris Belkebla (non pas).

Lucien Agoum (4,5) : Il est clair que le milieu de terrain est disponible pour la mission de bloquer Tchouamni. Un objectif atteint en premire priode puisque le Mongasque a eu un dchet inhabile. More are adversaire to légèrement hauss are niveau de jeu par la suite, et le match est tout de suite devenu plus compliqu pour lui.

Paul Lasne (4) : un superbe sauvetage sur sa ligne après une tte de Disasi, et une magnifique ouverture en profondeur pour Cardona sauvent peu près son match. Pour le reste, il y a eu du mal.

Irvin Cardona (3) : les opposants sont formateurs en club, l’attaquant brestois peut s’en vouloir. Il manque deux occasions normales en première période, dont une qui aurait pu permettre à Brest de mener 3-0 ! Ses appels en profondeur font mal, mais ne servent rien sans efficacité. j’ai remplacé la paire 56e Jrmy Le Douaron (non pas).

Martn Satriano (2) : sa plus belle action ? Un gros retour défensif sur Golovin… Vous l’aurez compris, l’attaquant prêt par l’Inter Milan n’a jamais t dangereux. Remplacé le 64e pair Steve Mouni (pas pas).

Youcef Belali (7) : lui séoul, l’international quelqu’un à mon feu dans la défense monégasque en première priode ! Sa capacité acclrer en contra et liminer en un contra una fait des dgts, l’image de son mais en solitaire. Il a donc posé énormément de problèmes à Aguilar. Mais il a concédé un penalty viable et qui a relancé Monaco. Avant de baisser le pied lors du deuxième acte, durant lequel il n’a pas suffisamment saroulé frappe non cadre. Remplacement de la paire 77e Rafiki Sad (non pas).

+ Revoir les résultats et la classe de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels sont les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Ragissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

MONACO 4-2 BREST (mes-tps : 1-2) – FRANCE – Ligue 1 / 37ème journée
Stade : Stade Louis II, Fontvieille – Arbitre : Brisard Jerome, France

mais : W. Ben Yedder (44e, pen.) W. Ben Yedder (51e) W. Ben Yedder (54e) K. Volland (70e) pour MONACO – J. Duverne (10e) Y. Belali (23e) pour BREST
Investissements : A. Golovine (45+3e), K.Volland (62e)pour MONACO – C.Hrelle (45+3e)pour BREST

MONACO : A. NbelA. Disasi, B.BadiashileR.Aguilar, Caio HenriqueY.Fofana, A. TchouamniK. Volland (Jean Lucas, 89e)Vanderson (I.Jakobs, 54e), A. Golovine (Gelson Martins, 79e)W. Ben Yedder (M. Boadu, 89e)

BREST : M. BizotC. Hrelle (B. Chardonnet, 78e), L. Soutien-gorgeR.Pierre-Gabriel, J. DuverneH. Magnetti (S. Mouni, 64e), L.Agoume, P. LasneI. Cardona (J. Le Douaron, 56e), Martin Satriano, Y. Belali (R. Said Ahamada, 77e)

Triple buteur, Ben Yedder au port l’ASM (44e, 51e et 55e)

Le duo Ben Yedder-Volland fonctionne toujours

Buteur la 24e, Belali à tenable en première priode

.

Leave a Comment