Les récompenses des trophées UNFP : William Saliba meilleur Espoir de la L1, Marie-Antoinette Katoto meilleure joueuse

Mon joueur de L1 préféré : Kylian Mbappé (PSG)

L’attaquant parisien a été logiquement récompensé après sa saison riche en buts… et en passes décisives.

Meilleur entraîneur de L1 : Bruno Genesio (Rennes)

Une série

Fiorentina, Mbappé, PSG, les Bleus : Ikoné fait confiance à Eurosport

IL Y A UNE HEURE

Cinq matchs rapportés pour cinq buts d’écart ou plus : Bruno Genesio a fait du Stade Rennais une machine à buts, et à spectacle. Après 80 réalisations, sa formation est la deuxième meilleure attaque de Ligue 1. Genesio, c’est aussi l’histoire d’une “revanche”, lui qui a totalement dépassé l’OL sur leur double-confrontation. Et peut-être celle d’une qualification européenne en fin de saison…

Meilleur gardien de L1 : Gianluigi Donnarumma (PSG)

C’est sa première saison en France. Et il n’a joué que 17 petits matchs en L1 ! Malgré ce faible total de rencontres et alors qu’il a alterné toute la saison avec Keylor Navas dans le but du PSG, le meilleur gardien de l’Euro avec l’Italie a réussi à taper dans l’œil de ses paires, qui ont tenu à le récompenser en le désignant comme le meilleur portier de l’année en L1. L’Italien était en concurrence avec Walter Benitez, qui est à la tête de la meilleure défense de France avec Nice, Alban Lafont (Nantes), Pau Lopez (Marseille) et Mats Sels (Strasbourg). Il succède au palmarès à… Navas.

Meilleur Espoir de L1 : William Saliba (Marseille)

En collaboration avec Arnaud Kalimuendo (Lens), Castello Lukeba (Lyon), Nuno Mendes (PSG) et Képhren Thuram (Nice), William Saliba a été l’elu meilleur Espoirs de l’année. Il n’est pourtant plus un jeune premier après avoir déjà impressionné avec Saint-Etienne et Nice. Mais ce trophée récompensant le meilleur joueur qui avait 21 ans au début de la saison, le défenseur central de l’OM rentrait dans ce critère. Et sa saison a encore j’ai marqué les esprits au point qu’il a été récompensé par ses paires.

Avant la fête de sa première sélection en équipe de France, William Saliba a également succédé à Aurélien Tchouaméni (AS Monaco). Il devient la quatrième fois défenseur à décrocher ce trophée. Prêté par Arsenal cette saison, une question s’impose alors qu’il est suspendu la dernière journée : sera-t-il encore en L1 la saison prochaine ?

Plus beau mais de L1 : Bamba Dieng (Marseille)

L’attaquant phocéen a encore une grosse marge de progression dans la finition, c’est une certitude. Mais ce mais inscrit à la Meinau, personne ne lui enlèvera. Une reprise de volée acrobatique dans la surface, inscrite sur un centre déposé par Luis Henrique. Un véritable bijou qui avait totalement éteint les supporters du Racing.

Meilleur joueur français de l’étranger : Karim Benzema (Real Madrid)

Une première récompense avant une prochaine, plus prestigieuse encore, en octobre prochain ? Le simple fait d’évoquer Karim Benzema pour le prochain Ballon d’Or fait passer ce titre de meilleur joueur français évoluant à l’étranger pour une évidence. Une formalité. Quelle que soit sa nationalité, “KB9” est tout simplement l’un des meilleurs joueurs au monde aujourd’hui. L’ancien Lyonnais a porté le Real Madrid toute la saison, encore plus en Ligue des champions, ou le pourrait de nouveau être sacré dans deux semaines, face à Liverpool. 44 matches, 44 buts, 15 passes décisives toutes compétitions confondues jusqu’ici : sa saison reste quoiqu’il advienne extraordinaire.

Meilleure joueuse de D1 féminine : Marie-Antoinette Katoto (PSG)

Ils n’étaient pas là après la journée d’ouverture de la Coupe de France. Mais les Parisiennes ont aussi complété leur palmarès en soirée. Deux en fait : Laurina Fazer et Marie-Antoinette Katoto. Si Fazer a été élue meilleure Espoir de la saison, Marie-Antoinette Katoto, meilleure Espoir en 2018 et 2019, pour sortir le trophée de meilleure joueuse en empilant les buts avec Paris (18 buts). Elle succède au palmarès à sa coéquipière Kadidiatou Diani.

8-0 : Commentaire le PSG ecrasé Yzeure en finale

Meilleure gardienne de D1 féminine : Christiane Endler (Lyon)

Elle avait déjà raflé ce trophée la dernière saison. Et si elle a changé de club l’été dernier, ça n’a rien changé à l’affaire. La Chilienne de l’OL, dont la défense s’est révélée infranchissable durant cet exercice (8 buts encaissés sur la saison !), a conservé es bien en étant désignée meilleure gardienne de D1. En toute logique.

Plus beau mais L2 : Youssouf M’Changama (Guingamp)

Une frappe dans une touche de l’extérieur du pied droit, pleine lucarne opposée. Youssouf M’Changama a inscrit un véritable bijou pour l’un des six buts à 8 en Ligue 2 cette saison, en plus de six 15 passes décisives.

Meilleur entraîneur de L2 : Philippe Montanier (Toulouse)

Depuis que Toulouse a offert la L2, ce n’était pas surprenant : Philippe Montanier était le meilleur entraîneur de leurs champions. C’est une équipe, qui est sûre de ramener la L1 la saison, pour impressionner en affolant les compteurs avec pas moins de 82 buts marqués en 38 jours.

Meilleur joueur de L2 : Branco van den Boomen (Toulouse)

Pas de surprise non plus dans cette catégorie. Le milieu de terrain du TFC Branco van den Boomen, champion de Ligue 2 avec les Violets, a réalisé une saison formidable, notamment d’un point de vue statistique, avec 12 buts et 20 passes décisives. Le joueur de 26 ans a notamment marqué les esprits grâce à ses coups francs. Il succède au palmarès à Amine Adli, lui aussi avec Toulouse.

Meilleur gardien de L2 : Benjamin Leroy (AC Ajaccio)

Le dernier rempart de l’AC Ajaccio Benjamin Leroy, portier de la meilleure défense de L2, a été élu meilleur gardien du championnat. L’ACA, qui est venu valider sa monture dans l’élite, a pris que 19 petits buts en 38 journées. Et il n’y est évidemment pas étranger.

Ligue 1

Malaise au PSG : Gueye aurait refusé de jouer avec un maillot contre l’homophobie

J’AI DÉJÀ 2 HEURES

Ligue 1

Mbappé, dénouement imminent : “Mon choix est presque fait”

J’AI DÉJÀ 3 HEURES

Leave a Comment