un lion de rugby comme Toulouse en rare reçoit

Les Rouge et Noir ont été balayés par l’efficacité, la vitesse et l’agressivité des joueurs du Leinster. Ils ont été incapables de poser leur rugby.

Le spectacle était au rendez-vous à l’Aviva Stadium. Plus un sens unique. Et l’opposition de style a été totale. Toulouse est connu pour son rugby de mouvement, ce «fameux jeu de mains, jeu de Toulousains» qui ont été renommés: des prix d’intervalles, de l’improvisation et des coups d’éclat. En face, et c’était tout aussi spectaculaire et emballant samedi, le Leinster brille par son organisation, léchée, ses temps de jeu programmés et récités comme des gammes. Efficacité froide.

« Nous avons pris une vraie leçon de rugby tant ils sont aujourd’hui, à l’instant T, bien meilleurs que nous, c’est une évidence », à reconnaître le manager toulousain Ugo Mola. Et de finder : «Sur la fraîcheur, la vitesse, les changements de rythme, il n’y a rien à dire. Nous n’avons pas réussi à mettre de la vitesse et la main sur le ballon sur les moments où nous souvenons peut-être pouvoir mettre plus de pression au Leinster.”

Une classe au-dessus

Après avoir réussi à renverser (d’un point sur deux matches) l’Ulster en huitièmes de finale, puis le Munster aux tirs au but, les Rouge et Noir ont, cette fois, pris l’eau de toutes parts. La marche était trop haute. L’adversaire, une classe au-dessus. “Ça fait partie de notre apprentissage, souligne l’ailier Matthis Lebel. On est tombé aujourd’hui (même) sur une équipe qui nous a dominés. On n’a pas à rougir de notre défaite, ils ont été meilleurs.” Et Ugo Mola de poursuivre : «La meilleure équipe a joué un match de plus. Il y a trop de choses qui nous séparent et de paramètres où l’on n’a pas réussi à endiguer les vagues bleues. On est tombé sur une équipe bien meilleure que nous.

Inarrêtables la dernière saison où ils avaient réalisé une histoire doublée Top 14-Champions Cup, les Haut-Garonnais ont cette fois été totalement impuissants. Muets, meconnaissables. Hormis l’essai à zéro passe d’Antoine Dupont sur un contra en début de match, ils ne sont créés qu’une seule véritable occasion d’essai sur le ballon porté aplati par Selevasio Tolofua à la… 65et minute! Famélique au regard de leur force habituelle de frappe offensive. « Nous sommes devenus ordinaires en raison de nore incapacité à mettre de la vitesse, reconnaître Ugo Mola. Et a contrario, la vitesse du Leinster était assez remarquable. Je ne faisais pas de la langue de bois quand je disais que j’étais assez admiratif du rugby qu’il propose et je le suis encore plus ce (même) son”.

Johnny Sexton échangeait son maillot avec Romain Ntamack. Il y en a que a 36 ans, l’autre 22. Mais un a joué 27 matchs européens, l’autre 12…

Ugo Mola

L’an dernier, pour se hisser en finale de la Champions Cup, le Stade Rochelais avait réussi à trouver la faille contre les joueurs de Dublin en les concassant devant. Une belle démonstration de force. Là, les Leinstermen – plus agressifs, rapides et organisés – ont clairement rapporté la bataille du jeu au sol face à Anthony Jelonch et ses coéquipiers. “Au bout d’un moment, quand on ne fait que reculer, c’est évidemment compliqué de défendre, détaille le talonneur Julien Marchand. Ils ne nous ont pas donné une leçon dans tous les secteurs, mais ils nous ont bien pris dans le jeu, il faut le reconnaître.

Pendant l’apprentissage

Rarement, dans un match éliminatoire, Toulouse a été dominé par le lot. Il faut en faire remonter trois ans en arrière pour les voir trébucher de la sorte, c’était au même stade de la compétition, et déjà contre le Leinster (30-12). «Comme en 2019, cela nous met face à notre réalité. Après, quand je suis sorti, Johnny Sexton échangeait son maillot avec Romain Ntamack. Il y en a que a 36 ans, l’autre 22. Mais un a joué 27 matchs européens, l’autre 12…» Le dur apprentissage du très haut niveau continue pour la génération dorée du Stade Toulousain. Dans la douleur, cette fois.


VOIR ÉGALEMENT – Le but splendide de Messi qui a scellé le sacre du PSG en Ligue 1 contre Lens le 23 avril dernier (1-1)

.

Leave a Comment