Clôture Paris : début de semaine prudente

LA TENDANCE

Des débuts hebdomadaires incertains lundi à la Bourse de Paris, avec un CAC40 qui perdait 0,23% à 6.347 points après le rebond des ventes.
Plusieurs indicateurs économiques (très) inférieurs aux attentes concernant la Chine ont été publiés tôt ce matin : Les ventes au détail ont ainsi chuté de 11,1 % en avril par rapport au même mois de l’an dernier, soit près de deux fois plus quoi de neuf ! La production industrielle a reculé de son côté de 2,9 %, sa plus forte baisse depuis février 2020… Ces chiffres s’expliquent évidemment par l’ampleur des restrictions sanitaires imposées par les autorités chinoises pour tenter d’endiger la reprise de la Épidémie de COVID-19 dans le pays. Des mesures qui commencent seulement à être assouplies avec, à Shanghai, un déconfinement complet prévu d’ici au 1er juin. Les indices qui font référence à la cause de la capacité de la deuxième économie mondiale à avoir sont l’objectif d’une croissance d’environ 5,5% du PIB sur l’ensemble de l’année…
Sur les devises, l’euro campe à bas niveau à 1,04/$. Le pétrole reste ferme sur les 112$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Adocia : +6% avec Orapi, Vallourec (+5,5%)

Casino est resté lundi bien orienté (+4,7%) les valeurs que j’ai distribuées ont confirmé que j’avais lancé un processus de cession GreenYellow en vue d’une éventuelle opération d’ici la fin de l’année. “Aucune offre engageante n’a été reçue par Casino à ce jour, et àucune décision définitive n’a été prise sur ce projet”, selon le propriétaire de Monoprix et Géant. Selon ‘Les Echos’ de vendredi, le groupe “escompterait autour de 1,5 milliard d’euros pour sa pépite qu’il contrôle à 76% aux côtés de Tikehau et bpifrance”, soit “une valorisation d’environ 15 fois l’I projetée BAIIA pour 2022”. Selon les sources du journal, Engie et TotalEnergies étudient le dossier tout comme EDP, voire les fonds Ardian, KKR et Blackstone, EQT ou encore Partners Group.
La maison-mère du distributeur, Rallye, en profite pour gagner 13 %.

Maurel & Prom : +4% avec Parrot, SES Imagotag, Lectra et Thermador

Eramet : +2,5% sur Elior, Rubis, Wavestone

Coface : +2% suivi de Gecina, JC Decaux, K&B, GTT, Mercialys

TotalEnergies gagne 1,5% sur Carmila, Thales, Pernod Ricard, Bouygues, Innate.

En hausse pour la troisième séance consécutive, Ubisoft gagne 1,2%. Le titre de l’éditeur de jeux vidéo a bénéficié du soutien de la SocGen qui a rehaussé à l’achat d’une recommandation sur le dossier en visant 55,3 euros. Le marché boursier reste assez divisé sur la valeur puisque, selon le consensus ‘Bloomberg’, 16 analystes conseillent d’acheter’ la valeur, 7 sont à ‘conserver’ et 3 à ‘vendre’. L’objectif moyen à douze mois est fixé à 57,42 euros.

LES VALEURS EN BAISSE

Valneva s’effondre de 19%. Le fabricant de vaccins a reçu de la Commission européenne un avis d’intention de se remettre de son contrat de fourniture de vaccins contre le Covid-19. Je l’ai embauché à Bruxelles au bon moment si VLA2001 n’avait pas reçu d’autorisation de l’Agence Médicale Européenne (EMA) au plus tard le 30 avril… Selon les termes du contrat, Valneva a 30 jours pour compter du 13 mai 2022 pour obtenir une autorisation de mise sur le marché ou de proposer un plan permettant de transporter à façon de façon acceptable. La société travaillera également de concert avec la Commission européenne et les États membres participant à l’accord pour convenir d’un plan et réunion VLA2001 à la disposition des États membres qui souhaitent se faire vacciner. Pour rappel, Bruxelles avaité d’acheter jusqu’à 60 millions de doses du vaccin de la firme nantaise entre 2022 et 2023. Si la Commission résiliait finalement l’embauché à l’issue du processus en cours, Valneva ne serait pas tenue de restituer Les accomptes reçus, car Valneva a dépensé ou engagé la totalité du montant de ces acomptes et le contrat n’exige pas le remboursement de ces paiements dans ce cas. Au sujet des discussions avec la commission et les États membres concernés, la biotech est revenue sur ses prévisions financières pour l’année 2022.

Orpea baisse de 9% dans le sillage de sa publication annuelle. Les analystes sont nombreux à revenir sur le dossier à la suite de cette présentation. A ‘conserver’ sur le dossier, la SocGen par exemple coupé disponible de 45 à 36,5 euros (‘conserver’), tandis que les Kepler Cheuvreux à réitéré sont avis ‘achat’ et sont objectif de 70 euros.

Poxel : -6% avec McPhy (-4%) avec Seb et OVH

Claranova : -3% avec Lysogène

Atos : -2% avec Worldline, Alstom, STM, Bassac

Valeo : -1,5% avec Atari, Genfit, Believe, Korian

Amundi : -1% contre LVMH, L’Oréal, Schneider, Chargeurs

Renault (stable) Le Conseil d’administration a approuvé à l’unanimité la signature des accords pour céder 100% des parts dans Renault Russie à la ville de Moscou et sa participation de 67,69 % dans AVTOVAZ à NAMI (l’Institut central de recherche et de développement des automobiles et des moteurs).

Leave a Comment