Le scénario cruel que j’ai imaginé de Pierre Ménès

L’OM jouera sont le premier match de la saison le week-end prochain face à Strasbourg. Les Marseillais devront s’imposer pour espérer finir deuxième de Ligue 1 et alinsi qualifier directement pour les phases de poule de Ligue des Champions…

La saison de l’Olympique de Marseille à domicile est calamiteuse, pas de quoi être confiant pour le dernier match ce samedi face à des Strasbourgeois encore en course pour une place en coupe d’Europe. Et Pierre Ménès n’est pas confiant pour les Marseillais :

Les Marseillais auteurs d’un non match absolu– Ménès

« Un match difficile pour les hommes de Stéphan, certainement tendus par l’enjeu et qui n’ont pas livré leur meilleure loin de la mais qui vont jouer une finale à Marseille la semaine prochaine et peuvent rêver à l’Europe, en fonction des résultats de Nice – à Reims – et de Lens – face à Monaco – la semaine prochaine. Et ça ne paraît pas impossible vu la forme actuelle des Marseillais, auteurs d’un non-match absolu sur la pelouse du Roazhon Park. L’équipe bretonne a retrouvé son jeu vertical et efficace et marqué deux buts «à la rennaise» par l’incroyable Bourigeaud et l’excellent Majer. En face, les Olympiens n’ont pratiquement pas eu d’occase, ce qui s’explique sans doute un peu par les choix offensifs étonnants de Sampaoli, qui avaient laissé Dieng et Milik sur le banc. » Pierre Ménès— Source : Pierrot le foot (14/05/22)

L’entraîneur alsacien, Julien Stéphan a évoqué l’importance de la rencontre du week-end prochain, après sa victoire face à Clermont (1-0) :

Une finale à Marseille – Stéphan

«Sur un profité à la fois de notre victoire et du faux pas de Nice. On avait une demi-finale à jouer aujourd’hui. On l’a rapporté, ce qui nous donne le droit de jouer une finale à Marseille la semaine prochaine. C’est pour nous exceptionnel. Si on nous avait dit ça au soir de la 1ère journée, personne n’y aurait cru. C’est une juste récompense de pouvoir jouer un match avec un tel enjeu à Marseille. » Julien Stéphan— Source : Conférence de presse (15/05/22)

Peut être que moi aussi j’ai une part de responsabilité dans ce qui s’est passé ici ce soir — Sampaoli

Dans une conférence de presse après la rencontre, Jorge Sampaoli s’est exprimé. Le coach argentin a sumé ses responsabilités sur la déroute de ses joueurs. Tactiquement, il n’a clairement pas fait les bons choix et aussi tardé à faire des changements.

A LIRE AUSSI : Rennes – OM (2-0) : Le dur constat de Valentin Rongier !

« On a été dépassé sur les actions sans ballon surtout, quand on a eu le ballon on a été beaucoup trop imprécis. Rennes a été meilleur que nous, c’est tout. Peut être que moi aussi j’ai une part de responsabilité dans ce qui s’est passé ici ce soir (même). On voulait contrôler le jeu mais l’adversaire ne nous a pas laissé le faire, on a dû modifier nos plans mais à ce stade de la saison on n’avait pas beaucoup de variante. On a essayé de mieux jouer en deuxième mi-temps pour gagner mais on ne le méritait pas. C’est très difficile de l’expliquer. Sur une montée en match qui se situe au niveau du football et de l’émotion. Le rendement offensif a été pauvre. Sur un essai d’apport plus de variété en deuxième mi-temps avec l’entrée de Bamba Dieng. En fait, il a égalé l’avantage tourné en faveur de Rennes qui est bien moyen dans les deux surfaces de réparation. Je prendrai la deuxième place ? C’est dur, bien sûr, surtout parce qu’on ne dépend plus de nous. Plus d’un match détermine chez nous au Vélodrome. Si on gagne, on peut atteindre cet objectif de qualification en Ligue des Champions. » jorge sampaoli – Source : Conférence de presse (14/05/22)

Leave a Comment