Les Celtics envoient le champion en titre au tapis !

Distribué vainqueurs de Milwaukee dans le Game 6 alors qu’ils étaient deux au mur, les Celtics ont fini le boulot à la maison dans un Game 7 reporté sans trembler afin d’écarter le champion en titre. Si Jayson Tatum a remporté un grand match, avec Jaylen Brown également productif avec ses coupes, avec Grant Williams qui est resté avec son homme de ce match, avec ses 27 points, c’est un record en carrière !

Comme les Celtics dans le match 6, les Bucks n’ont pas essayé de reprendre le meilleur des débuts pour essayer de calmer un TD Garden en fin d’après-midi. Giannis Antetokounmpo a répondu à son entrée dans les premières minutes du match pour cinq passes décisives et un score de 3-points (6-13).

Pour contrôler la montagne en température du tandem Brown-Tatum, Milwaukee s’applique à la bonne défense et est le point de transition pour virer à +10 (14-24) pendant que Marcus Smart faisait peur à tout le monde avec une grosse chute après un contact avec le « Greek Freak ».

Le meneur et le reste des C’s ont rapidement repris leurs esprits. Payton Pritchard a envoyé la machine en route d’un tir à 3 points, et le duo Brown-Tatum encore fait le nécessaire pour ramener Boston à -6 à l’issue du premier acte (20-26), puis pour égaliser avant de voir Al Horford faire chavirer la foule avec un gros dunk (32-30).

Le combat était lancé, et les deux équipes sont rendues coup par coup jusqu’à la pause, Marcus Smart offrant toutefois un avantage de cinq points aux siens après une claquette dunk et un coup de malice devant Giannis Antetokounmpo récompensé par trois lancers à la dernière seconde (48-43).

Comme Giannis Antetoknounmpo en début de partie, Jayson Tatum a à son tour fait l’étalage de ses qualités de « playmaker » au retour des vestiaires, avec deux services en or pour les 3-points de Grant Williams et Jaylen Brown, a 3- points de sa part et une passe lobée pour le 2+1 de Jaylen Brown.

L’enchaînement a permis aux locaux de compter une avance confortable pour la première fois du match (61-49). Malgré la quatrième faute personnelle commise dans la foulée par Jayson Tatum, synonyme de retour prématuré sur le banc, Boston a tenu le coup grace à son facteur X du soir, Grant Williams, auteur d’un dunk et deux paniers à 3 points qui ont accentué l’écart (76-60).

A +15 à 12 minutes du match (79-64), les Celtics n’ont pas laissé passer l’occasion de leur match, ils ont rappelé qu’ils étaient un trio Pritchard-Tatum-Williams pour rapidement rencontré un terme en suspens (87-68 ). Payton Pritchard a adressé le nuage avec deux missiles à 3 points, et TD Garden a pu savourer sa victoire pendant six longues minutes, marqués par une dernière salve de 3 points du trio Smart-Fitts-Nesmith.

Vainqueurs 109-81, les C’s ont vu la finale de la conférence face à Miami !

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Le match de sa vie dans un match 7. Ce sera désormais l’histoire liée au nom de Grant Williams. Post 4 de Boston à ouvert le bal dès les 30 premières secondes, ce qui l’a plus en confiance pour la suite. Laissé ouvert par la défense de Milwaukee, il s’est ensuite fait un plaisir de convertir ses positions ouvertes pour porter total à 7/18 de long pour finisher avec un record en carrière à 27 points.

– Le « Greek Freak » sur les étiquettes. Le MVP des dernières finales n’a pas été en mesure d’inverser la tendance en deuxième mi-temps. Ciblé par la défense des Celtics, il s’est épuisé et a commencé le troisième quart-temps à 1/6 au tir et avec un ballon perdu avant de claquer deux dunks en fin de période. J’ai bien essayé de continuer à tuer la défense de Boston avec plus de layups que j’ai bien fait pour illustrer que je n’avais plus que du gaz.

– Le trou noir de longe. Les Bucks vont avoir mal au crane en terminant leur saison par un catastrophique 4/33 de loin. Une statistique qui illustre la deuxième mi-temps complètement notée des troupes de Mike Budenholzer. Alors qu’évidemment en face, Boston a surfé sur l’effet Grant Williams toute la soirée.

L’absence de Khris Middleton. On ne peut pas occulter le forfait du principal lieutenant de Giannis Antetokounmpo dans ce revers du champion en titre. L’absence de l’ailier aura pesé sur la série et sur ce Game 7. Car en plus de sa production, il apporte un équilibre à son débridé de Giannis Antetokounmpo, en étant précieux sur demi-terrain. Cette alternance a manqué aux troupes de Mike Budenholzer pendant toute la série.

TOPS/FLOPS

✅Grant Williams. Les Bucks et Brook Lopez étaient effectivement dans l’impasse sur le fort ailier, maladroits sur les quatre derniers matchs (2/14 à 3 points en cumulé) et que refusaient de plus en plus de tirs ouverts, se retrouvant souvent à contretemps en attaque. Ils se révèlent donc tout changé pour Boston.

✅ Jayson Tatum. Il semble que les encore portés soient équipe sur ses épaules en participant à résister au bon départ des Bucks puis en essentiel est manifeste sur la séquence décisive de Boston qu’un permis de distancer Milwaukee dès le retour des vestiaires.

⛔ Les tireurs de Bucks. 0/3 pour Wes Matthews, 0/4 pour Grayson Allen, 0/5 pour Pat Connaughton et 0/6 pour Jrue Holiday. Les “snipers” de Milwaukee ont vu une fois un naufrage, refermant le piege des Celtics sur un Giannis Antetokounmpo que s’est impuissant retrouvé, et qu’afini par s’épuiser.

LA SUITE

Début de la finale de conférence entre le Heat et les Celtics dans la nuit de Mardi à Mercredi, à Miami

Celtics / 109 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
G Williams 39 10/22 7/18 0/0 une 5 6 0 5 0 une deux +25 27 22
J. Tatum 37 7/14 5/9 4/5 une 5 6 8 4 0 7 une +15 23 23
A.Horford 40 2/7 0/2 2/2 une 9 dix 6 3 0 0 une +13 6 18
m.intelligent 37 2/9 1/6 6/7 une 6 7 dix 5 une deux une +18 Onze vingt
J.Brown 37 8/16 2/5 1/4 une 7 8 0 deux deux deux 0 +15 19 16
L. Kornet deux 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +4 0 0
J Morgan une 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +3 0 0
M Fitts deux 1/1 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +4 3 3
A. Nesmith deux 1/1 1/1 0/0 0 une une 0 0 0 0 0 +4 3 4
D. Théis 6 0/1 0/1 0/0 une deux 3 0 0 une 0 deux +11 0 5
D. Blanc 18 1/10 1/6 0/0 0 deux deux une 0 une 0 0 +10 3 -deux
P.Pritchard 17 5/7 4/6 0/0 deux 3 5 3 0 0 0 0 +14 14 vingt
N. Stauskas deux 0/0 0/0 0/0 0 0 0 une 0 0 0 0 +4 0 une
Total 37/88 22/55 13/18 8 40 48 29 19 5 12 7 109
chevreuils / 81 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
G. Antetokounmpo 43 26/10 1/4 4/6 3 17 vingt 9 3 deux 5 une -vingt 25 3. 4
B.Lopez 37 6/12 1/6 2/2 4 6 dix 0 3 0 deux 3 -vingt quinze vingt
J. Vacances 41 21/09 0/6 3/4 une 4 5 8 4 deux une 0 -19 vingt-et-un 22
W. Matthews 22 1/5 0/3 1/2 une une deux 0 deux 0 une 0 -23 3 -une
G.Allen 22 0/6 0/4 1/2 0 3 3 0 une 0 0 0 -5 une -3
T. Antetokounmpo deux 0/0 0/0 0/0 une 0 une 0 0 0 0 0 -4 0 une
J.Nwora deux 1/2 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -4 deux une
B.Portis 22 4/9 23 0/0 0 6 6 0 3 une 3 une -9 dix dix
G. Hill Onze 0/0 0/0 0/0 0 deux deux 0 une 0 une 0 -7 0 une
J Carter deux 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -4 0 0
P Connaughton 32 1/6 0/5 0/0 0 6 6 deux une 0 0 0 -17 deux 5
R. Tucker deux 0/2 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -4 0 -deux
L.Vildoza deux 1/1 0/0 0/0 une 0 une une 0 0 0 0 -4 deux 4
Total 33/90 4/33 11/16 Onze Quatre cinq 56 vingt 18 5 13 5 81

Leave a Comment