Les Mavericks éclipsent les Soleils : +33 !!!

Après six premiers matchs de qualité, les Suns et les Mavericks sont revenus à Phoenix pour une septième et ultime manche. A Game 7 qui clôture cette série, épique jusqu’à maintenant. Pendant que les Warriors attendent de connaître leur adversaire, c’est une situation de « Win Or Go Home » pour les deux formations, dans l’Arizona.

Au cours d’une première mi-temps complètement lunaire, les Soleils livrent tout simplement leur pire panier de la saison. A l’image d’un duo Chris Paul – Devin Booker crispé et totalement à côté de la plaque (3 points, à 0/11 aux tirs en cumulé…), les hommes de Monty Williams s’emmêlent les pinceaux, ne trouvent aucune solution et n’inscrivent que… 27 points à la mi-temps ! Le tout à 10/41 aux tirs et avec 7 pertes de balle (pour 8 passes décisives). La meilleure équipe de la saison régulière est tout bonnement méconnaissable dans cette première moitié de Game 7.

A l’inverse, les Mavericks sont un nuage. Sous l’impulsion d’un Luka Doncic monumental (27 points, 9 rebonds, 3 passes), qui a désintégré la défense adverse avec son sourire, les Mavs ont climatisé le Footprint Center. Le Slovène est surtout très bien épaulé par son banc. Notamment Spencer Dinwiddie, qui a marqué 21 points en 15 minutes.

A la pause, à la fin d’une première période surréaliste, à l’époque où Phoenix était humilié par son propre public, Dallas a navigué trois fois en tête et s’offre un écart déjà presque fatal aux locaux : +30 (57-27) !!!

En seconde période, il n’y a évidemment pas de miracle. Au contraire, les choses empirent pour les Soleils, qui encaissent 35 points dans le troisième quart-temps. L’écart atteint les +42 après 36 minutes (92-50) et les spectateurs rencontrés à quitter la salle dès l’entame d’un dernier acte insignifiant, pendant lequel les joueurs de Monty Williams décrochent l’écart, pour l’honneur . Le résultat final n’en demeure pas moins sans appel (123-90) et les Mavericks, au terme de ce Game 7 à sens unique, qualifié sur le parquet du finaliste en titre.

Après deux éliminations consécutives sur leur première tournée, en 2020 et 2021, Luka Doncic et Dallas se sont franchis une grosse casquette pour récolter et récolter le carré final de cette saison 2021/22. Au rendez-vous désormais : les Warriors, en finale de conférence.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le Terrible Crackage de Chris Paul et Devin Booker. Les deux leaders des Soleils ont évalué leur match dans les grandes largeurs. Étouffés par la bonne défense des Mavericks ? Submergé par la pression et l’enjeu ? Simplement dans un (très) mauvais soir ? À chaud, les explications sont difficiles à donner, tant que leur craquage nous laisse bouche bée. Pour le premier match 7 de la course, Booker a terminé avec 11 points et 3/14 aux tirs. Quant à Paul (10 points, à 4/8 aux tirs), cela laissait les 50 fois de sa carrière qui perdait une série, alors que l’équipe menait 2-0. Et c’est un (triste) record NBA…

Le shoot extérieur, l’arme de destruction massive des Mavericks. Les hommes de Jason Kidd ont signé un incroyable 19/39 derrière l’arc, qui a désintégré les schémas défensifs des Suns et de Monty Williams. Quand les Mavs sont autant adroits à 3-pts, ils n’ont pratiquement pas d’équivalent dans la liga, en attaque. En finale de conférence, face à des Warriors également bien armés dans cet exercice, ça devrait faire des étincelles…

TOPS / FLOPS

Luka Doncic. Le Slovène n’a passé « que » 30 minutes sur le parquet, mais il n’a pas chômé : 35 points (à 12/19 aux tirs), dont 27 dans la seule première mi-temps, avec 10 rebonds, 4 passes et 2 interceptions ! Sur un âge durant toute la première période, il a presque plié la rencontre dès mi-temps. Dans cette série intense, notamment par ses altercations avec Devin Booker, il a finalement eu le dernier mot, avec la manière. Pour le prodige des Mavs, ce match a laissé un « classique » de sa carrière en playoffs. Le type de performance qui restait longtemps dans les mémoires…

Spencer Dinwiddie. Un match parfait pour l’arrière texan en sortie de banc, puisqu’il a inscrit 30 points, à 11/15 aux tirs (dont 5/7 à 3-pts). Comme Luka Doncic, il a fait l’essentiel de ses dommages en premier mi-temps, avec notamment un très gros coup de chaud lors du second quart-temps. Notez que Doncic et Lui ont été les premiers coéquipiers après que Kobe Bryant et Shaquille O’Neal, en 2002, aient inscrit plus de 30 points dans un match 7.

⛔️ Les soleils. Malgré l’avantage du terrain, les hommes de Monty Williams ont coulé et ils voient leur immense saison prendre fin de la plus brutale des manières. Surpris d’entrée par l’agressivité et l’adresse des Mavericks, ils n’ont pas réussi à répondre et ils ont rapidement perdu le fil. À l’image de leurs leaders, en défaite en attaque, Phoenix n’a rien réussi : 33/87 aux tirs, dont 12/34 à 3-pts. Vous avez terminé la NBA en 2021, la franchise de l’Arizona a entamé la deuxième tournée en 2022, après une campagne de playoff clairement moins réussie qui fait déjà un an.

LA SUITE

les vacances pourphénix, la finale de la conférence pour Dallas (dès mercredi soir, contre Golden State).

du soleil / 90 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
J. Crowder 27 2/9 1/6 0/0 0 4 4 0 0 une deux 0 -37 5 une
Ponts M 33 3/11 0/3 0/0 0 deux deux une une 0 0 0 -40 6 une
D.Ayton 17 2/5 0/0 1/4 une 3 4 deux 3 une deux 0 -23 5 4
C.Paul 31 4/8 1/3 1/2 0 une une 4 3 une 0 0 -39 dix Onze
D-Booker 37 3/14 0/4 5/6 une deux 3 deux 3 une 4 0 -41 Onze une
I.Wainright 5 4/5 2/2 0/0 deux deux 4 0 0 0 0 une +11 dix 14
T.Craig 4 1/3 0/1 0/0 une deux 3 0 0 0 une 0 -deux deux deux
C.Johnson vingt 3/6 2/4 4/4 deux 3 5 deux 3 0 0 0 -quinze 12 16
J.McGee 16 3/7 0/1 0/0 4 deux 6 une 0 une 0 une +7 6 Onze
B. Biyombo 12 0/0 0/0 1/2 deux 0 deux deux deux une 0 une -dix une 6
E. Payton 5 1/2 0/0 0/0 0 0 0 deux 0 0 0 0 +11 deux 3
C. Payne 13 2/7 1/3 0/0 deux deux 4 3 deux 0 deux 0 +8 5 5
Un jour férié 5 2/5 23 0/0 0 0 0 une 0 deux 0 une +11 6 7
L. Shamet 14 3/5 3/4 0/0 0 une une deux une 0 une 0 -6 9 9
Total 33/87 12/34 12/18 quinze 24 39 22 18 8 12 4 90
Non-conformistes / 123 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
D. Finney-Smith 30 1/4 1/3 2/2 0 5 5 4 4 deux une 0 +37 5 12
R. Bullock 32 1/4 1/4 2/2 0 3 3 0 deux une deux 0 +44 5 4
D. Powell vingt 3/3 0/0 0/0 une 4 5 0 deux 0 deux une +24 6 dix
J. Brunson 30 11/19 2/4 0/0 3 3 6 deux deux une 0 0 +22 24 25
L.Doncic 30 12/19 6/11 5/5 une 9 dix 4 3 deux deux 0 +37 35 42
M. Kléber vingt-et-un 1/1 1/1 0/0 une 3 4 0 une 0 0 3 +20 3 dix
D.Bertans 14 0/3 0/3 0/0 0 deux deux une 0 0 0 une +3 0 une
S. Marron 4 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 une 0 0 -Onze 0 0
M.Chriss 7 1/3 1/2 0/0 0 0 0 0 une 0 0 0 -Onze 3 une
B. Marjanović 3 1/2 0/0 0/0 0 0 0 0 0 une une 0 -12 deux une
T. Burke 5 2/2 0/0 0/0 0 une une 0 une 0 0 0 -Onze 4 5
S.Dinwiddie 25 11/15 5/7 3/3 0 3 3 deux 0 une 0 une +29 30 33
F. Ntilikina 13 1/4 1/3 0/0 0 4 4 une une 0 3 0 +5 3 deux
J.Green 5 1/1 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -Onze 3 3
Total 46/81 19/39 12/12 6 37 43 14 17 9 Onze 6 123

Leave a Comment