Quinté+ : Santorin pour les touristes et Santurin pour la victoire dans le Quinté+ du mardi 17 mai à Saint-Cloud

Les partants du Quinté+ de ce mardi 17 mai 2022.

R1 C1

L’ILE-DE-FRANCE HANDICAPMARDI 17 MAI
SAINT-CLOUD – 2100 METRESDEPART : 13h50

Non. CHEVAL CORDE JOCKEY POÏDES ENTRAINEUR VALEURS GAIN
une SANTURIN 7 M. FORÊT 60.0kg MME C. BOCSKAI 37,0 44 962 €
deux ILOT SECRET 3 F.VERON 59.5kg M.BRASME (S) 36,5 60 980 €
3 COMBAT DE LETTYT 16 M. BARZALONE 59.5kg S.CERULIS 36,5 102 118 €
4 RUE DES IRLANDAIS 13 O. PESLIER 59.5kg HA.ÉCRAN 36,5 405 €20
5 BARATIN 8 T.BACHELOT 59.5kg S.WATTEL (S) 36,5 94 854 €
6 GIPSY JET SEPT 5 C. SOUMILLON 59.0kg C.ESCUDER 36,0 111 690 €
7 LE CHARMEUR deux S. PASQUIER 59.0kg M. DELZANGLES 36,0 26 985 €
8 SALDURO 9 I.MENDIZABAL 59.0kg H. BLUME 36,0 14 260 €
9 LA MANIFICE Onze C.DÉMUR 58,5 kg D.SMAGA 35,5 241 060 €
dix ROI IDÉAL 14 E.HARDOUIN 58.0kg V. LUKA 35,0 45050€
Onze NAISHAN quinze A.LEMAITRE 57,5 kg G. ALIMPINISIS 34,5 149 659 €
12 REMPLIR dix G. BENOIST 56,5 kg MLLE AS. CROMBEZ 33,5 134 071 €
13 ÉTOILE DU GOLF 6 H. BESNIER 56,5 kg S.CERULIS 33,5 15 450 €
14 Bourdain 4 M. GUYON 56.0kg P&J.BRANDT (S) 33,0 52 190 €
quinze EN OU une L. BOISSEAU 55.0kg TÊTE LIBRE (S) 32,0 21 500 €
16 bien bien 12 H. BOUTIN 54,5 kg M. BOUTIN (S) 31,5 113 090 €

Les forces en présence

Prometteur dans sa prime jeunesse, SANTURIN (1) ensuite avec un long passage à vide. Sa rentrée le montre sur la bonne voie et il débute dans les handicaps à une valeur assez intéressante. Dès lors, il peut transformer son coup d’essai à ce niveau en coup de maître. ILOT SECRET (2) semble avoir franchi un cap ces dernières semaines. Bien content dans les stalles de départ, il ralliera logiquement de nombreux suffrages. LE CHARMEUR (7) monte en puissance après une longue absence et retrouve les gros handicaps à une valeur très attractive. Associé à Stéphane Pasquier qui plus est, il a beaucoup d’atouts dans son jeu. LETTYT FIGHT (3), qui a mieux couru que ne l’indique le classement brut en dernier lieu, RUE DES IRLANDAIS (4), extrêmement malchanceuse en dernier lieu, et GIPSY JET SEPT (6), à qui l’on ne peut pas reprocher grand-chose, sont autant de possibilités pour les lieux. Incontournable in pareille société, EL MANIFICO (9) ne peut être oublié à l’heure du choix, au même titre qu’EN OR (15), dont l’ultime performance est encourageante.

Le Prono de Guillaume Luyckx

une deux 7 3 4 6 9 quinze

SANTURIN

ILOT SECRET

LE CHARMEUR

COMBAT DE LETTYT

RUE DES IRLANDAIS

GIPSY JET SEPT

LA MANIFICE

EN OU

Les partants en détail et l’avis des pros

une – SANTURIN

Encore tout «nouveau» à l’âge de 5 ans, avec le Sommerabend effectue ici ses débuts dans les handicaps. Il possède quelques lignes intéressantes et sa rentrée s’est avérée très encouragée. C’est une révélation possible à ce niveau.

Mickaël Forest, jockey :

« Santurin (1) a effectué une rentrée plus que satisfaisante dans un bon lot. Il nous a rassurés après sa précédente saison en demi-teinte. Il avait montré de grosses capacités dans sa jeunesse et devrait, à mon sens, être compétitif en 37 de valeur. Le parcours lui parfaitement et il s’adapte aux différents terrains, à moins qu’il ne pleuve énormément le jour J. »

deux – ILOT SECRET

Titulaire de cinq places en huit essais dans les Quinté+, cet attentiste intervient ce rendez-vous en pleine possession de ses moyens. Bien placé dans les stalles et très à l’aise en bon terrain, il ne devrait pas décevoir ses supporters.

Mathieu Brasme, entraîneur :

« Ilot Secret (2) à l’air en très bel état. Il vient de réprimande du moral en s’imposant plaisamment en province. La ligne était bonne l’autre jour et je le croise encore compétitif malgré la pénalisation. Il apprécie Saint-Cloud et je serais déçu de ne pas le voir poursuivre sa belle série, surtout si le terrain reste bon. »

3 – COMBAT DE LETTYT

Absent entre le 23 décembre et le 7 avril, le lauréat de Quinté+ n’a pas démérité lors de ses deux parcours de remise en jambes. Délesté d’un kilo depuis son ultime prestation, il devra cependant composer avec la corde 16. Pour une place.

Stéphane Cerulis, entraîneur :

« Lettyt Fight (3) n’a pas si mal couru que cela l’autre jour, j’ai gaspillé un parcours peu évident. Le numéro dans les stalles ne me dérange pas plus que cela, car nous allons le faire attendre. J’espère qu’il pourra s’emparer d’une allocation. »

4 – RUE DES IRLANDAIS

Auteur d’une somptueuse fin de course dans l’événement du 2 avril, ici même, cet élève d’Henri-Alex Pantall a ensuite joué de malchance dans le Prix de la Comédie Française. A l’issue d’un parcours limpide, elle peut mettre tout le monde d’accord.

Henri-Alex Pantall, entraîneur :

« La rue des Irelandis (4) est en bon état et rendue à un parc sur lequel elle a déjà bien fait. Elle aurait probablement préféré un terrain un peu plus souple, mais nous ferions avec. »

5 – BARATIN

Ce jolis gris vient de réprimande du moral à Senonnes, dans une modeste course à conditions. Sa situation s’est considérablement améliorée, mais il aurait préféré une distance plus longue et un terrain très souple. Du pour et du contre.

Stéphane Wattel, entraîneur :

« Baratin (5) a repris du moral en s’imposant facilement en province. Je raccourcis la distance car je pensais que cela peut être payant. Sa valeur est cohérente et il peut dès lors refaire parler de lui dans cette catégorie. »

6 – GIPSY JET SEPT

Entraîné dans le Sud-Est par Christophe Escuder, pendant plus de 6 ans, il a prédit l’une des trois belles régularités. Sa forme est sûre et il bénéficiera de l’appui de Christophe Soumillon. Bien situé dans les stalles de surcroît, il mérite un certain crédit.

Christophe Escuder, entraîneur :

« Gipsy Jet Sept (6) est en super forme. Il a passé un cap depuis cet hiver. C’est un cheval assez facile qui peut aller de l’avant. Il a déjà gagné à ce niveau par le passé. De retour à un poids qui le rend compétitif, il a tout pour faire l’arrivée. »

7 – LE CHARMEUR

Absent des programmes pendant près d’un an, ce pensionnaire de Mikel Delzangles retrouve peu à peu toutes ses sensations. Il retrouve les handicaps à une valeur intéressante et a engendré un bon méro de corde. Associé à « Monsieur Quinté+ », il s’annonce dangereux.

Mikel Delzangles, entraîneur :

« Le Charmeur (7) reste sur deux très bons parcours dans des terrains différents, ce qui est un bon point. Ce sera le premier Quinté+, plus sur la base de leurs performances, le semble capable d’emblème sage. »

8 – SALDURO

Lors de ses deux premières tentatives dans les Quinté+, ce fils de Rip Van Winkle a fait illusion pour les places avant de craquer dans les 150 derniers mètres. Donnez-leur un kilo, il peut se rapprocher de la combinaison gagnante. Au bord des pistes.

L’avis du journaliste :

« Salduro (8) manque de tranchant après les débuts de l’année et devra afficher quelques progrès pour espérer terminer à l’arrivée. Affaire d’impression. »

9 – LA MANIFICE

Après une pause, ce hongre monte en puissance, comme en atteste sa belle fin de course dans le Quinté+ du 21 avril. Il a cassé le genre du tournoi, il ne voulait absolument pas envoyer ses adversaires du jour. Théorie du beau hasard.

Cristian Demuro, jockey :

« Le Manifico (9) est un « vieux serviteur » qui reste régulier au niveau. Il ne faut simplement pas le mettre dans le rouge dans les premiers mètres. Ensuite, il sait finir ses cours. Si tout se passe bien, il devrait contester l’arrivée. »

dix – ROI IDÉAL

Très plaisant en fin d’année dernière, sur le sable deauvillais, cet écouteur a été incapable d’accélérer le jour de sa rentrée. Il a déjà réussi sur le gazon clodoaldien, mais doit surtout rassurer. Mieux vaut se contenter de le regarder courir.

Vaclav Luka, entraîneur :

« Je tente l’aventure sur le gazon et une distance un peu plus longue avec Ideal King (10). Je vais vous dire, je ne m’occupe pas de cette partie, si ce n’est pas bon, ça donne un contexte qui n’est pas forcément idéal pour vous. »

Onze – NAISHAN

Après une belle série de places à ce niveau, ce fils de Pivotal a déçu lors de ses deux dernières sorties. Ils sont mentors le munit d’œillères cette fois, mais il a produit de la corde 15. Retenez-le ou non c’est une affaire d’impression.

Georgios Alimpinisis, entraîneur :

« Naishan (11) n’a pas fait sa course dernièrement. Je pense qu’il y a un partenaire, mais les analyses menées pour la suite sont concluantes. De plus, ils sont jockey du matin, qui le monte tous les jours, le trouve toujours en bel état. Je vais tenter de le munir d’œillères pour voir si sa dernière contre-performance était une question de mauvais vouloir. J’en attends une rééducation. »

12 – REMPLIR

Plus connu sur le sable, ce hongre de 9 ans vient toutefois de bien pour le gazon de ParisLongchamp, dans un handicap moins huppé. A ce niveau, force est de vérifier qu’il est barré par plus de rivaux. En fin de combinaison.

Anne-Sophie Crombez, entraîneure :

« La récente quatrième place de Replenish (12) m’a transformée rassurée. Il a besoin de fraîcheur à son âge pour pouvoir performer. La chaleur n’est pas demandée un bon point le concernant. Il a fourni d’un bon numéro de corde pour ses aptitudes. Si le terrain reste bon, j’attendrai que ça marche bien. Une place en bout de combinaison semble dans ses cordes. »

13 – ÉTOILE DU GOLF

Régulier depuis le début de sa carrière, sans réussir à gagner, ce fils d’Elusive City ne doit évidemment pas être jugé sur sa dernière course. Néanmoins, il s’attaque à plus forte partie et pourrait s’avérer un peu tendre face à des chevaux aussi aguerris.

Stéphane Cérulis, entraîneur :

« Golfing Star (13) s’est montré irréprochable jusqu’à sa dernière sortie, au cours de laquelle son jockey l’a arrêté en soupçonnant une fracture. Enfin, ça se passe bien. J’aurais préféré le voir en haut de tableau du handicap inférieur, mais il est tout de même capable de prendre une place, même si la distance peut s’avérer être le bout du monde pour lui. »

14 – Bourdain

Passé par les courses à réclamer, ce bon finisseur a réussi son retour dans les handicaps sur l’hippodrome de Châteaubriant (2e). Il apprécie le bon terrain et sera associé à l’Euphorique Maxime Guyon. Dès lors, n’est pas hors d’affaire.

Joakim Brandt, entraîneur :

« Bourdain (14) vient de bien courir, tout en se montrant brillant, et a été battu de peu. Il semble assez compétitif à sa valeur. Il se monte derrière les leaders et aborde ce rendez-vous en pleine forme. Le parcours lui conviendra, tout comme le bon terrain, en espérant qu’il ne pleuvra plus. »

quinze – EN OU

Pris en note le jour de sa rentrée, le représentant de Freddy Head a confirmé sa montée en puissance dans l’événement du 18 avril (4e). Il est raccourci, mais déjà réussi sur ce genre de distance. Il convient de vous garder au bon rang.

Freddy Head, entraîneur :

« In Or (15) a fourni une bonne valeur l’autre jour, sur ce tracé, mais sur un terrain un peu collant, ce qui n’est pas idéal pour ses aptitudes. De plus, il avait été quelque chose de peu contrarié à l’entrée de la ligne droite. Avec une distance de 2 100 mètres, il y a un petit court pour lui, et j’attends un parcours rythmé. Si vous êtes marié, je suis capable de terminer les cinq premiers. »

16 – bien bien

J’ai confirmé sur l’hippodrome de Saint-Cloud, que j’ai expérimenté l’outre prouvé sa compétitivité dans les gros handicaps. Il est indifférent à l’état du terrain et aborde ce rendez-vous en pleine forme. Une possibilité parmi d’autres.

L’avis du Reporter :

« Présenté par Mathieu Boutin, Bene Bene (16) affectionne Saint-Cloud, un hippodrome sur lequel il compte de nombreuses bonnes performances. Compétitif dans les Quinté+, il fait partie de nombreuses possibilités. »

Les faveurs de la presse

SYNTHÈSE 7 – 4 – 2 – 9 – 3 – 6 – 14 – 5

Les statistiques du jour

Le 3 minutes plus tôt

venir …

A lire également sur le même sujet :

Leave a Comment