Stade Toulousain : quelles leçons faut-il tirer après l’élimination en demi-finale de la Coupe d’Europe ?

l’essentiel
La marche était trop haute pour éliminer une troisième province irlandaise. Mais les Toulousains n’ont cependant pas perdu leur temps.

L’exceptionnel est par définition une exception. Il allait de soi que conserver son titre de champion d’Europe confinerait tout autant à l’exploit que d’avoir réalisé le double de la dernière saison. Rappelons qu’il s’est écoulé dix ans entre la quatrième et la cinquième étoile. Plus sur la durée, avec une quatrième demi-finale européenne consécutive, Toulouse est dans le vrai. Il faudra cependant rappeler ce sentiment d’impuissance. Surtout quand il s’agit de la deuxième fois à ce stade de la compétition face au même adversaire et surtout quand on a plutôt l’habitude d’une situation inversée.

A lire aussi :
Stade Toulousain : et maintenant, quelle fin de saison après l’élimination en Coupe d’Europe ?

À la fin, nous nous sommes convenus sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un échec en lettres majuscules. Surtout face à une telle équipe dont tout le monde dans le camp toulousain a reconnu la supériorité. Rien ne semble pouvoir arrêter une telle machine qu’à pourtant subi deux coups du sort en début de rencontre avec le contre de Dupont et la sortie sur blessure du pilier droit Furlong.

Désormais, la question est de savoir quelles leçons tirer et comment faire mieux, sachant que la concurrence évolue avec l’arrivée de trois franchises sud-africaines ?

A lire aussi :
ANALYSER. Coupe d’Europe : déferlantes bleues ! Ce paramètre que le Stade Toulousain n’a pas su maîtriser face au Leinster

Un Top 14 énergique

Mais tout ne dépend pas que du club toulousain. Rappelons que le Top 14, très homogène, et bourré de doublons, est plutôt un handicap quand, dans son championnat, le Leinster peut faire tourner à sa guise, suivant le calendrier de la Coupe d’Europe ou de l’équipe nationale d’ Irlande Le Top 14 est énergique. Plus encore cette saison avec la vague de Covid qu’un conduit à des matchs rapportés pendant les dates libres, limitant le temps de repos des internationaux mais également des autres qu’ont tenu la baraque pendant le Tournoi.

A lire aussi :
Leinster – Stade Toulousain : James Lowe n’est pas un ailier comme les autres ! On vous décrypte sept curiosités autour de la demi-finale

C’est ainsi mais cela va mieux en le disant : les équipes irlandaises partent avec un avantage avant chaque Coupe d’Europe. Alors, certes, les deux équipes comptaient dans leur effectif un nombre presque égal d’internationaux et certes les Bleus avaient battu les Verts lors du dernier Tournoi. Plus de rappels que le XV de France connut des sueurs froides en fin de match et attendons le prochain Tournoi et un déplacement à l’Aviva Stadium…

A lire aussi :
VIDÉO. Coupe d’Europe : pour l’élimination du Stade Toulousain en demi-finale c’était inexorable

Ensuite, il est pratique de fixer un calendrier pour les phases finales et il est facile d’obtenir une meilleure classe sur la question de la première phase. La qualification en fond de classe du Stade lui a proposé des finales sous la forme de cols hors catégories avec à chaque fois une qualification à arracher à l’extérieur. Le Stade a laissé beaucoup de jus dans le huitième aller-retour face à l’Ulster. Il en a laissé encore plus en quarts de finale face au Munster avec notamment cette prolongation qu’a pesé dans les jambes en demi-finale.

A lire aussi :
VIDÉO. Coupe d’Europe : Le Stade Toulousain importé pour le tournoi du Leinster ! Revivez le match en vidéo

Certes, le champion en match perdu pour un forfait contre Cardiff a peut-être surtout perdu des places au classement en perdant aux Wasps…

A lire aussi :
ENTREVUE. Ugo Mola : “Cela nous met face à notre réalité” assène le manager du Stade Toulousain après l’élimination en demi-finale de la Coupe d’Europe

Avant toute analyse purement tactique, ce sont les premières leçons qu’il est possible de tirer. In sachant que, même s’il a perdu ce match, le Stade n’a surement pas perdu son temps…

A lire aussi :
RÉACTIONS. Antoine Dupont : “On a pris une leçon de pragmatisme” avoue le demi de mêlée après l’élimination du Stade Toulousain au Leinster (40-17)

Leave a Comment