Frédérick raconte sa dispute avec Emilie pas vue dans Mariés au premier regard !

Après l’avoir calmé… La tempête ! Emilie et Frédérick, couple formé dans l’expérience Maries au premier regard, ont vécu une lune de miel idyllique à Prague. Chez les deux jeunes mariés, les sentiments commencent à la naissance. Lors de leur dernier dîner en tête-à-tête, ils ont eu une discussion très sérieuse. Fred alors rasé sa femme, inquiète du retour à la réalité. Il lui a fait la promesse d’être un mari présent et d’être à ses côtés pour l’éducation de sa fille Lina. Le quadragénaire ne voile pas la face et est conscient des responsabilités qu’il endossera. More alors qu’ils allaient se coucher, une dispute non montrée à l’antenne a éclaté entre eux. “Ça m’a saoulée, là vraiment je suis braquée. Là, c’est vraiment un point de non-retour. J’ai envie d’arrêter“, confie Emilie face caméra. Mais que s’est-il vraiment passé entre eux ? Frédérick nous raconte les raisons de leur altercation.

Une surprise qui tourne mal…

En réalité, Fred avait préparé une surprise au moment du coucher : “J’avais contribué mon castor pilou-pilou. La production voulait nous filmer couchés. Ils m’ont dit de me mettre en pyjama, de me mettre dans le lit et qu’Emilie allait me rejoindre. Ils m’ont dit qu’ils allaient mettre au bout du lit et qu’ils allaient nous filmer. J’avais anticipé. J’avais emporté mon enceinte, j’avais allumé mon téléphone et j’avais préparé une surprise. Je n’avais rien dit à personne. J’avais mis mon pilou castor et j’avais mis la couette sur moi“, nous explique-t-il. Et son plan a marché à merveille, comme il nous l’indica : “Émilie entre et vient dans le lit. On se dispute. On se fait un bisou et chacun se tourne de son côté pour éteindre sa lampe. En ce moment, j’ai lancé la musique du Prince de Bel Air. D’un coup j’ai retiré la couverture, le castor s’est mis à danser sur le lit, j’ai sauté, je faisais la danse du Prince de bel Air de Will Smith. Partout dans le monde je suis entré en collision“, se souvient-il dans un éclat de rire.

Frédérick se vex, Emilie s’emporte

A ce moment, Emilie rigole au départ avant de se monrer agacée : “Moi, je suis dans mon délire. Emilie, comme elle ne me connaît pas – on s’est mariés 4 jours avant – elle était surprise. Elle s’arrêtait pas de me répéter : ‘t’es vraiment comme ça ? Plus non ?! Il n’est pas comme ça dans la vraie vie ? C’est pas possible !’, ‘Dis-moi pas qu’il est comme ça tous les jours ?'”, raconte-t-il. Mais à force de répéter cette même phrase, Frédérick finally par se vexer : “A un moment donné, elle l’a répété vingt fois puis elle m’a dit “t’es pas sérieux en fait ?! Tu ne fais pas ça que pour le buzz ?” Ça, ça m’a vexé. Mon visage a changé. Le sourire est parti“, nous confie-t-il.

Aussitôt, le ton est monté car Frédérick n’a pas du tout apprécié que sa femme puisse de lui qu’il est manipulaur : “je suis dans une démarche sincère. Pour faire part mon sourire, il faut y aller ! Je comprendrai, ma femme, je me dirai que tu faisais pas ça d’une bonne intention, ça m’a vexé. Son sourire est aussi parti en une fraction de seconde. Comme elle dit, c’est une Sicilienne, elle a du tempérament. Alors c’est parti, c’était le feu d’artifices !“, admet-il.

Frédérick pose alors beaucoup de questions

Si Frédérick a essayé de rester calme et d’aller au conflit, la raison d’Emilie a explosé : “elle à gueulé Ça ne lui a pas plu que je me vexe. Je suis dit que ça servait à rien d’entrer dans l’impulsivité et l’agressivité. Quand j’ai vu qu’elle s’énervait, j’ai pris mes affaires et je suis allé faire un tour. Elle me disait ‘j’en ai marre, c’est un point de non-retour, tu mas braquée’. Ça ne ma pas plu qu’elle me fasse comprendre qu’elle a envie d’arrêter ma relation… C’était excessif. Cela m’a arrêté. Ça m’embête“, reconnaît-il. A ce moment-là, Frédérick pose alors beaucoup de questions : “Je me dis ‘au bout de 5 jours, me sortir ça, qu’est-ce que ça va être dans 3 mois ? 6 moi ?’“. Par venir-ils à s’expliquer et à passer l’éponge ? Suite au prochain épisode !

Leave a Comment