Un escape game à Paris pour attirer les touristes parisiens en Eure-et-Loir

L’histoire commence dans une ville sombre, longée dans le brouillard et la pollution, dont les habitants ont un rythme de vie effréné. Le professeur Tourneloir ne devait y être que de passage, malheureusement, sa machine à voyager ne fonctionnait plus. Coincé dans cet environnement oppressant, maussade et bruyant, il n’a qu’une hâte, se mettre au vert en Eure-et-Loir. Par chance, il peut compter sur l’aide précieuse d’habitants qui vont tout faire pour faire fonctionner sa machine et embarquer, avec lui, dans un voyage à l’ouest de l’Île-de-France, où tout est plus calme , reposant et où il fait bon vivre.

Eure-et-Loir Tourisme sorte sont guide touristique d’escapades

Si cette histoire n’est pas un jeu de fiction, j’ai installé mon escape game au Poinçon, un restaurant du XIVe arrondissement de Paris, il va bien inspirer les habitants de la capitale à venir découvrir l’Eure-et-Loir. Pour de vrai.

Une opération inédite

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d’activités dans votre région.

NL {“path”:”mini-inscription”,”id”:”ER_Loisirs”,”accessCode”:”14130855″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”7|10|12|13|84|191″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4130855″,”idArticlesList”:”4130855 “,”idDepartement”:”247″,”idZone”:”15257″,”motsCles”:”7|10|12|13|84|191″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute |article|article2|article3″,”site”:”ER”,”sousDomaine”:”www”,”urlTitle”:”un-escape-game-a-paris-pour-attirer-les-touristes-parisiens-fr -l-eure-et-loir”}

Ce voyage éphémère dans notre département, après Paris, intitulé “Escape-toi de Paris”, a été imaginé par l’équipe d’Eure-et-Loir Tourisme, avec le soutien du conseil départemental, dans le cadre de leur campagne touristique ” Que ça ralentisse en Eure-et-Loir ».

« Cela fait deux ans que l’on travaille sur ce projet. C’est une opération non éditée que nous avons mis en place pour faire découvrir notre beau département aux Parisiens, leur montrer qu’il y a plein de choses à faire en Eure-et-Loir et développer le tourisme. Si les Parisiens ne sont pas en Eure-et-Loir, alors l’Eure-et-Loir vient à eux ! »

Carole Rossi (responsable de la communication et du développement des territoires chez Eure-et-Loir Tourisme)

Pour aller chercher les Parisiens, il a fallu mettre les petits plats dans les grands. « Là-dessus, il est dit qu’installer un stand sur un marché et distribuer des flyers n’était pas intéressant et que cela aurait très peu de résultats. Face à la reprise de l’activité touristique suite à la crise sanitaire, il serait innovant de car beaucoup d’autres territoires vont monter au créneau pour séduire la clientèle parisienne et la concurrence sera rude. On a tenté de captiver les Parisiens et pour nous, c’est une réussite », se félicite Carole Rossi.

Pendant une petite semaine, du 11 au 14 mai, « la clientèle branchée » du Poinçon à mi pied en Eure-et-Loir. « Nos cibles, ce sont vraiment les jeunes cadres, les jeunes urbains et les jeunes couples ou parents. Ce restaurant correspond parfaitement à ce qu’on cherchait. »

Voyages et bilan carbone : bientôt des restrictions sur les escapades en avion ?

Au départ, l’opération devait se dérouler à la gare Montparnasse. Là où les Parisiens peuvent monter dans le transilien N direction Dreux, ou sauter dans un train avec pour terminus Chartres ou Nogent-le-Rotrou. « On s’est dit que cela allait être compliqué dans le sens où les gens que fréquentent la gare n’auront pas nécessairement le temps de s’arrêter pour faire l’escape game. Dans un bar ou un restaurant, l’avantage, c’est que les clients viennent s’arrêter et passer un bon moment, ils ont le temps. »

Les équipes d’Eure-et-Loir Tourisme et du conseil départemental sont à l’origine de cette opération.

Une opération de communication bien ficelée, partagée sur le site internet trois J’ai visité « Sortir à Paris », et qui a séduit. « Nous avons eu des personnes fans d’escape game, que sont des lieux spécialement pour découvrir le jeu, des curieux que buvaient simplement un verre et que se laissent tenter et des touristes en visitant Paris. La plupart ne connaissaient pas le département ou ne savaient pas où il se trouvait », développe Suzanne Saquer, chargée de marketing et des relations presse à Eure-et-Loir Tourisme.

Un jeu qui met en lumière les différents territoires du département

L’escape game “Escape-toi de Paris”, situé au stade du restaurant qui prenait place dans l’ancienne gare de Montrouge-Ceinture, découvert sur la ligne chemin de fer de la petite ceinture parisienne, a été retrouvé dans l’appartement historiquement réservé au chef de gare. Par groupe de six, les joueurs pénètrent dans une petite pièce sombre.

Cinq territoires de l’Eure-et-Loir apparaissent sous forme de portes, menant à cinq espaces-temps : les moulins de Beauce, le château de Maintenon, la capitainerie de Bonneval, la cathédrale de Chartres et la vallée du Perche. « Pour réussir à réparer la machine et ainsi rejoindre l’Eure-et-Loir, il faut trouver les quatre clés cachées dans le décor en résolvant des énigmes. » La découverte de ces éléments ouvre un passage derrière la porte de la cathédrale de Chartres. Ici, une reproduction de vitrail transporte les participants à la nef du plus grand représentant du patrimoine eurélien. « C’est l’entreprise Escape Time, basée à Tours (Indre-et-Loire), qui a créé notre jeu, c’est très ludique, c’est léger, c’est vraiment ce qu’on voulait », précise Carol Rossi.

Connaissez-vous l’échange de maisons en Eure-et-Loir, “un tourisme plus prêté, amené à se développer” ?

Leur sortie, Suzanne Saquer accueille les participants dans une petite salle de discussion, auteur des chips Belsia, de la bière l’Eurélienne, des tapenades et rillettes du département : « On leur present notre guide touristique « Let it slow in Eure-et-Loir », on leur parle des activités à faire sur notre territoire, on se vend quoi ! », plaisante la jeune femme. “Sur un essai surtout de créer une proximité entre eux et l’Eure-et-Loir”, a ajouté Carole Rossi.

« L’opération a vraiment pour but de montrer aux gens qu’à notre rencontre que la campagne bucolique n’est qu’à une heure de chez eux. »

Carole Rossi (responsable de la communication et du développement des territoires chez Eure-et-Loir Tourisme)

En mettant en avant le calme de l’Eure-et-Loir, ses monuments, ses forêts, ses pistes cyclables et ses pièces d’eau, le département promet « la simplicité, l’authenticité, la nature et leurs bienfaits. On dit aux Parisiens, regardez tout ce qu’il y a chez nous, et comme vous vous and feel good».

« Miser sur la simplicité, l’authenticité et les bienfaits de la nature »

Le conseil départemental a investi 100 000 € pour cette opération de communication qui n’a pas profité de nouveaux bénéfices sur l’ensemble du territoire. « C’est la première fois qu’une opération commune à tous est créée sur le département. Ce ne sont pas les offices de tourisme qui communiquent chacun dans leur coin, mais c’est tout ensemble et pour tout, que les équipes ont monté ce projet », développé avec l’engagement de Christelle Minard, vice-présidente du conseil départemental et présidente de Eure-et-Loir Tourisme.

Relancer l’économie touristique

Un nouveau souffle qui pourrait faire du bien aux restaurateurs, hôteliers, propriétaires de gîtes ou gérants de musées. A l’image de François Fillon, président de l’Écomusée des Vignerons et artisans drouais et de l’association Flora Gallica, à Dreux, venu tester l’escape game : « Ça me fait plaisir de voir une opération comme celle-ci , je me dis que cela ne peut que nous aider, nous qui avons failli fermer définitivement pendant le confinement, faute de moyens, et qui peinons toujours à attirer des visitaurs. »

Cumulé, l’opération « Escape-toi de Paris » représente trois mois de travail. « C’est un investissement à tous les niveaux, mais on sait que grâce à ça, l’Eure-et-Loir saura tirer son épingle du jeu et, qui sait, peut-être, dès cet été, les Parisiens feront le chemin inverse pour se rendre à leur tour, sur nos terres. »

“Laissez-le ralentir”, soit, en français, prendre le temps de vivre. Voilà sur quoi l’Eure-et-Loir a décidé de miser pour dynamiser son territoire et attirer de nouveaux touristes. Un poste important, pour les équipes d’Eure-et-Loir Tourisme : « Chez nous, nous avons tout en n’ayant rien. Nous n’avons ni la mer ni la montagne et pas les châteaux de la Loire. Pourtant, il y a tout en Eure-et-Loir pour venir se promener, bénéficier de la nature et du patrimoine autour de multiples activités », affirme Carole Rossi. Avec « Let it slow », elle devient une marque déposée en décembre 2021, l’Eure-et-Loir un nouveau slogan et trouve « fin » sa place. « Il nous fallait créer cette identité que nous manquait pour obtenir de la notoriété, délimiter des autres territoires, et mettre en lumière nos départementales. » Cette stratégie repose sur le tourisme de proximité et est surtout à destination des habitants de l’Île-de-France.

Floremie Blanc

.

Leave a Comment