Pogba très incertain, de gros doutes sur Giroud, un groupe (un peu) élargi… Les dernières tendances de la liste de Deschamps

INFOS FIGARO – Didier Deschamps dévoilera ce jeudi son groupe de joueurs pour les quatre rencontres de juin en Ligue des Nations.

Après quatre matches en onze jours (Danemark, Croatie, Autriche et à nouvelle la Croatie) et un titre défendu en Ligue des Nations, le programme des Bleus au mois de juin s’annonce relativement dense. Didier Deschamps dit connaître cette personne et compte sur cette séquence, que la plupart de ses joueurs ont fait leurs débuts le 28 mai à Clairefontaine, pour animer la flamme en vue de la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre). Ce jeudi à 14 heures au siège de la FFF, le sélectionneur devrait, selon nos informations, annoncer un groupe élargi à 24 ou 25 éléments, contre 23 habituellement, pour se prémunir de n’importe quelle méforme ou forfait pour des éléments aux corps utilisés après une saison XXL. Pour le reste, quid de la composition de son groupe à six mois du Mondial ?

Didier Deschamps au côté de Guy Stephan et Franck Raviot PASCAL ROSSIGNOL / PANORAMIQUE

La question qui brûle toutes les lèvres sera rapidement évoquée. Olivier Giroud sera-t-il dans le groupe France ? Le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la sélection (48 buts), convoqué lors du dernier rassemblement en raison de la blessure de Karim Benzema et auteur de deux buts en mars lors des succès face à la Côte d’Ivoire (2-1 ) et l’Afrique du Sud (5-0), ne devrait pas être de la partie.

Pas de Giroud pour laisser le trio Griezmann-Mbappé-Benzema évaluer en toute sérénité ?

Dans son esprit, Didier Deschamps ne garderait pas se retrouver dans la même situation qu’à l’Euro avec Giroud sur le banc derrière le trio Benzema-Mbappé-Griezmann et des situations délicates à gérer. Même si le buteur de l’AC Milan (35 ans, 12 buts toutes compétitions confondues cette saison) a répondu présent lors de la dernière séquence internationale, le retour de Benzema (qui joue la finale de la Ligue des champions le samedi 28 contre Liverpool au Stade de France) clôturerait le débat. Un choix qui sera commenté avec force et annoncé clairement à Giroud que sans forfait d’un des titulaires en attaque, les futurs en Bleu s’écriraient plus que jamais en pointillé…

Pogba aimerait être là, le staff des Bleus doute de son physique

Une absence qui a profité à Christopher Nkunku, récemment élu meilleur joueur de Bundesliga, très apprécié par le staff et Wissam Ben Yedder, auteur d’une magnifique saison avec l’ASM comme en témoigne ses 24 buts inscrits en Ligue 1. du secteur offensif, une incertitude demeure sur un éventuel retour d’Ousmane Dembélé, de retour à un bon niveau avec le FC Barcelone et absent en élection depuis l’Euro.

Konaté figure dans les radars de Deschamps

Dans les autres compartiments du jeu, la blessure au mollet de Paul Pogba incitait le staff des Bleus au pessimisme ces dernières heures. Le joueur, cadre des Bleus, aimerait venir à Clairefontaine, mais son état physique laisse peu de place aux doutes. Dans le cas d’un forfait de ski, les beaux billets pour le match d’Eduardo Camavinga avec le Real Madrid pourraient lui offrir un billet au château. Forfait en raison du Covid-19 en mars, Benjamin Pavard, que j’ai jugé déçu par Didier Deschamps en tant que défenseur axial en cas de maintien du 3-4-3, sera de la partie. Une belle affaire entre William Saliba, qui a découvert les Bleus de la dernière assemblée et s’est retrouvé sous la menace d’Ibrahima Konaté, finaliste de la Ligue des champions avec Liverpool. Un élément de suivi.

La perspective d’un groupe elargi peut-elle inclure le lieu de nouvelle(s) tête(s) ? Les noms des Nantais Randal Kolo Muani et Alban Lafont ou des Rennais Martin Terrier et Benjamin Bourigeaud sont revenus avec insistance ces derniers jours. Cela risque d’être malgré tout insuffisant pour intégrer le groupe France. Réponse ce jeudi à 14h.

.

Leave a Comment