Des parents font croire que leur fils est malade pour avoir des maillots de foot gratuits, plus 20 clubs auraient été floués

l’essentiel
Dans le but d’obtenir gratuitement des maillots de football, des parents ont envoyé des vidéos à des clubs français dans lesquelles un petit garçon explique être supporter du club et être atteint d’une maladie grave. Plus de 20 clubs auraient été sollicités de la sorte.

Le stratagème immonde était bien préparé. Des personnes ont contacté plusieurs clubs de National et de Ligue 2 en prétextant la maladie de leur enfant pour obtenir gratuitement des maillots de football. C’est Thomas Félix, responsable de la communication du club de Bourg-en-Bresse en National, qui l’a élevé voile sur cette pratique.

Dans le but d’obtenir le maillot, une vidéo est envoyée aux réalisateurs dans laquelle un petit garçon explique être supporter du club en question et être atteint d’une maladie grave.

Je confirme, idem pour nous. Ceci est une version différente. https://t.co/WsG4pcoPMn

— Maxime Malovry (@MMalovry) 18 mai 2022

La prise de parole de Thomas Félix a trouvé un gros post sur Twitter. Plusieurs communicants de clubs de football français ont indiqué avoir reçu la même demande, venant du même petit garçon. Alexandre Dolo, chargé de communication au club de Quevilly-Rouen en Ligue 2, témoigne sur le réseau social. “J’ai reçu la même vidéo de ses parents en janvier, mais Lucas avait une maladie du cœur et venait de Rouen. Là il est ateint de leucémie et vient de Bourg-en-Bresse. Certains parents n’ont honte de rien pour avoir des maillots”.

“Ça nous à mes heures de nous”

La manipulation pour travailler les clubs ont bien envoyé les maillots. “Ça nous a mi hors de nous avec un collègue. Ça nous a écoeurés de voir que des parents profitaient d’une maladie”, nous confiait Alexandre Dolo confrères de Ouest de la France. Et après le signal d’alarme que j’ai lancé par Thomas Félix à partir des noms de clubs français, ils ont été signalés : Le FC Chambly, Laval, Créteil, Auxerre, Red Star, Orléans, Montpellier… « On this encore plus méfiant et ça me rend triste pour les vrais malades”, regrette le responsable de la communication du club National.

Les joueurs aussi visés

Maxime Malovry, chargé de communication du FC Chambly en National, s’exprime également et assure que ces pratiques ne sont malheureusement pas rares. “Les joueurs reçoivent aussi beaucoup de messages privés sur Instagram avec des photos d’enfants malades. C’est parfois même la même photo pour des comptes différents. Et ce sont des photos que l’on trouve sur Google Images principalement”.

Les joueurs reçoivent aussi bcp de messages privés sur Insta avec des photos d’enfants malades. C’est parfois même la même photo pour des comptes différents. Et ce sont des photos que l’on trouve principalement sur Google Images. Sans commentaire et bienvenue en 2022.

— Maxime Malovry (@MMalovry) 18 mai 2022

Quelques heures après la révélation de cette pratique sur les réseaux sociaux, le responsable de la communication du club de Bourg-en-Bresse a expliqué sur Twitter que l’homme à l’origine de cette arnaque lui avait supplié de retirer la publication d’Origine permettant de l’identifier, promettant au passage de renvoyer tous les maillots obtenus frauduleusement. C’est ainsi que Thomas Félix s’est rendu compte que plus de 20 clubs avaient été abusés tout au long de la saison…

[ ACTUALISATION ARNAQUE MAILLOT]

L’histoire est encore plus folle ce matin, j’ai nommé + de 20 clubs et il a usurpé l’identité de son collègue qui portera plainte contra cette arnaqueur car c’était le nom de sa femme qui apparaissait dans les mails. ..

1/11 pic.twitter.com/Lsq75ocl2U

— Flexi le génie ?‍u2642ufe0f (@FlexiLeGenie) 19 mai 2022

Leave a Comment