Les Celtics répondent au Heat avec une grosse claque : +25 !

Ça démarre fort. Le Heat démarre fort dans le premier quart-temps et prend rapidement 10 points d’avance (18-8). De plus les Celtics ne tardent pas à revenir : après un temps-mort réparateur, les hommes d’Ime Udoka ont enfin leur match et collent un 27-6 (notamment un violent 17-0) à ceux d’Erik Spoelstra ! Le plus dingue ? L’adresse étrangère insolente des Celtics, qui ont signé un 11 septembre ! Après les 12 premières minutes, le Heat est endormi, j’ai perdu un match que j’étais prêt à opposer (35-24).

Tu élan alors clairement en faveur de Boston, la situation empire pour Miami lors du deuxième quart-temps. Le bombardement derrière l’arc des C’s est expliqué moins efficace, mais ces derniers compensent en pilonnant près du cercle.

Pendant que les joueurs du Heat, vaincus par la solide défense de leurs adversaires, s’emmêlent tristement les pinceaux en attaque (21 points, 9/20 aux tirs). Sous l’impulsion du duo Jayson Tatum – Jaylen Brown, qui a roulé en puissance et compilé 35 points dans le premier mi-temps, la charrette a explosé : +25 à la pause !

Avec un tel écart à la mi-temps, difficile de s’attendre à un rebondissement sensationnel en deuxième période.

Et ce n’est pas efficace qu’il signale le retour des vestiaires, un mi-temps par seconde qui se résume globalement à un long «garbage time» de 24 minutes… Jimmy Butler surnage dans cette rencontre pour le Heat, considérant l’écart à +17 mais Boston, avec une marque mieux répartie bien, continue d’asséner des coups multiples et variés. Les Celtics temporisent tranquillement leur avance, et portent même l’écart à +34 en fin de rencontre.

Les bancs se vident pour boucler ce Game 2 embarrassant pour les joueurs du Heat, qu’ils prennent une très grosse claque (127-102), et s’inclinent pour la première fois de ces playoffs à domicile. Malmenés lors du premier match, les Celtics signent une réaction autoritaire et égalisent avec la manière. La troupe d’Ime Udoka leur a accordé toute leur confiance avant de louer Boston pour jouer les deux prochains matchs de la série.

CE QU’IL FAUT RETENIR

La sortie sur blessure de PJ Tucker. Touché au genou gauche, l’ailier-fort est sorti durant le troisième quart-temps de la rencontre, et n’est pas revenu en jeu. À l’image de son équipe, il était en difficulté avant de rejoindre les vestiaires (5 points à 2/6 aux tirs). Sa présence pour le Game 3 n’est pas encore défini, mais il va passer une IRM demain, pour déterminer la gravité de la blessure. S’il venait à manquer cette troisième tache à Boston, ce sera un coup dur pour le Heat, qui affrontera Jayson Tatum et Jaylen Brown sans être le principal stoppeur de la défense.

Boston transfiguré pour les retours de Marcus Smart et Al Horford. Diminués au Game 1, puisque les deux joueurs étaient absents, les Celtics ont présenté un bien meilleur visage au cours de ce deuxième match. Le premier a notamment signé un retour rémanent : avec 24 points (8/22), 9 rebonds et 12 passes, le triple-double et le sacrément fait souffrir le Heat, sous bien des aspects. Le second, un peu moins en vue du point de vue comptable, une équipe grandement soulagée, tant en attaque qu’en défense, par son expérience et son intelligence de jeu toujours irréprochables. Il compile 10 points, à 4/4 aux tirs, avec 3 rebonds et 3 passes.

L’incroyable premier quart-temps des Celtics. Mauvaises expéditions dans les premières minutes, face notamment à un Jimmy Butler bien dans les jambes, les Celtics ont pourtant réussi à sciller l’issue du match dès le premier quart-temps. Grâce à cet incroyable passage après le premier temps-mort d’Ime Udoka, durant lequel ils sont passés un 27-6 à la défense du Heat, avec notamment un 9/11 à 3 points complètement lunaire, les coéquipiers de Jayson Tatum ont renversé le cours du match. Et les locaux ne s’en sont jamais remis.

TOPS/FLOPS

Marcus Smart. Le retour de l’âme de l’équipe à tout changé pour les Celtics. Au ralenti Jimmy Butler en défense, en dirigeant le jeu en attaque et en rencontrant les paniers importants pour eloigner toute idée de comeback en deuxième mi-temps. Le taux plus de tricks simples que de tricks compliqués est plus percutant.

Jayson Tatum. Sa deuxième mi-temps au jeu 1 laissait à désirer, et sa réaction dans ce jeu 2 allait être scrutée de près. Sans surprise, a assuré la vedette des Celtics. Il a inscrit 27 points à 8/13 aux tirs (4/6 à trois points, 7/7 aux lancers-francs), et ajouté 5 retours et 5 passes.

Grant Williams. Les héros du Game 7 affrontent Milwaukee en grand. En sortie bancaire, il est encore une fois avéré précieux, avec 19 points (5/7 aux tirs, 2/2 à trois-points) et 4 rebonds. Lorsque le match s’est terminé sur un impressionnant +/- de +37, il était le meilleur de son équipe (après Payton Pritchard, à +39).

L’adresse à 3 points des Celtics. 9/11 à la fin du premier quart-temps, 15/29 après trois-quarts-temps, 20/40 à la fin du match. Les Celtics ont torpillé le Heat derrière l’arc, et c’est la raison principale de ce « blowout ». Brillants en défense, les Celtics sont trois difficiles à manœuvrer lorsqu’ils sont dans une grande soirée d’adresse.

Jimmy Butler. L’ailier du Heat n’a pas démérité pendant ce Match 2 : 29 points (11/18), 6 retours et 3 passes. J’ai spoilé la lourde défaite de son club, il ajoute une nouvelle performance de grande qualité à son impressionnante campagne de playoffs 2022.

Bam Adebayo. L’autre All-Star de Miami s’est contenté de 6 points et 9 retours (3/6 out) dans le Game 2, avec un seul lancer-franc essayé (et marqué). Un manque d’impact offensif que pose forcément problème, d’autant que le Heat semble avoir rangé ses systèmes pour l’intérieur.

LA SUITE

Jeu 3 : à Boston, le dimanche soir, à 02h30.

Chaleur / 102 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS la source entier pb TDM +/- points Évaluer
PJ Tucker 22 2/6 1/1 0/2 deux deux 4 une deux 0 deux 0 -dix 5 deux
J Butler 33 11/18 1/3 6/8 5 une 6 3 3 une 3 0 -vingt 29 27
B.Adebayo 29 3/6 0/0 0/1 3 6 9 deux 3 0 une 0 -5 6 12
G.Vincent 24 5/10 4/8 0/0 0 3 3 3 3 0 deux 0 -3 14 13
M.Strus 26 2/7 2/7 0/0 0 5 5 deux une une une une -5 6 9
H. Highsmith 6 0/1 0/1 0/0 0 une une 0 une 0 0 0 +5 0 0
C.Martin 18 3/8 1/2 0/0 une une deux 0 une 0 0 0 -13 7 4
D.Dedmon 13 1/1 0/0 0/0 0 deux deux une deux 0 0 0 -27 deux 5
O. Yourtseven 6 1/3 0/0 0/0 une deux 3 deux 0 0 0 0 +7 deux 5
T.Héros 24 5/11 0/3 1/1 0 une une 3 deux 0 deux une -33 Onze 8
V.Oladipo 26 2/8 1/5 9/10 0 une une une 0 une 3 0 -quinze 14 7
D Robinson 14 3/7 0/4 0/0 0 5 5 3 0 une 0 une -6 6 12
Total 38/86 10/34 16/22 12 30 42 vingt-et-un 18 4 14 3 102
Celtics / 127 Soif Rebonds
Joueurs min Soif 3pts LF SOIT J PS La source entier pb TDM +/- points Évaluer
J. Tatum 32 8/13 4/6 7/7 0 5 5 5 deux une 3 0 +13 27 30
A.Horford 33 4/4 2/2 0/0 0 3 3 3 une une 3 une +16 dix quinze
R.Williams III vingt 23 0/0 1/1 une 3 4 0 3 une une 3 +13 5 Onze
m.intelligent 40 8/22 5/12 3/3 deux 7 9 12 une 3 une une +31 24 3. 4
J.Brown 33 17/09 4/7 2/2 deux 6 8 3 4 0 une 0 +13 24 26
G Williams 32 5/7 2/2 7/8 une 3 4 0 5 une 0 0 +37 19 vingt-et-un
L. Kornet 5 1/2 0/0 0/0 une une deux 0 0 0 0 0 -9 deux 3
J Morgan 5 0/1 0/1 1/2 une 0 une 0 une 0 0 0 -9 une 0
A. Nesmith 7 0/3 0/2 0/0 0 une une 0 deux 0 0 0 -9 0 -deux
D. Théis 6 1/1 0/0 0/0 0 une une une 0 0 0 0 -7 deux 4
P.Pritchard 23 4/8 2/6 0/0 0 deux deux deux deux une 0 0 +39 dix Onze
N. Stauskas 4 1/3 1/2 0/0 0 une une deux 0 0 0 0 -3 3 4
Total 43/84 20/40 21/23 8 33 41 28 vingt-et-un 8 9 5 127

Leave a Comment