Nos 16 idées de sortie pour passer un bon dimanche à Paris

08h00, le 21 mai 2022

Dimanche, on prend l’air et on se dépense ! Au choix, sur fête la nature au Jardin des Plantes (5e) chausse ses patins pour une roller party (77), sur enfourche un vélo pour une fête de la petite queen (92) ou sur s’essaie à la danse bretonne (14e ). En voyage aussi, avec les yeux devant la grande fête indienne d’Holi (16e) ou devant une foire d’art oriental (8e), avec les oreilles devant un concert de tango (19e) et surtout avec les papilles, au Maghreb ( 11e), en Corée (6e) ou au Japon (94).

Nos 10 idées de soirées à Paris

1er – L’image dans tous ses états

Festival – Dernier jour pour la première édition du festival du Jeu de paume, Fata Morgana, consacré aux différentes dimensions et formes de l’image. Projections, séances d’écoute et rencontres avec des artistes sont au programme.

Où ? Jeu de paume, M° Concorde. Tarif : pass festival à 20 euros, sinon de 7,50 à 12 euros. Gratuit sous conditions. Informations pratiques : de 11h à 19h. jeudepaume.org

2e – Dessin de collection

salle – Dans le cadre historique du palais Brongniart, plus de 1 000 dessins sont regroupés à l’occasion du Salon du dessin. Une manifestation à la renommée internationale, pour les collectionneurs et les amateurs.

Où ? Palais Brongniart, M° Bourse. Tarif : de 7,50 à 15 euros, gratuit pour les plus de 18 ans. Informations pratiques : de 11h à 20h. salondudessin.com

5e – La nature en fête

animations – Le Jardin des Plantes célèbre la biodiversité le week-end de la Fête de la nature. Village dédié, séances d’écoute, ciné-concerts, guides de visite, ateliers… Pour tous les âges et toutes les curiosités.

Retrouvez sur ce lien toutes les animations de la Fête de la nature

Où ? Jardin des Plantes, M° Gare-d’Austerlitz. Tarifs : gratuit. Informations pratiques : de 10h à 19h. jardindesplantasdeparis.fr

6e – Le timbre à travers les âges

Foire – Un voyage du XVe siècle jusqu’à aujourd’hui pour retracer l’histoire de l’estampe, technique d’art multiforme qui séduit encore des créateurs contemporains. Le tout dans l’emblématique couvent des Cordeliers.

Où ? Réfectoire du Couvent des Cordeliers, M° Odéon. Tarif : de 5 à 10 euros, gratuit jusqu’à 17 ans. Informations pratiques : de 11h à 18h. parisprintfair.fr

8e – Foire de l’art contemporain oriental

Voyage – Un voyage au coeur de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Une centaine d’artistes reconnus dans leurs pays respectifs s’exposent à Paris lors de la Menart Fair pour faire découvrir la scène de l’art moderne et contemporain oriental.

Où ? Cornette de Saint-Cyr, M° Ternes. Tarifs : gratuit, sur réservation. Infos pratiques : de 12h à 19h. menart-fair.com

14e – Fest-deiz à Paris

danse bretonne – Révisez vos pas de danse bretonne et préparez-vous pour le Fest-deiz de clôture des fêtes de la Bretagne. Les chanteurs et musiciens de la Mission Bretonne et de la scène bretonne francilienne assurent le spectacle.

Où ? Mission Bretonne, M° Vavin. Tarif : gratuit. Informations pratiques : à partir de 15 heures. missionbretonne.bzh

16e – La fête des couleurs fourniese

traditions – A l’occasion de Holi, grande fête traditionnelle, le Jardin d’Acclimatation met à l’heure indienne : gastronomie locale, maquillage traditionnel, musique et danse traditionnelles… Le tout couronné par le traditionnel lâcher de couleurs.

Où ? Jardin d’Acclimatation, M° Les-Sablons. Tarif : 7 euros l’entrée au parc, accès libre aux célébrations. Informations pratiques : à partir de 12 heures. jardindacclimatation.fr

17e – Brocante éphémère

vintage – Vaisselle vintage, décoration, meubles de seconde main… Les sœurs Balizinzin, chineuses invétérées, organisent la 11e édition de leur brocante éphémère. Denichez la meilleure pépite.

Où ? 131, rue Legendre, M° Brochant. Tarif : gratuit. Informations pratiques : de 10h à 19h. Instagram @Balizinzin

19e – Tango du dimanche

Concert – Redécouvrez l’héritage musical du compositeur et bandonéoniste argentin d’Astor Piazzolla, grace au Quintet. Louise Jallu, représentante de la nouvelle vague du tango, assure la première partie.

Où ? Philharmonie de Paris, M° Porte de Pantin. Tarif : de 32 à 40 euros. Infos pratiques : à 16h30 philharmoniedeparis.fr

20e – Portes ouvertes des ateliers de Belleville

exposition – Entrez dans les coulisses de l’art. Les ateliers du quartier de Belleville ouvrent leurs portes. Peinture, design, sculpture, collage, photographie… Près de 150 artistes et collectifs vous font partager leur univers.

Où ? Rue de Vaucouleurs, M° Couronnes. Tarif : gratuit, sur inscription. Informations pratiques : après 12 heures. facebook.com/ecotable

Nos 3 bons plans en Île-de-France

Seine-et-Marne (77) – Tubes des années 1980

partie de rouleau – Chaussez vos rollers, vos tee-shirts fluo et vos jeans patte d’eph pour participer à la Rollers Disco Party à l’Imaginarium. Une piste géante pour glisser et danser au son des meilleurs tubes disco.

Où ? L’Imaginarium, Lagny-sur-Marne. Tarif : 13,50 euros pour les adultes avec emplacement rollers, 11,50 euros pour les enfants de 6 à 15 ans. Informations pratiques : de 15h à 19h. imaginariumexperience.fr

Hauts-de-Seine (92) – Parcours du Vélo

ballades – Le deux-roues est à l’honneur ! Démarrer un vélo et partez à la découverte de la promenade bleue, chemin de halage réhabilitaté. Toute la journée, des ateliers de décoration, de réparation et des animations sont proposés.

Où ? Stade Michel-Ricard, Rueil-Malmaison. Tarif : Entrée libre, plafond obligatoire pour les enfants. Informations pratiques : de 10h à 19h. destination.hauts-de-seine.fr

Val-d’Oise (95) – Rencontres d’ici et d’ailleurs

Rue Spectacles – Un spectacle équestre, une déambulation musicale et un cirque aux portés acrobatiques. A l’occasion des 34e Rencontres d’ici et d’ailleurs, 13 événements participatifs sont proposés gratuitement à la ville, pour tous.

Où ? City Stade, carrefour Jean-Jacques Rousseau, place de la Résistance, Garges-lès-Gonesse. Tarif : gratuit. Informations pratiques : de 8h à 20h. oposito.fr

Nos bonnes adresses du week-end

Mokoloco (11e) – Une pépite où déguster de la cuisine nord-africaine

Ce bistrot au look d’une sandwicherie. D’ailleurs, c’en était une avant que les patrons, les mêmes que Mokonuts (dans le 11e également), a décidé de le transformer en restaurant, il midi, on peut aussi distribuer avec un «dwich» à croquer. Dans cette salle-couloir se loge la cuisine derrière le bar et une poignée de tables. Avec d’un côté vue sur la rue, de l’autre sur cour.
Après sa reconversion, Mokoloco et son micro-piano sont un joyeux terrain de jeu pour jeunes chefs audacieux, que succèdent en résidence. Après Marcel Khalil Hanna et la chef philippine Erica Paredes, place à Johann Barichasse. Dans les assiettes du samedi dernier, à partager, c’est l’Afrique du Nord pleine bouche. Beignets de courgettes super gourmands, crème de feta et salade d’herbes (11 euros) ; maakouda, croquettes de purée pommes de terre frites, explosifs de saveurs (13 euros) ; ojja tunisienne, sorte de chakchouka sauce tomate, œuf, merguez et harissa (15 euros). Ensoleillé et généreux. Une cuisine pépite.

Mokoloco, 74, rue de Charonne (11e). Fermé dimanche et lundi. Du mardi au vendredi, le midi, menus : 20 euros et 24 euros. Le soir, comptez une quarantaine d’euros. Brunch le samedi. Téléphone : 09 51 05 80 88.

Table de Mee (6e) – Toutes les saveurs de la Corée

C’est la petite sœur du Bistrot Mee, heureuse aînée de la famille Gwon installée à deux pas des Tuileries (1er). Pour leur Table de Mee, ils ont traversé la Seine et se sont installés rive gauche avec Zachary Buis, un Canadien bien dans ses paniers qui assure la sélection de vins naturels.
Un soir au débotté, ça envoyait sévère derrière le bar cuisine. Les plaques fumarient, les assiettes dansaient de table en table et, autour, ça sentait bon la Corée. En sautillant à la carte, sur un goût de beignets d’aubergines, croustillants dehors, fondants dedans (8 euros) ; des vermicelles sautés avec des petits légumes et du bœuf émincé particulièrement savoureux (9 euros). Dingueries : une daube de boeuf au jus de poire et sauce soja (19 euros), et une daube de boeuf au lail, poireau et poivre (19 euros). L’ensemble était accompagné d’un doux bol de riz. La Table de Mée fait ce qui lui plaît.

Table de Mée, 6, rue des Ciseaux (6e). Fermé dimanche et lundi. À la carte, comptez une quarantaine d’euros. Téléphone : 01 43 54 42 56.

Shinkyo (94) – Le «japonais» de quartier à Vincennes

Shinkyo détonne un peu. Ce n’est ni un bistrot branché, ni un take-away rempli de hipsters. C’est simplement la cantine «japonaise» qu’on aimerait avoir en bas de chez soi. La décoration est correcte et efficace. Et les quelques bibelots de Noël, présentent encore la dernière semaine sur les étagères, ont même un certain charme. Mais l’atout séduction de la maison, hormis un service absolument adorable et aux petits soins, c’est le poisson, d’une grande fraîcheur. On y mange ces « classiques japonais » que j’adore : sushis thon, sushis saumon, les deux fondants, maki, crevettes panées, poulpe et bar. Notre préféré, le nagi, mélange de thon, de saumon et de California maki. Et aussi, posés sur une rondelle de carotte, des raviolis vapeur à la bedaine moelleuse et aux crevettes. Un petit lieu chaleureux toujours recharge à bord ras.

Shinkyo, 170 bis, avenue de Paris, Vincennes (94). Menus entre 12,50 et 29,90 euros. Ferme dimanche. Téléphone : 01 43 65 51 24.

Leave a Comment