sept musiques iconiques du compositeur grec disparu

Génie autodidacte du clavier, compositeur passé par le rock progressif, pionnier de la musique électronique, auteur de près d’une trentaine de bandes originales de films, lauréat d’un Oscar, Vangelis s’est éteint le 17 mai à l’âge de 79 ans, à annoncé à Athènes jeudi soir. Plusieurs de ses compositions ont connu une renommée mondiale. La télévision et le monde de la publicité ont abondamment puisé dans son répertoire…

Pluie et larmes, avec l’enfant d’Aphrodite (1968)

C’est avec le groupe de rock progressif Aphrodite’s Child, que j’ai formé à Paris avec Demis Roussos au chant et Lucas Sideras à la batterie, que Vangelis connait une renommée internationale. Vangelis pour composer la musique sur la structure mélodique du Canyon de Pachelbel, pièce célèbre du XVIIe siècle.

Il est cinq heures, avec l’enfant d’Aphrodite (1969)

Énorme tube et titre éponyme du deuxième album d’Aphrodite’s Child, Il est cinq heures est sorti en 1969, lorsque le trio s’est installé à Londres.

Les Chariots de feu (1981)

Ce thème archi célèbre accompagné et porté le film britannique Les chars de feu de Hugh Hudson, qui raconta les aventures de deux athlètes aux Jeux olympiques de Paris en 1924 (sur une scène inspirée d’un passé historique). La musique de Vangelis sera couronnée d’un Oscar face à un poids concurrent pour les nominations : John Williams, aux poux pour la première Indiana Jones, Les Aventuriers de l’Arche perdue. Cette bande originale connaît un grand succès en Amérique du nord et au Royaume-Uni. Elle sera l’une des designers utilisées pour les Jeux Olympiques 2012 à Londres. En France, le thème principal du service générique de l’émission Stade 2 (sur Antenne 2 puis France 2) est dédié à l’actualité sportive.

Blade Runner : thème principal (1982)

Inspiré de différents sujets tels que l’exploration spatiale, l’architecture futuriste, Vangelis, tout juste “oscarisé” pour Les chars de feu, était tout conçu pour mettre en musique le film d’anticipation de Ridley Scott, adaptation d’un roman de Philip K. Dick que imaginait en 1968 un Los Angeles de 2019 pas très idyllique. Le compositeur grec a écrit une partition sombre, essentiellement jouée sur ses synthétiseurs.

Blade Runner: Larmes sous la pluie (1982)


Larmes sous la pluie (“Des larmes dans la pluie”), comme un écho lointain à De la pluie et des larmes, pour l’anecdote… La musique captivante que Vangelis a composée pour coureur de lame Il mérite bien un deuxième extrait, celui de la scène bouleversante finale qui a ému des générations de cinéphiles. “J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez imaginer (…) Tous ces moments se perdront dans le temps comme les larmes dans la pluie”, souffle Rutger Hauer à Harrison Ford dans les derniers instants de leur affrontement.

Manqué (1982)

Une très belle mélodie composée par disparu de Costa-Gavras, un film inspiré d’un roman éponyme qui raconte la disparition du journaliste américain Charles Horman pendant le coup d’Etat militaire au Chili le 11 septembre 1973.

1492 : Christophe Colomb (1992)

Dix ans après coureur de lame, Vangelis retrouve le réalisateur Ridley Scott pour mettre en musique sa fréquence franco-britannique-espagnole sortie dans les salles de cinéma le 12 octobre 1992, exactement 500 ans après l’arrivée de Christophe Colomb sur le continent américain. Ils sont le thème principal, Conquête du paradisest une variation libre d’une musique ibérique du XVe siècle, la feuille. Cette pièce hantée et solennelle connaîtra une longue carrière, utilisée à diverses reprises par des dirigeants et des événements politiques dans divers pays, mais aussi pour servir d’émission générique à la radio ou à la télévision.

Leave a Comment