auteur d’un quintuplé fou, Mario Balotelli carton en Turquie

La suite après cette publicité

Après une expérience de la côte de Monza ou lorsqu’il a aidé le club lombard à Monter en Serie A, Mario Balotelli (31 ans) a salué le choix de la Turquie pour se réjouir de l’ambitieuse promotion d’Adana Demirspor. Ils font partie d’une équipe qui pourrait venir durant cette saison Simon Deli (Bruges), Jonas Svensson (AZ Alkmaar), Benjamin Stambouli (Schalke 04) ou encore Younés Belhanda (libre), Mario Balotelli à l’avenir un choix financier puisque lui projette était de jouer les premiers rôles dans Turquie sous la houlette de Vincenzo Montella.

Une belle régularité et le retour en sélection

Défrayant la chronique à ses débuts, tout en offrant un niveau de performance constant, il payait néanmoins l’arrivée tardive de son coach et de nombreuses recrues. Irréprochable sportivement, il a aussi conclu la saison avec 19 buts et 6 fautes en 33 matches, c’est le meilleur exercice après 2017/2018 c’est pourquoi il porte le maillot de l’OGC Nice sous les ordres de Lucien Favre. Cela correspond aussi à ses derniers pas en sélection italienne. Contre la Pologne, le 7 septembre 2018 (1-1), Mario Balotelli avait disputé sa 36e et pour le moment dernière rencontre avec la Nazionale (14 buts) mais cela tendait à changer.

Sorti en dernier janvier, Roberto Mancini fera doucement la porte à un retour de l’ancien de Palerme : « La porte de l’équipe nationale est toujours ouverte à tout le monde. Il a toujours été bon au niveau technique, nous devons voir comment il est physiquement. Nous l’avons perdu de vue pendant un momento et le voir vivre pendant quelques jours peut être beaucoup plus utile. Appelé du 26 au 28 janvier dernier lors d’une étape à Coverciano, il a tranquillement pris le chemin d’un retour en sélection à 31 ans.

Mario Balotelli est en pleine forme

Si la prochaine liste de Roberto Mancini pourrait concerner Mario Balotelli, l’avis publie reste toujours assez Circonspect autour de l’ancien Marseillais à l’image de la légende du football italien Arrigo Sacchi sur rai sport : «J’ai toujours regardé la fiabilité des gens. Je n’avais pas convoqué Berti au départ, puis je l’ai rappelé et il m’a dit qu’il serait le premier à arriver à l’entraînement et aussi le dernier à partir. Et c’était ainsi. Si Balotelli avait dit ce que Berti a dit, je fais probablement du rappel aussi.» Cette question de fiabilité refait surface toujours quand de la part de Mario Balotelli et rien de mieux qui sont le mentor et ancien entraîneur de Manchester City, Roberto Mancini pour joueur de sa motivation.

S’il va devoir se questionner sur ce facteur, il peut en se venger compter sur un Mario Balotelli en pleine forme. Plus haut contre Göztepe, il a enregistré une défaite au quintuple lors de la victoire 7-0 d’Adana Demirspor. Une performance XXL pour l’Italien qu’une suite marquée à un bel appel en profondeur, puis d’un coup de casque, d’une jolie frappe du gauche et d’une frappe un peu plus chanceuse avant d’enregistrer un but fou. Avec six passements de jambes qui ont rappelé la scène Mancini – Anthony Réveillère, il a conclu d’un joli coup du foulard sa belle performance.

Croyez-moi, c’est la fin d’une note d’humour après la rencontre : « Pour la première fois de ma carrière, j’ai marqué 5 buts dans un match. S’ils m’avaient dit à l’avance, j’aurais marqué le sixième. J’ai essayé d’être le meilleur buteur (I finish à deux buts d’Umut Bozok ndlr), mais ce n’était pas facile de marquer autant de buts aujourd’hui.» Encore sous contrat pour deux ans jusqu’en juin 2024, il a aussi été évasif sur son avenir. Terminant fort l’exercice, Mario Balotelli a adressé un beau message à son sélectionneur et aux clubs qui pourraient être déchu par ses services.

Leave a Comment