Alizé Cornet, Caroline Garcia et Richard Gasquet au rendez-vous

La hiérarchie a été respectée, mardi 24 mai, lors des premiers matchs de la deuxième journée du tournoi de Roland-Garros avec, notamment, la victoire du Russe Daniil Medvedev, numéro deux mondial. Dans le camp français, le bilan est contrasté : si Alizé Cornet, Caroline Garcia et Richard Gasquet ont franchi le cap du premier tour sans encombre, Ugo Hubert, Arthur Rinderknech et Benoît Paire ont déjà rangé leurs raquettes.

Expédition Daniil Medvedev

Daniil Medvedev, numéro deux mondial, autrefois fait de queue face à l'Argentin Facundo Bagnis, battu 6-2, 6-2, 6-2 en seulement 1h40.

Daniil Medvedev n’a pas traîné sur le court Suzanne-Lenglen, face à l’Argentin Facundo Bagnis (98e). Le Russe l’a importé (6-2, 6-2, 6-2) en seulement 1 h 40. Opéré d’une hernie début avril, Medvedev est arrivé à Roland-Garros sans repères car il n’a disputé qu’un match sur terre battue cette saison, une défaite à Genève face à Richard Gasquet. Et la terre battue est loin d’être sa surface favorite, lui qui n’a gagné son premier match à Auteuil qu’en 2021. Mais sa couverture de balle et son sens tactique le rend toujours redoutable, Bagnis peut en témoigner, lui qui a souvent paru complètement dépassé dans cette rencontre.

Lire aussi : Roland-Garros : en dehors des courts, le Russe Andrey Rublev monte au filet

Alizé Cornet et Caroloine Garcia exigent au rendez-vous…

La Française Alizé Cornet n'a perdu aucune chance face à la Japonaise Misaki Doi, dominée 6-2, 6-0 sur le court Philippe-Chatrier.

Dans un match à sens unique, Alizé Cornet (40et au classement de la WTA) pour dominer 6-2, 6-0, en ouverture de la journée sur le court Philippe-Chatrier, la Japonaise Misaki Doi (98et). Plus puissante, la Niçoise a largement dominé le fond des adversaires du court, dans un match qui a vite viré à la démonstration.

« Cela fait longtemps que je n’ai pas pris autant de plaisir sur terre battue », pour déclarer Alizé Cornet à l’issue de la rencontre au micro de France Télévision. Lors d’une prochaine tournée, elle a affronté la Lettone Jelena Ostapenko, série numéro 13, une épreuve qui était beaucoup plus la série.

Caroline Garcia (79e mondiale), qui n’était plus là au bout de deux mois et a quitté Miami, a également passé le cap de la première tournée. Elle a dominé l’Américaine Taylor Townsend (342e) en deux sets (6-3, 6-4).

Autre Française en lice, Tessah Andrianjafitrimo n’a pas passé le cap de ce premier tour. Mais la joueuse de 23 ans, que beneficiiait d’una invitation, a pris a set à la tchèque Karolina Pliskova, tête de série numéro huit. Sans démérite, elle s’est inclinée en trois sets sur le score de 2-6, 6-3, 6-1.

… tout comme Richard Gasquet…

Sur le Court Suzanne-Lenglen, le Biterrois (70e) a maîtrisé son match commencé la veille et interrompu par la pluie. Il a dominé le Sud-Africain Lloyd Harris (39e) pour s’imposer en trois sets (6-1, 6-3, 6-4) à 1h49 de jeu.

« C’était important de reporter ce deuxième set, ça me donne confiance pour la suite »a souligné le Français, 70e mondial, qui a participé au 19e Roland-Garros et qui, la semaine passée, y était en demi-finale au tournoi de Genève après avoir notamment battu Daniil Medevedev. « C’est fabuleux de pouvoir tenir encore. J’espère pouvoir continuer à le faire pour aller plus loin dans le tournoi »a-t-il conclu.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnements Roland-Garros : Jo-Wilfried Tsonga, la révérence du colosse

Ugo Humbert n’y arrive toujours pas…

Au terme d’un match marathon à 3h49 sur le court numéro 7, Ugo Humbert (45e) a finalement perdu (6-2, 2-6, 7-6 (2), 4-6, 2-6) face au Le Finlandais Emil Ruusuvuori (61e). Ce duel entre deux joueurs âgés de 23 ans, frappeurs reçus d’un gros service à la recherche d’une première victoire Porte d’Auteuil a donné lieu à une belle empoignade, indécise jusqu’au bout.

Après un premier set raté, visiblement nerveux, le Français al su élever son niveau de jeu pour mener deux sets à un, mais Ruusuvuori a été plus constant et plus fort mentalement. C’est la quatrième fois en quatre participations que le Français a perdu lors de sa première tournée à Roland-Garros.

… et chute Arthur Rinderknech aussi

Arthur Rinderknech, qui a aussi dû disputer son match sur deux jours en raison de la pluie, ne verra pas non plus le deuxième tour. Il s’est battu contre le Kazakh Alexander Bublik, 6-2, 6-4, 6-4.

Le chiffre du jour

24

C’est le nom du double gras accumulé par Benoît Paire lors de leur match contre le Biélorusse Ilya Ivashka, 50e champion du monde. Le Français, que j’ai déclaré avant le tournoi parisien avoir eu un « début de saison catastrophique » et n’être ” passer (ils sont) top mentalement »s’est incliné en quatre sets et 2 h 36 de jeu (6-3, 7-5, 1-6, 7-5), après un troisième set réussi et avoir gâché trois balles de cinquième set.

Les autres résultats de la journée

Hommes simples :

Holger Rune (Danemark) a battu Denis Shapovalov (Canada) 6-3, 6-1, 7-6 (4)

Laslo Djere (Serbie) a battu Ricardas Berankis (Lituanie) 6-4, 6-4, 6-4

Sebastian Korda (Etats-Unis) bat John Millman (Australie) 6-1, 7-5, 7-6 (8/6)

Femmes simples :

Jelena Ostapenko (Lettonie) a battu Lucia Bronzetti (Italie) 6-1, 6-4

Aleksandra Krunic (Serbie) a battu Kamilla Rakhimova (Russie) 6-4, 6-3

Danielle Collins (Etats-Unis) a battu Viktoriya Tomova (Bulgarie) 6-0, 6-4

Katie Volynets (Etats-Unis) bat Viktorija Golubic (Suisse) 6-2, 2-6, 6-1

Elena Rybakina (Kazakhstan) a battu Arantxa Rus (Pays-Bas) 6-1, 5-7, 6-2

Ekaterina Alexandrova (Russie) a battu Greet Minnen (Belgique) 7-5, 6-3

Leave a Comment