l’exploit de Parry, Moutet plus fort que Wawrinka, la pluie stoppe Gasquet et Paire… Le résumé de la journée des Français

Après une première journée peu réussie pour les Français à Roland-Garros, avec une seule victoire en six matches, le bilan est plus positif, lundi 23 mai. Dans le tableau féminin notamment, trois Tricolores rejoignent le deuxième tour dont la jeune Diane Parry, tombeuse de la tenante du titre. Chez les hommes, Corentin Moutet est le seul Français parmi les six engagés à s’imposer, alors que Richard Gasquet, Benoît Paire et Arthur Rinderknech ont vu leurs matchs interrompus à cause de la pluie.

Diane Parry signe l’exploit de la journée

Après les éliminations d’Ons Jabeur et Garbine Muguruza, un nouveau teaser de la série se passe dans la trappe, lundi. La numéro 2 mondiale et tenante du titre, Barbora Krejcikova, a été éliminée par la Française Diane Parry en trois sets (1-6, 6-2, 6-3). A 19 ans, le Tricolore signe la meilleure performance de sa carrière.

Classée 291e l’année dernière, elle avait alors été invitée après avoir été éliminée du premier tour de Roland-Garros. Plus tard, elle a progressé de près de 200 places, ce qui lui a permis d’entrer directement dans le tableau final. Malmenée dans le premier set, elle a renversé la tendance et profité du soutien-gorge du public court Philippe-Chatrier pour éliminer le Chèque, qui revenait à la compétition après une bénédiction à ses yeux. Diane Parry a affronté la Colombienne Camila Osorio, 66e championne du monde.

Léolia Jeanjean et Elsa Jacquemot font honneur à leur invitation

Toutes les deux classées au-delà de la 200e place mondiale et invitées par les organisateurs, Léolia Jeanjean et Elsa Jacquemont ont pleinement profité de l’occasion. A 26 ans, Jeanjean renoue avec sa première victoire au Grand Chelem face à l’Espagnole Nuria Parrizas Diaz, 45e joueuse mondiale (6-4, 6-3).

Ancienne surdouée du tennis, qu’écrasait la concurrence aux prémices de l’adolescence, Léolia Jeanjean avait vu sa progression par des blessures puis par le Covid-19, avant de lancer sa carrière professionnelle en 2021. Elle peut savourer une belle victoire acquise notamment grâce à des bonnes premières balles (81 % des balles gagnées sur sont premier service).

1ère tournée : le CV de L. Jeanjean - N. Parrizas-Diaz

Elsa Jacquemot, qui avait hérité d’un tirage plus clément, face à la Britannique Heather Watson (105e joueuse mondiale), s’est comportée en patronne sur le court 14. La Française, auteur de 41 coups gagnants, s’est imposée 6 -3, 6-3, signifiant aussi ce sont les premiers succès dans le tableau final en trois participations. La gagnante du circuit junior de Roland-Garros en 2020 a affronté Angelique Kerber au prochain tour.

1er tour : le résumé du match H. Watson - E. Jacquemot

Corentin Moutet Trier Stanislas Wawrinka

Face à un Stanislas Wawrinka en phase de reprise après une interpellation pour cause d’une blessure au pied, Corentin Moutet a bien réagi après la partie du premier set. Le Français s’est imposé en quatre manches (2-6, 6-3, 7-6 [7-2]6-3) contre le vainqueur de l’édition 2015. “Tout au long du match, j’ai essayé de varier mon jeu, de changer des choses, et ça a payé face à un combattant comme Stan”at-il attribué après la rencontre.

Après deux éditions durant il n’avait pas passé le premier tour, Moutet a rejoint le deuxième tour. Il frontera à la montagne Rafael Nadal.

Océane Dodin, Manuel Guinard et Geoffrey Blancaneaux éliminés d’entrée

Quart de finaliste sur la terre battue à Lyon la semaine dernière, Manuel Guinard s’est incliné pour son premier tour à Roland-Garros, face à la tête de série n°10, et vainqueur du tournoi rhodanien, Cameron Norrie (7-5, 6-2, 6-0). Après 14 coups réussis et 51 fautes directes, le Français ne pouvait espérer mieux pour sa première participation porte d’Auteuil.

Plus tot dans la journée, Océane Dodin a été sèchement battue par l’Allemande Andrea Petkovic (6-4, 6-2). Pour la sixième fois en sept participations, la Française a échoué au premier tour. UN La tombée de la nuit, séoul ​​Français issu des qualifications, Geoffrey Blancaneaux, qui s’est incliné en trois sets face au Hongrois Marton Fucsovics (6-2, 6-4, 6-4), a perdu cinq balles de match sauvées.

1ère tournée : le CV de M. Fucsovics - G. Blancaneaux

Richard Gasquet, Benoît Paire et Arthur Rinderknech interrompus pour la pluie

La pluie est venue se mêler aux dernières rencontres de la journée, à la tombée de la nuit. Trois Tricolores étaient alors encore sur les courts. Avant l’interruption, Richard Gasquet a largement dominé le Sud-Africain Lloyd Harris (6-1, 5-2). Sur le court Simonne-Mathieu, Benoît Paire courait après le score après avoir de la première manche face au Biélorusse Ilya Ivashka (6-3, 1-2). Quoi qu’il en soit, Arthur Rinderknech a également été mauvais au point face à Alexander Bublik (6-2, 4-2).

Leave a Comment