Ouverture Paris : Air France-KLM libéré

LA TENDANCE

La consolidation l’emporte en Bourse de Paris, après deux séances de hausse dont surtout celle d’hier (+1,17%). Le CAC40 n’a dépassé que 6 300 points à 1% de recul. On vient de prendre connaissance du climat des affaires, qui reste stable en France en mai. A 106, l’indicateur de synthèse, j’ai calculé par l’Insee à partir des réponses des chefs dans l’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, le reste de leur descendance de la moyenne de longue période (100). Le consensus tablait sur un index à 105.

Les annonces hier de Christine Lagarde sur le retour probable du taux de dépôt au-dessus de zéro d’ici septembre, s’ouvrent plus que jamais porte à une première hausse du taux de la BCE en juillet. Le climat de marché fait toujours face à ces préoccupations liées aux conséquences des politiques des banques centrales et de l’inflation sur l’économie mondiale et les entreprises. Le groupe américain Snap, pour me prémunir contre la détérioration des tendances macroéconomiques, évoque entre autres la maison des coûts, qui ne devrait pas lui permettre d’atteindre ses consommateurs de chiffre d’affaires et de bénéfices sur ce trimestre. Ils sont en cours de Bourse fortement chutés dans les transactions après la clôture de Wall Street, ce qui devrait se faire ressentir sur l’ensemble du marché américain à l’ouverture.

WALL STREET

La Bourse de New York est revenue lundi, après une série de 8 semaines de hausses de l’indice Dow Jones. Les investisseurs sont partis à la chasse aux bonnes affaires après le bref passage vendredi de l’indice S&P 500 en “bear market”, à savoir une chute de plus de 20% par rapport à ses sommets du 3 janvier dernier. Lundi, il est revenu notamment à été mené par le secteur financier et par les rumeurs de fusion-acquisition autour de VMware (+24,8%) et Electronic Arts (+2,3%). Pour ailleurs, Joe Biden a évoqué un éventuel prélèvement fiscal Trump sur les produits chinois, une mesure qui atténue les pressions inflationnistes.

A la clôture, le Dow Jones a chuté de 1,98% à 31.880 points, tandis que le grand indice S&P 500 a chuté de 1,86% à 3.973 pts, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a chuté de 1,59% à 11.535 pts.

ECO ET DISPOSITIFS

Le climat des affaires reste stable en France en mai. A 106, l’indicateur de synthèse, j’ai calculé par l’Insee à partir des réponses des chefs dans l’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, le reste de leur descendance de la moyenne de longue période (100). La table de consensus est un indice à 105. de brut

Les données PMI Flash S&P Global mettent en évidence une croissance du secteur privé français pour un quatorzième mois consécutif en mai. Le rythme d’expansion de l’activité globale est de trois réponses légères à signaler plus de cinquante et un mois enregistré en avril, traduisant un ralentissement de la croissance des deux secteurs envisagés. Le Flash Composite Index of Global Resort Activity est toujours à 57,1 en mai (57,6 en avril et 56,9 par consensus), mais continue d’afficher un niveau plus élevé que jamais, après le lancement de l’enquête en mai 1998.

L’indice Flash de l’activité des services devrait démarrer à 58,4 en mai (58,9 en avril et 58,5 par consensus), soit un plus de 2 mois, d’autant que l’indice Flash PMI de l’industrie a atteint 54,5 (55,7 en avril et 55,2 attendu), au plus bas depuis 7 mois.

Etat-Unis :
– Indice américain préliminaire composite PMI. (15h45)
– Indice préliminaire Markit PMI manufacturier en Amérique. (15h45)
– Indice Markit PMI préliminaire américain des services. (15h45)
– Ventes de logements neufs. (16h00.)
– Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00.)

L’Europe  :
– Indice Markit PMI manufacturier allemand préliminaire. (09h30)
– Indice préliminaire Markit PMI allemand des services. (09h30)
– Indice Markit PMI composite pour la zone euro. (10h00)
– Indice Markit PMI manufacturier préliminaire pour la zone euro. (10h00)
– Markit PMI Preliminary European Services Index. (10h00)
– Indice PMI CIPS préliminaire constructeur britannique. (10h30)
– Indice préliminaire PMI CIPS des services britanniques. (10h30)

Le cours euro/dollar a atteint 1,0673$ le matin. Le baril de Brent s’échangeait à 112,22 dollars. Le once d’or est de 1 852 $.

VALEURS EN HAUSSE

Orpea (+1,60% à 24,93 euros) : stabilisé à 25 euros après 2 ans, suite à double décrochage de mercredi dernier (-19,17%) et jeudi (-9,82%), consécutives aux nouvelles révélations, cette fois-ci d’ordre financier.

LES VALEURS EN BAISSE

Air France-KLM (-6,80% à 4,05 euros) : annonce le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du désouscription préférentielle des actionnaires afin de lever un montant brut de 2 256 millions d’euros pour l’émission de 1 928 millions d’Actions Nouvelles Air France -KLM, à souscrire en numéraire et/ou par compensation de créances. Cette opération qui vise à renforcer les fonds et le bilan de la Société intervenant après l’opération d’augmentation de capital 2021 et le fait que les nouvelles mesures de recapitalisation ont été annoncées le 17 février.

Safran (-3,20% à 93 euros) : pénalisé pour une information de ‘Reuters’. Selon l’agence, qui cite trois sources proches du dossier, CFM International, la joint-venture entre le groupe français et General Electric, est confrontée à des retards de production de six à six semaines en raison de problèmes dans la chaîne d’appropriation et d’une récente Conflit salarial en France. Le constructeur de moteurs d’avions prévoit de compléter la majeure partie de ce retard d’ici le début du quatrième trimestre, selon les sources. Certains clients d’Airbus ont laissé s’attendre à ce que les avions libèrent, laissés partiellement inutilisés en raison de l’encombrement des usines européennes, en raison de retards dans l’amélioration dus à des problèmes de CFM, souligne l’agence.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES/RESULTS…

LES DERNIÈRES “RECOS” D’ANALYSTES…

Jefferies conserve Scor, mais avec un objectif j’ai ajusté en prix de 28,50 à 26,50 euros.

Berenberg est en vente sur ABN Amro avec un objectif abaissé de 10 à 9,50 euros.

La Société Générale repasse de ‘conserver’ à ‘acheter’ sur Commerzbank en ciblant un cours de 9 euros.

INFOS MARCHES

Tikehau Capital : réduction de capital pour annulation des actions d’auto-retenue.

Unité : légère 7,8 ME.

EN BREF

TotalEnergies signe un contrat de vente de GNL à long terme avec Hanwha Corp en Corée du Sud.

Largo annonce la signature d’un partenariat avec Conforama.

Neoen inaugure le Parc du Pays entre Madon et Moselle, le plus grand de France (39,6 MW).

Visiativ : acquisition en Allemagne.

Leave a Comment