Des conditions de circulation compliquées en perspective pour le week-end prolongé de l’Ascension

Tous les grands axes vont être particulièrement chargés, dès mercredi, à la mi-journée.

Bison a été fortement conseillé de quitter les grandes métropoles avant midi et d’éviter, dès le milieu d’après-midi et jusqu’en début de soirée, les autoroutes qui conduisent sur les côtes méditerranéennes et atlantique. L’A10, l’A6, l’A7, l’A8, l’A9 ou encore l’A75 craignent d’être particulièrement encombrées.

Jeudi ça c’est compliqué encore

Jeudi, ça sera aussi très chargé, pour une deuxième journée de suite classée rouge dans le sens des départs.

Les ralentissements pourraient apparaître dès le début de la journée sur tous les axes qui conduisent aux stations de bord de mer, de la Normandie à la Bretagne, en passant par l’Atlantique et bien sûr la Méditerranée.

“La circulation sera difficile au niveau national et trois difficiles en région Auvergne-Rhône-Alpes notamment sur l’autoroute A7, entre Lyon et Orange et dans le Sud-Ouest sur l’autoroute A61, entre Toulouse et Narbonne, a expliqué Bison. En Île-de-France, la circulation sera trois dense en direction des barrières de péage des autoroutes A10 et A6, sur l’autoroute A13, A86 et sur le boulevard périphérique dès le début de la matinée et jusqu’ en milieu d’après-midi.”

“Dans le Centre et le Grand Ouest, c’est dans la région d’Orléans que régleront les difficultés dès mercredi 25 mai à 11 heures et jusqu’en fin de soirée, indique Vinci autoroutes. La circulation sera également très chargée jeudi mai 26 mai de 7h à 12h dans le secteur de Vierzon, dans le secteur de Vierzon, la circulation sera chargée Jeudi 26 mai de 10h à 12h ‘autoroute A7, en direction de Marseille entre Valence et Montélimar, la circulation sera extrêmement chargé mercredi 25 mai de 13h jusqu’à 23h même si jeudi 26 mai entre 7h et 16h.’Autoroute A9, principalement de Nîmes à bord en direction de Montpellier, le trafic sera facturé le vendredi 25 mai de 14h à 20h et le jeudi 26 mai de 9h à 13h (…) .”

Grand format – La Ribeyre, une vie au bord de l’A75

Dimanche noir dans le sens des retours

Capture d’écran Bison futé
Pour rentrer de week-end, dimanche, vous serez probablement amenés à prendre votre mal en patience, sauf si vous écourtez un peu le séjour et partez de très bonne heure.

D’importantes difficultés de circulations sont annoncées. “De manière générale, les retours vers les grandes métropoles ont produit des bouchons et des slow motions sur les grands axes du pays, indique Bison futé. Les principales difficultés sont attendues dans le Sud sur les autoroutes A7, A8, A9, A61 et A75, en Rhône-Alpes sur l’A7, dans l’Ouest et le Centre sur les autoroutes A10, A11, A13, A20 et A71, en Bretagne, sur l’A81, A83, N12 et la N157. La circulation sera extrêmement difficile sur les axes convergents vers Paris dès la fin de la matinée jusqu’à 23 heures, voire minuit, essentiellement sur les autoroutes A6 et A10. Les temps de passages aux barrières de péage des autoroutes devraient être relativement importants.”

Par exemple, du côté d’Orléans, “dans le sens des retours, le trafic sera très dense le dimanche 29 mai à de 11 heures jusqu’en fin de soirée, souligne Vinci autoroutes. Avec un pic de circulation prévu entre 16 heures et 18 heures”. Dans le secteur de Vierzon, “le trafic sera particulièrement dense entre 15 heures et 19 heures”. Dans la vallée du Rhône, “dans le sens Sud / Nord, la circulation sera très dense le samedi entre 10h et 13h et entre 17h et 19h, elle peut être particulièrement intense le dimanche de mai 29 à partir de 9 heures et jusqu’à minuit. Un trafic facturé est également prévu le lundi 30 mai entre 10 heures et 12 heures”.

Quiz – Mais pourquoi… la tangentielle porte-elle ce drôle de nom ?

Emilie Zaugg

.

Leave a Comment