Thor Love and Thunder : Christian Bale, de Batman à Marvel

Au programme du jour nous parlons du premier syndicat de développeur que s’est créé aux États-Unis. Nous enchainons avec Thor Love and Thunder que vient de dévoiler un nouveau trailer puis nous terminarons par Hideo Kojima, subjugué par la technique d’une production Netflix. Le Daily, c’est parti !

Révolution sociale dans les coulisses de Call of Duty

Après plus de 40 ans d’activité majeure, le premier syndicat de développeurs en Amérique est cru. Il s’agit de la première fois qu’un groupe de défense des droits des employés a été formé en ligne en Amérique du Nord dans une entreprise massive du jeu vidéo. C’est le studio Raven Software qui ouvre la marche, vers plus de considération et de droits pour ses employés. Pour vous situer, ils sont, depuis plus de 10 ans, en support pour le développement de Call of Duty. Avant d’avoir cette place, ils étaient un grand studio spécialisé dans le domaine du FPS, avec des sagas comme Hexen, Soldier of Fortune, Jedi Knight, Wolfenstein ou encore Singularity, leur dernier jeu en solo avant de passer en support de Call of Devoir. Nous avons récemment entendu parler d’eux, mais pas pour les bonnes raisons… Leur branche assurance qualité a fait les gros titres ces derniers mois avec certains licenciés ayant fait scandale. Cette partie du studio compte une trentaine de personnes, et al subi des coupures d’effectifs qu’ont conduit à une vraie prise de conscience en interne. Des grèves ont suivi et ont été la première étape de la formation d’un syndicat afin que les testeurs de qualité soient mieux respectés dans leur profession.


Christian Bale, méconnaissable dans Thor : Love and Thunder…

Thor : Love and Thunder est certainement la production Marvel la plus attendue de cet été. Il fait suite au très bon Thor Ragnarok, et c’est Taika Waititi qui est encore aux commandes. On peut s’attendre une fois de plus à un film complètement barré, très coloré, et plutôt drôle. L’histoire se déroule après Endgame, où Thor a décidé d’abandonner le titre d’Asgard pour avoir accompagné Les Gardiens de la Galaxie. It refaisant une santé après un passage à vide, le Dieu du Tonnerre nordique doit faire face à une nouvelle menace, le Déchiqueteur de dieux, nommé Gorr. Il est incarné par Christian Bale, méconnaissable comme dans la plupart de ses rôles. Nous avions déjà vu, dans le trailer précédent, Natalie Portman, signant son retour dans le MCU et reprenant son rôle de Jane Foster. Sauf que cette fois-ci, elle a réussi à limiter Mjolnir et à acquérir les pouvoirs du Dieu de la foudre. Le film sort le 8 juillet prochain au cinéma. Il s’agit du 6ème film de la phase 4, et le 29ème film du MCU. Pour rappel, le tout premier film de la phase 1, c’était Iron Man, en 2008, donc Marvel a réussi à sortir 29 films en 14 ans, soit plus 2 films pour un.


Kojima, admirateur d’un épisode Netflix de Love Death and Robots

Hideo Kojima est probablement l’un des créateurs japonais les plus populaires au monde. Nous lui développons notamment Metal Gear et Death Stranding. Récemment, le bonhomme a été soufflé pour un épisode de la saison 3 de Love, Death and Robots. Il s’agit d’une série de courts-métrages libres, attribués à différents créateurs et réalisateurs, qu’ont carte blanche pour raconter en quelques minutes une histoire sur l’amour, la mort et la robotique. Disponible après le 20 mai, cette troisième saison de Love, Death and Robots est composée de 9 épisodes, plus parmi eux, un semble délimité. Il s’appelle Jibaro. Pendant 17 minutes, nous suivons un soldat sourd que traverse une forêt avec son régiment, et s’arrête un instant dans un point d’eau. Ce qu’il ignore, c’est que le lac est protégé par une sirène, au premier sens du terme. L’épisode a été plébiscité par la critique et Hideo Kojima, remarqué pour son esthétique hors du commun, l’absence de 3D, de sound design et de plans immersifs. Après tout, son réalisateur, Alberto Mielgo n’est pas à son coup d’essai. Il est à l’origine du design et des animations du film Spider-Man : Into the Spider-Verse.

Leave a Comment